BullsFr

Chicago Bulls @ Philadelphie 76ers

Après avoir subit une première défaite à domicile bien dégueulasse, les Bulls se rendent à Philadelphie pour tenter de trouver On the Road des réponses à des problèmes récurrents dans plusieurs secteurs de jeu. Première tentative de réponse d’Hoiberg : Joakim Noah retourne dans le 5 de départ à la place de Mirotic, qui paye ses récentes contre performances. A voir si le retour de l’association Pau/Jooks va changer radicalement la donne.

Côté 76ers, l’absence de Nerlens Noel, touché aux 2 poignets, risque d’être difficile à gérer. Aux Bulls d’en profiter pour se mettre à attaquer le cercle et retrouver de la confiance en sortant un match dont ils peuvent se servir pour la suite ! GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Derrick Rose décolle et bâche André Miller qui avait pourtant plusieurs mètres d’avance …

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – McDermott – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (4-3)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Kirk Hinrich – Joakim Noah

Starting 5 Philadelphie : McDonnel – Stauskas – Grant – Holmes – Okafor
Coach : Brett Brown
Absent(s) : Nerlens Noel – Joel Embiid – Kendall Marshall – Tony Wroten – Robert Covington – Carl Landry

1er Quart :

Hé ben non, pas de Jooks dans le 5, Niko est bel et bien présent ! Les 76ers n’en demandaient pas tant pour attaquer le cercle d’entrée et trouver de bonnes positions avec des cuts backdoors ou Okafor au poste. De quoi mener 12-11 assez rapidement, d’autant que Chicago est toujours aussi laborieux en attaque avec des choix douteux … Snell signe une belle rentrée avec un THREE démarqué tandis que Rose montre de l’agressivité avec 3 paniers de suite dont un après rebond offensif. Chicago prend les devants (26-16) quand on apprend le forfait pour la soirée de … Noah, à cause de son genou gauche (!!). Au moins ça permet à Bobby Portis de voir le parquet de plus près. Sans Okafor, Philly manque de solution et commet plusieurs pertes de balle préjudiciables. Chicago en profite avec un nouveau THREE de Snell, auteur d’une excellente entrée, pour prendre les devants : 31-22.

2ème Quart :

Malgré la bonne défense de Portis, Philadelphie place un 6-0 rapide avec Okafor de nouveau sur le parquet, histoire de revenir à 31-28 pendant que les Bulls accumulent les loupés (9 de suite), avec peu de bonnes positions. La rentrée de Pau permet aux 76ers de repartir à l’attaque du cercle, ou ils scorent à profusion sans être gêné le moins du monde. Au point qu’ils effacent 15pts de retard et … passent devant (36-35) ! A ce moment là Chicago est sur un 1/15 aux tirs avec une sélection de shoot tout juste immonde, précipitée et sans la moindre aide. Ça ira jusqu’à 1/17 avant un Jumper avec la planche de Rose. McDermott remet les siens devant avec un THREE et un Dunk, profitant des nombreuses pertes de balle des 76ers, qui se précipitent trop et se heurtent, disons le, à une bonne défense de Chicago. Ces derniers maîtrisent les 2 dernières minutes et mènent 52-43 à la pause.

mcdermott-jesse-d-garrabrant-nbae

3ème Quart :

Philadelphie tente de revenir rapidement mais cette fois les Bulls sont bien présents sur les rebonds avec un Mirotic très actif, qui va aussi claquer un THREE et provoquer de bons lancés de l’autre côté, en plus de s’inscrire au Shaqtin’A Fool avec une passe en tribune ! McDermott réussi un 3+1 et l’attaque des Bulls ne manque pas d’agressivité avec Rose qui pénètre pour mieux ressortir sur les shooteurs ou conclure lui même. Les 76ers ont bien du mal à répondre à l’énergie défensive de Chicago et n’arrivent pas à trouver de bons shoots, ni à obtenir de secondes chances. De l’autre côté Mirotic est libéré : après avoir fait 1/13 à 3pts la semaine dernière, il est à 3/3 dans ce quart et rentre aussi 3 lancés bien provoqués une fois de plus ! A lui seul il démonte les 76ers et permet aux Bulls de mener 76-62 après 3 quarts au rythme soutenu.

4ème Quart :

Mirotic poursuit son festival avec un long Jumper puis un lay-up tranquille. Les Bulls s’appliquent des 2 côtés du parquet et on voit tout de suite la différence même si ce ne sont « que » les 76ers en face ! Brooks signe une entrée pleine d’énergie et permet aux siens de prendre jusqu’à 19pts d’avance (86-67). Et malgré les bons efforts d’Okafor et Jerami Grant, difficile pour Philadelphie de calmer l’hémorragie. Moore claque un corner THREE puis Hoiberg laisse aux repos les Rose, Butler ou Mirotic pour laisser Moore, Brooks et Portis finir le travail. Même Bairstow a droit à quelques minutes et le positif est qu’ils ne lâchent pas et continuent de jouer sans se relâcher malgré l’écart conséquent (100-76).E’Twaun Moore fait le show avec de superbes paniers tandis que Felicio vient se dégourdir les jambes dans les ultimes secondes d’une belle victoire : 111-88.

CTaxGrNVAAELcD3

BoxScore

Impressions : Certes ce n’était « que » contre Philadelphie, qui a évolué avec pas mal d’éléments importants blessés, mais on a vu des Bulls capable de se sortir les doigts quand il le faut, c’est à dire quand les locaux sont revenus de -15 à +1 en une moitié de quart -temps ! A partir de ce moment là Chicago a passé la seconde et on n’a plus vraiment vu les 76ers ! Attaque bien menée avec du rythme, une circulation de balle propre et une vraie volonté de faire tourner le collectif, défense attentive et volontaire malgré quelques passages à vide notamment en début de match, les Bulls ont été bien plus sérieux ce soir que lors des récentes sorties. Le fait de ne pas lâcher l’affaire malgré 20pts d’avance et d’avoir jouer jusqu’au bout est appréciable, après tant de soirées ou on s’est fait peur inutilement …

Annoncé remplaçant puis de nouveau Starter au dernier moment avec le forfait de Jooks, Mirotic a retrouvé la confiance en même temps que son adresse et a pris les commandes de l’attaque quand il le fallait, signant un beau double double (20pts, 10rbs). Rose s’est montré agressif et a livré une partie complète (12pts, 5rbs, 7asts) tandis que les entrées en jeu de Snell, puis Moore et Portis ont été intéressantes et pleines d’envie. On peut également signaler que Gasol s’est fait plaisir face au Rookie Jalhil Okafor (17pts, 9rbs, 6blks) tandis que McDermott égale le record de THREES inscrit par un Bull après 8 matchs : 19 par Kirk Hinrich en 2004/05 !

Chicago ne rejoue pas avant vendredi soir et la réception des Hornets pour une revanche de la dernière débâcle en Caroline du Nord ! Espérons que d’ici on aura des nouvelles rassurantes de Noah et son genou.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *