BullsFr

Chicago Bulls vs Minnesota TimberWolves (07/11/15)

Chicago, invaincu à domicile (3-0), reçoit les Minnesota TimberWolves, invaincus à l’extérieur (2-0) ! De quoi donner une affiche sympathique ce soir au United Center, les Wolves ayant pas mal de jeunes prometteurs à faire évoluer, même si les anciens Prince et Garnett seront dans le 5 de départ et que Kevin Martin est forfait.

Côté Bulls, la splendide prestation contre OKC doit être confirmée sur la durée et ça débute ce soir ou la bataille aux rebonds et la protection de la raquette seront, comme toujours, des points essentiels pour s’offrir un succès de plus. Confirmer les efforts défensifs collectifs et voir si Rose peut enchaîner sur sa superbe partie de jeudi sera également intéressant à suivre. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Belle passe de Jooks Inside pour Gibson qui place un poster !

Starting 5 Minnesota : Rubio – Wiggins – Prince – Towns – Garnett
Coach : Sam Mitchell
Absent(s) : Kevin Martin – Nikola Pekovic

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – McDermott – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (4-2)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Kirk Hinrich

1er Quart :

Pas mal de ballons passent par le jeune Karl-Anthony Towns offensivement mais Pau se charge de lui en provoquant 2 fautes rapides qui renvoient le Rookie des Wolves sur le banc. L’attaque des Bulls à du mal à se mettre en place et on assiste à pas mal de flottement. McDermott met les siens devant d’un THREE (9-8) mais ça ne sera pas le cas bien longtemps car Wiggins décide de prendre feu et d’être à la finition de tout les mouvements collectifs des siens, avec pas un, pas deux, mais 3 THREES en à peine 4mins, alors qu’avant ce match, il était à 1/9 dans l’exercice cette saison ! Mais ce match part dans l’irréel quand Snell claque 2 THREES de suite et que Brooks y va aussi de son missile longue distance pour mettre Chicago devant (25-23) ! Mais les nombreux TO’s (6, déjà autant que face à OKC) ont raison de l’attaque des Bulls, menés 30-28 après 12mins assez folles.

2ème Quart :

Au fil des minutes Minnesote semble ralentir le rythme alors que ça marchait bien pour eux jusque là. Au contraire c’est Chicago qui joue à fond avec des passes rapides en contre attaque et un Rose en mode distributeur, pour un Dunk de Gibson après avoir envoyé Lavine jusqu’au Lac Michigan sur un crossover. Mais alors que les Bulls se contentent soudainement de THREES sans conviction, les jeunes loups ne se laissent pas faire et accélèrent d’un coup, attaquent le cercle avec force et pulvérisent Chicago dans l’énergie aux rebonds et l’activité. Wiggins est encore intenable entre THREE assassin et Dunk violent et Minnesota fait la loi au United Center avec sa vitesse d’exécution et sa fougue … Mais ils se relâchent sur les dernières minutes, permettant à Chicago de revenir miraculeusement (et malgré de grosses carences). 58-57 Minnesota à la pause.

joakimmcdandkg

3ème Quart :

Rose inscrit son 1er THREE de la saison et ça semble choquer tout le monde car plus personne ne rentre un tir pendant plus de 2 minutes ! Le score reste longtemps bloqué à 60-60 avec un tempo ultra lent et des choix offensifs toujours aussi suspects côté Bulls, avec un entêtement à prendre des THREES alors que Pau bonifie chaque rare ballon qu’il a Inside et est à 7/12. D’ailleurs Butler score dés son intrusion dans la raquette, avant un THREE de McDermott qui met les Bulls devant l’espace de quelques secondes, le temps pour Towns de se jouer tour à tour de Noah puis Gasol pour 2 paniers d’une facilité déconcertante ! Le Rookie est dans tout les bons coups et maintient les siens devant, tandis que Chicago peine toujours autant à imposer son rythme et enchaîner 2 actions près du cercle. Si les locaux mènent après 3Q, c’est que Minny se relâche. 78-77 Chicago.

4ème Quart :

L’avantage s’échange presque sur chaque action même si les 2 équipes rivalisent de médiocrité dans la manière de faire tourner leur attaque, entre LaVine qui n’est pas un meneur et Brooks non plus finalement, prenant des tirs hors tempo sans jamais cherché à poser un système ou impliquer un partenaire. Heureusement que Tony Snell est chaud ce soir et inscrit son 4ème THREE de la partie pour donner 6pts d’avance aux siens (89-83) … mais ensuite, le trou noir. Plus rien ne rentre, malgré des situations près du cercle comme Rose ou Butler qui se voit refuser un And One. Minnesota en profite pour doooooooooucement revenir, égalisant à 89-89 à 1:20 de la fin d’un match d’un ennui abyssal. Pire encore, Prince met les siens devant d’un Hook main gauche à 27.3secs de la fin. Pau égalise d’une belle claquette à 21.5 au chrono, puis Gibson défend superbement sur Wiggins, l’obligeant à balancez une prière au buzzer qui ne rentre pas. 93-93, prolongation.

hoiberg1_4

Prolongation :

Minnesota continue de bien contester chaque tir adverse et provoque de gros loupés, comme un Air Ball de Mirotic. Chicago n’arrive à absolument rien offensivement, le néant absolu et Butler commet sa 5ème faute pour ne rien arranger. Towns continue de dominer les débats Inside et rapproche les siens de la victoire et Prince conclu le travail pendant que les Bulls cumulent les briques et ne proposent aucune variété dans leur jeu … Au final les Wolves s’imposent 102-93, PAS LE MOINDRE PTS EN OT POUR CHICAGO, du jamais vu !

BoxScore

Impressions : Pffffffffffffffff, je sais même pas par ou commencer, tout semble tellement en bordel … Allez débutons par l’attaque : c’est ça les systèmes offensifs de Fred Hoiberg ? Des 3pts à tout va, parfois en contre attaque avec 18secs encore au chrono, aucune tentative de jeu Inside alors que Gasol était chaud niveau adresse au début, pas de variété, pas de surprise, pas de mouvement, aucune intelligence tactique, mais vraiment AUCUNE ! Entre les 6 dernières minutes du 4ème quart et l’OT, soit 11 minutes, Chicago a inscrit 4pts, dont 2 lancés, donc 1 PANIER EN 11 MINUTES !! ET 0 PT EN OT, UN RECORD !! Mais déjà avant ça, tout au long du match on a vu des Bulls perdre des balles bêtement soit sur des passes mal ajustées soit sur des tirs précipités. 35.5% aux tirs, 34.4% à 3pts, y’a pas comme un problème ? On a les mêmes gars que l’an dernier et juste en mettant un gars qui leur dit de shooter à tout va on a cru qu’on allait tout défoncez ?? La seule chose que je défonce, c’est mon mobilier tellement je rage devant cette parodie de Basketball !

La parole à la défense maintenant ? Hé ben elle va vite fermer sa gueule la défense. Entre une protection du cercle toujours aussi naïve et sans énergie, un début de match sans effort ou on prend encore 30pts et une communication inexistante entre les joueurs pour se prévenir des prises à deux ou des switchs, ça commence à faire beaucoup. Mais le pompon, la chef d’oeuvre signé Hoiberg est quand même d’avoir laissé Noah sur la banc pour la fin du 4ème quart et l’ensemble de l’OT !! Du grand art pour laisser Gasol se faire démonter par un Rookie …

Chicago s’est défoncé contre OKC dans un match diffusé sur une chaîne nationale, mais ça ressemble plus à un accident qu’une vrai progression. A aucun moment ce soir les Bulls n’ont mérité de gagner, Minnesota a mieux défendu et aurait pu s’éviter une OT s’ils avaient tué le match dés la fin de la 1ère mi-temps. Côté Bulls la somme de boulot est monumentale pour transformer ce groupe en un prétendant un tantinet crédible au titre. Tout est en chantier, à commencez par les têtes ! Même le match à Philadelphie lundi soir fait flipper … Mais comme toujours, GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *