BullsFr

Chicago Bulls @ Charlotte Hornets (03/11/15)

Sur le papier, la confrontation semble déséquilibrée entre les Hornets, toujours à la recherche d’une victoire (0-3), et des Bulls qui sont encore en rodage mais on réussi à obtenir des victoires (3-1) qui donnent de la confiance pour continuer sereinement de progresser et développer plus de vécu collectif ! Néanmoins il faut toujours se méfier de ce genre de match et les Bulls, plus que quiconque, savent qu’aucun match n’est gagné d’avance.

Comme toujours, la capacité des Bulls à protéger la raquette et sécuriser les rebonds, surtout face à Jefferson, sera importante. Profiter du manque de vécu offensif des Hornets, qui ne shootent qu’à 39.1% depuis le début de saison, sera également un donnée intéressante à exploiter, surtout si ça permet d’accélérer le tempo en attaque. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Interception, contre attaque, Poster de barbare, merci Michael Jordan !

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (3-1)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Kirk Hinrich

Starting 5 Charlotte : Walker – Hairston- Batum – Williams – Jefferson
Coach : Steve Clifford
Absent(s) : Michael Kidd-Gilchrist – Aaron Harrison

1er Quart :

Charlotte démarre fort en exploitant d’entrée les faiblesses Inside de Chicago, avec une attaque du cercle systématique qui leur offre un 8-2 à 4/4 aux tirs, dont 3 lay-ups ! En face seul Butler, auteur des 5 premiers points des siens, trouve des solutions, mais par forcément d’espaces, ses points venant de loin. Pau décale bien Mirotic à 2 reprises pour un Dunk et un THREE mais dans l’ensemble ça manque de rythme pour surprendre Charlotte, en confiance après ce super début de match (17-9). Ils continuent d’être agressifs près du cercle, Batum tentant + de lancés sur ce quart que sur les 3 premiers matchs de la saison ! Même les entrées de Noah et Gibson ne calment pas la déferlante, avec Zeller et Hawes qui se mettent en évidence devant les boulevards concédés, et le tout sans réaction bien sur. Après 12mins, Charlotte mène 37-20 en shootant à 72% ! Invraisemblable !

2ème Quart :

Le cauchemar continue avec Spencer Hawes qui enchaîne les THREES et les actions gagnantes, si bon qu’il met les siens à +21, 50-29 alors qu’on joue depuis 16 mins !! 50 POINTS PRIS EN 16 MINUTES !! Chicago est totalement à la rue et n’arrive pas à placer le moindre bon mouvement offensif, incapable de proposer des solutions pour contrer la défense pourtant pas si terrifiante des Hornets, qui eux continuent de pousser la balle et fracasser les Bulls en contre attaque et ce ne sont pas 2 THREES de suite de Butler et McDermott qui vont stopper l’hémorragie … En restant aussi inactif aux rebonds et en concédant autant d’espace, la soirée (et la saison) s’annonce longue et pénible. Même Kaminsky plante des THREES et démontre encore plus à quel point la défense des Bulls est immonde. Brooks score au buzzer et ramène les Bulls à … -22 à la pause, 69-47.

Aaron Brooks lay-up at Hornets PRE

3ème Quart :

C’est par un 6-0 rapide de … Charlotte (!!) que les débats reprennent ! Les Bulls continuent de subir les assauts des frelons sans révolte, se faisant dominer aux rebonds et étant incapables de placer le moindre stop défensif ! Offensivement ça reste également très pauvre à part Butler qui trouve des espaces et provoque bien. Il est le seul à pouvoir le faire en variant les options, mais sinon ça se résume à des 3pts rapides et prévisibles, et même si McDermott en rentre un ou 2, les Hornets ont de quoi voir venir sans paniquer … L’entrée de Noah permet d’améliorer légèrement l’équilibre défensif même s’il doit être partout à la fois pour combler les espaces laissés par McDermott et Mirotic… Gibson réussi une belle claquette Dunk et Butler rentre un Fade Away, mais un THREE de Lin dans les dernières secondes calme le semblant d’espoir. 100-77 after 3 !

4ème Quart :

Lin claque un autre THREE d’entrée après un nouveau rebond offensif des Hornets ! De manière (trop) prévisible, les Bulls tentent beaucoup de 3pts pour revenir mais comme ils n’en rentrent pas beaucoup et qu’ils ne sont toujours pas capable de faire un stop défensif, c’est franchement difficile de rester devant ce match jusqu’au bout. Hoiberg lance Portis qui score pour son premier tir en NBA, puis c’est à Bairstow de venir se dégourdir les jambes en attendant Felicio. Pendant ce temps les Hornets ne baissent pas d’intensité, avec un THREE signé Hawes, un autre de Troy McDaniels, le tout sans être contesté ou gêné le moins du monde … Inutile d’en parler plus, score final 130-105 !! Oui, 130-105 !!

Bobby Portis goes to the rim at Hornets PRE

BoxScore

Impressions : Les Hornets avaient déjà fracassé les Bulls au United Center en pré-saison, mais tout le monde me disait de ne pas m’inquiéter, ce n’est que de la pré-saison, je peux m’inquiéter maintenant ? Chicago a été RIDICULE, LAMENTABLE et tout les synonymes possible. La défense ? Exécrable, on laisse les mecs pénétrer, les arrières ne font pas les mouvements nécessaires, les intérieurs se retrouvent débordés et exposés devant leurs faiblesses et le manque global de communication empêche toute synergie de prendre place. L’attaque ? Trop timorée. Des bons passages par ci par là mais surtout quand Charlotte avait déjà gagné le match. Peu de rythme, aucune variété dans le jeu et un entêtement à prendre des 3pts rapides pour revenir, ce qui n’est jamais une solution et on l’a bien vu, malgré une belle adresse from Downtown (14/30, 4/4 pour Brooks, 5/8 pour McDermott, 4/6 Butler) avec souvent de bons mouvements pour libérer les shooteurs. Mais plutôt que faire ça, pourquoi ne pas attaquer le cercle, provoquer des fautes et mettre des lancés, permettant de réduire l’écart avec le chrono arrêté ? Noooon, bien sur que non voyons, 8 lancés francs dans la soirée c’est suffisant …

Sans même parler de l’attitude tout bonnement des joueurs, qui ont affiché un je m’en foustisme absolu et n’ont jamais donné l’impression de ne serait ce qu’en avoir quelque chose à foutre de ce match ! Seul Butler et Noah ont tenté mais comment pourraient ils à eux 2 combler toutes les lacunes défensive d’une équipe remplie de passoires ? A tout point de vue cette soirée aura été un véritable cauchemar et ça ne sera clairement pas la seule fois de la saison … Chicago a été défaillant dans tout les domaines, c’est pas plus compliqué que ça. On n’a rien vu ! Dés le tip off on s’est fait promener sans réagir. Serait ce trop demandé de, quitte à conserver les duos Gibson/Noah et Pau/Niko, d’au moins inverser les starters et les benchers, histoire de pas donner confiance aux adversaires dés le début ? Avant ce match, Charlotte shootait à 39.1% en 3 matchs. Ce soir ? Un départ à 4/4, 72% au 1er quart et 51.6% au final, avec 60.9% à 3pts et 22/23 aux lancés (95.7%). On parle des rebonds ? 52-33 Hornets, allez, circulez y’a rien à voir …

Prochain match jeudi … à la maison contre OKC !! Autant dire que le record de pts encaissés par les Bulls, 158, est en danger ! Pour éviter ça il va falloir démontrer qu’on en a dans le short ! Mais malgré tout, GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *