BullsFr

Chicago Bulls vs Orlando Magic (01/11/15)

Retour au United Center pour Chicago avec la réception du Magic d’Orlando, qui a débuté par 2 défaites sur le fil à mettre sur le compte de l’inexpérience. Ce match est l’occasion de rendre hommage à Scott Skiles, nouveau coach des Floridiens et donc le passage sur le banc des Bulls a été synonyme du renouveau de la Franchise entre 2003 et 2007 avec notamment ce sweep sur les champions en titre Miami au 1er tour des PO 2007 !

Pour ce soir, Chicago a annoncé vouloir gommer ses soucis de TO’s, bien trop nombreux surtout sur jeu placé ! Etre capable de bloquer les rebonds serait une bonne idée aussi, même si on peut craindre que Vucevic nous fasse une Drummond … GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Michael Jordan place un énorme Crossover puis part postériser Horace Grant ! Fallait pas partir Horace …

Starting 5 Orlando : Payton – Oladipo – Fournier – Harris – Vucevic
Coach : Scott Skiles
Absent(s) : –

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (2-1)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Kirk Hinrich

1er Quart :

Alors que c’est sur leurs 2 seules attaques du cercle qu’ils ont scoré, les Floridiens s’écartent de plus de plus de la raquette pour tenter des THREES en 1ère intention et voulant imposer leur vitesse ! Ils s’y remettent alors et le duo Harris/Vucevic prend systématiquement Mirotic et Gasol à défaut sur les Pick’n’Rolls. Mirotic égalise d’un THREE totalement libre mais Orlando se crée énormément de paniers faciles et défend bien sa raquette, sauf sur une claquette de Gasol. L’entrée de Noah est acclamée et le Français, qui dépasse Horace Grant en nombre de matchs joués avec les Bulls, rentre ses 2 premiers lancés de la saison. Le rythme peine à décoller tandis que la plupart des ballons passent par Butler, qui provoque sans cesse, obtenant 4 lancés puis en claquant un Dunk en contre attaque. Son activité permet aux siens de mener 29-26 après les 12 premières minutes.

2ème Quart :

McDermott réussi un THREE difficile en fin de possession puis un autre bien plus libéré mais ce fait bouger en défense par Fournier qui se joue de lui sur presque chaque possession … Chicago s’impose plus physiquement avec Rose qui trouve Noah pour un Dunk puissant, qu’il enchaîné avec une claquette sur un loupé de McDermott. L’énergie est là, la défense se resserre avec Jooks et Gibson et Rose tente d’accélérer le tempo devant une équipe d’Orlando qui a du mal à organiser son repli défensif. Du coup les Bulls prennent les devants (45-34) et déroulent un Basket agréable offensivement, avec très peu de déchet (1 seul TO jusqu’ici) et du mouvement pour proposer des solutions au porteur de balle. L’ex Bull CJ Watson score sur son 1er tir mais Snell lui claque un THREE sur la tronche ! Les dernières minutes sont plus confuses mais Chitown mène à la pause 54-40.

brooks2_2

3ème Quart :

Quelques turnovers et des tirs précipités mettent un frein au bel élan de Chicago, qui foire sa reprise tandis qu’Orlando retrouve de l’énergie aux rebonds et attaque le cercle avec plus de vigueur, signant un 10-4 rapide avant que Mirotic ne les calme d’un THREE à 8 mètres ! Malgré tout l’animation offensive reste bien moins convaincante qu’en première mi-temps et les Bulls tentent trop de choses compliquées, oubliant de jouer simple. Finalement ça se goupille mieux avec l’entrée de Noah (tiens tiens) qui joue mieux les Pick’n’Rolls avec Rose puis ça devient un concours à 3pts : CJ Watson, Mirotic, Fournier et Snell enchaînent les Scuds longue distance ! Un petit moment de folie dans un match au tempo relativement calme. Chicago se maintient néanmoins à une douzaine de pts d’avance avec une bonne présence défensive pour sécurises les rebonds : 75-63 !

4ème Quart :

McDermott et Brooks parviennent à s’approcher du cercle en profitant d’énormément d’espace et de liberté pour ajuster des Floaters gagnants ! Le collectif se remet à tourner à plein régime comme en témoigne une contre attaque ou Moore décale Gibson pour un Dunk puissant. Néanmoins le Magic se fait pressant et reste combatif, réduisant petit à petit son déficit avec de bons moves offensifs. Un THREE de Jason Smith ramène Orlando à 83-76 puis Oladipo et Napier se chargent de conclure un 14-0 run qui relance totalement la partie : 83-82. 15pts d’avance foutus en l’air en un rien de temps ! Butler réalise 2 splendides actions défensives avec une interception puis un ballon arraché des mains adverses tout en demandant le temps mort en retombant ! Un THREE d’Oladipo ramène les siens à 88-85 et 17secs à jouer, mais Butler rentre 2 lancés et bâche Oladipo ! BULLS WIN 92-87.

gasol-garydineen-nbae

BoxScore

Impressions : Les Bulls s’imposent sur le fil dans un match ou ils avaient pourtant fait le plus dur, se rendant la tâche facile grâce à une bonne exécution offensive et une belle présence aux rebonds. Puis tout s’est déréglé et les Turnovers ont fait leur apparitions, tout comme les espaces près du cercle même si Orlando n’en a pas assez profité et s’est trop souvent contenté de dégainer de loin ! Néanmoins les Floridiens ont signé un 47-38 en 2ème mi-temps et remonté un retard de 15pts pour s’offrir une chance dans les dernières minutes ! On savait qu’on allait voir de drôles de choses défensivement cette saison mais voir Gasol, Mirotic et McDermott se faire autant promener sur des Pick’n’Rolls, ça reste vilain pour les yeux … Heureusement ce trio a assuré offensivement (16pts à 7/14, 8rbs pour Pau, 16pts dont 3/8 à 3pts pour Niko, 12pts à 5/10 et 2/4 à pts pour Dougie) !

Butler (14pts à 4/10, 4rbs, 5asts, 4stls) et Noah (8pts, 9rbs) ont également été solides, tandis que Rose termine un 2ème match de suite sous les 10pts (6pts à 2/8, 7rbs, 8asts). On a vu moins de turnovers sur jeu placé, ce qui avait été dommageable à Detroit vendredi, et les rebonds ont été mieux gérés, mais la nonchalance défensive de certains et une adresse pas franchement grandiose ont relancé un match qui aurait pu/du être conclu de manière plus simple. Mais encore une fois, Chicago n’a su pousser la balle et imposer son rythme que sur de courtes séquences mais la défense a su faire en sorte que la soirée ne se termine pas en eau de boudin.

C’est avec un déplacement à Charlotte mardi soir que l’aventure se poursuit. Chez Jordan, il faudra se montrer plus appliqué défensivement pour revenir avec la victoire. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *