BullsFr

Chicago Bulls vs Charlotte Hornets (13/11/15)

noah

Après 3 jours sans match, les Bulls retrouvent les parquets et la réception des Hornets devra être l’occasion de régler quelques comptes, après la terrible correction infligée par cette même équipe de Charlotte il y a 10 jours (130-105). Joakim Noah et Kirk Hinrich sont annoncé de retour ce soir à disposition de Fred Hoiberg, l’effectif étant quasi au complet.

Néanmoins, les événements de la nuit en France risquent de jouer un rôle dans ce match. Joakim Noah ayant du s’assurer que son père, présent à Paris, soit sain et sauf tandis que Batum sera également déstabilisé tandis qu’une minute de silence aura lieu avant le coup d’envoi de la rencontre. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Poster Bismack part 1

Starting 5 Charlotte : Walker – Hairston – Batum – Williams – Jefferson
Coach : Steve Clifford
Absent(s) : Michael Kidd-Gilchrist – Cody Zeller

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – McDermott – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (5-3)
Absent(s) : Mike Dunleavy

1er Quart :

2 TO’s d’entrée n’aident pas les Bulls à se mettre en place offensivement même si Pau aligne 2 mid-range Jumpers pour rétablir ça. Rose apporte de la vivacité et attaque bien le cercle pour provoquer même si Charlotte fait la course en tête avec du mouvement, une bonne circulation de balle qui surprend Chicago : Rose se retrouve à défendre sur Jefferson à cause de Gasol trop lent sur le switch. Au fil des minutes les Bulls parviennent à mieux exploiter les espaces, avec une splendide passe de Mirotic pour McDermott qui va au cercle et signe un And One. Une claquette de Jooks et un Dunk de Butler confirment cette envie d’attaquer le cercle qui fait plaisir. Hinrich signe une bonne rentrée à la mène et les siens prennent progressivement les commandes avec Snell auteur d’un superbe retour défensif et un Noah énergique comme toujours. Malgré tout, 23-23 après 1 quart.

2ème Quart :

Chicago démarre mieux ce quart avec notamment 2 THREES signés Moore puis McDermott tandis que Noah aspire tout les rebonds environnants (déjà 8 en 8mins). Charlotte tente de répliquer mais manque d’agressivité et a du mal à contenir la fougue des locaux qui poussent la balle et attaquent bien le cercle et provoquent des fautes, notamment Butler, auteur de 2 lancés et d’une passe splendide pour Moore qui va au lay-up. L’avance grimpe à 40-32 mais avec Noah sur le banc Charlotte est mieux aux rebonds, avec notamment 2 claquettes bien placées, dont une de Batum, qui prend les choses en main et ramène les Hornets à -2 (42-40) avant que Captain Kirk ne claque un THREE ! L’application offensive est belle à voir et Charlotte ne sait pas comment bloquer les mouvements d’une équipe qui a distribué 17 asts sur 19 paniers, dont celui de Gasol au buzzer pour faire 50-46 à la pause.

rosehinrich

3ème Quart :

A part 2 THREES signés Williams et Hairston, Charlotte a du mal à trouver de bons tirs devant la défense resserrée et en mouvement de Chicago, qui oblige les visiteurs à forcer des tirs en fin de possession. Pendant ce temps Rose se régale en attaquant le cercle, rentrant un splendide Reverse avant de trouver Pau tout seul pour un bon Dunk. Butler bâche Williams qui partait au Dunk puis obtient 2 lancés francs pour mettre Chitown à +6 (62-56) mais les Hornets vont vite répondre, au point de passer devant sur un 8-0 avec un THREE d’Hairston et pas mal de lancés bien provoqués, la raquette n’étant plus autant protégée. Chicago ne met plus de rythme offensivement et se contente de rester sur jeu placé, ou seul Butler permet de maintenir les siens dans le match avec ses attaques du cercle et ses retours défensifs. Mais ça suffit toujours pas : 75-73 Hornets après 3 Quarts.

4ème Quart :

Avec Brooks face à lui, Lin attaque systématiquement le cercle mais E’Twaun Moore en fait de même de l’autre côté et score 2 bons paniers dans la peinture. Rose revient vite et à l’origine d’un superbe mouvement qui abouti à un THREE de Snell, tandis que la paire Noah/Gibson protège superbement bien la raquette et force des tirs difficiles côté Hornets. Mais l’entrée de Lamb change beaucoup de choses pour les frelons. En moins de 2 minutes, il claque 2 THREES et un lay-up pour ramener les siens à 88-87 avec près de 6mins à jouer. Butler et Rose prennent les choses en main offensivement en attaquant le cercle à outrance mais Batum n’abandonne pas et claque un nouveau THREE, si bien qu’à 1 min de la fin, l’écart n’est que de 3pts, 100-97. Mais les Bulls prennent 2 gros rebonds cruciaux et Jumper place un Step Back à 5secs du terme qui assure la victoire : 102-97.

butler2_2

BoxScore

Impressions : Bonne revanche si l’on peut dire de la part des Bulls même si Charlotte aura longtemps repoussé l’échéance, avec un excellent Batum tout au long du match (28pts à 10/17 dont 5/6 à 3pts, 8rbs) et un apport conséquent du banc (30pts dont la moitié pour Lamb), comme c’est leur habitude ! Mais Chicago a su s’appuyer sur sa très belle première période (19 paniers, 17 assists) pour prendre confiance et construire au fur et à mesure une victoire importante à la maison. L’activité de Noah (18rbs en venant du banc), le bon retour d’Hinrich, l’apport de Gibson et Moore auront été important mais pas autant qu’un Butler en pleine forme (27pts, 11/14 aux lancés, 5rbs, 4asts), qui a toujours trouvé des solutions même quand Charlotte bloquait bien le jeu de passe adverse. A signaler aussi le 3ème Double double de Pau en 4 matchs (19pts, 13rbs) tandis que Rose réalise un season high de 8 assits plus 10pts et 3 TO’s.

Au final c’est une prestation collective très accomplie et une défense particulièrement intéressante, avec une protection du cercle efficace la plupart du temps et une implication de tous, comme ces retours de désespérés en contre attaque de Snell et Butler pour briser les actions des Hornets. Les rebonds ont été particulièrement bons (57-45 contre … 52-33 Hornets il y a 10 jours). Les rotations se font de plus en plus concrètes et l’intégration d’Hinrich aux dépends de Brooks et ses shoots pourris ne peut pas faire de mal.

Le repos à clairement fait du bien aux têtes et aux corps, tout en permettant de faire de bons ajustements. Place à 2 nouveaux jours sans match avant de recevoir Indiana lundi soir, en espérant continuer sur cette lancée. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *