BullsFr

Chicago Bulls vs Indiana Pacers (16/11/15)

Jimmy Butler block on George

Dernier match au United Center avant de débuter le traditionnel Circus Trip de fin novembre, pendant que le cirque Barnum prend possession de la salle. Cette année le trip sera plus court avec seulement 4 matchs, mais une victoire à la maison avant de le débuter sera important dans les têtes mais aussi au classement de la Division.

Pour cela, attention à Paul George, l’ailier revient en force après sa terrible blessure à la jambe de l’été dernier ! Il faudra un effort collectif de premier plan pour stopper son élan, ainsi que celui d’un Monta Ellis en grande forme même s’il devra assurer la mène ce soir en l’absence de Stuckey et Hill. Aux Bulls de faire le nécessaire pour partir l’esprit tranquille sur les routes. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Le début de la fin pour Roy Hibbert, contré par Rose …

Starting 5 Indiana : Ellis – CJ Miles – Budinger – George – Mahinmi
Coach : Frank Vogel
Absent(s) : George Hill – Rodney Stuckey – Myles Turner

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (6-3)
Absent(s) : Mike Dunleavy

1er Quart :

Chicago démarre en trombe dans le sillage d’un Derrick Rose en grande forme : une bonne défense sur Monta Ellis pour gêner les lignes de passes, une assist pour un THREE de Snell, 2 paniers avec la planche puis un THREE, son 2ème de la saison ! Il est le principal artisan d’un superbe début des siens (15-2) tandis qu’Indiana peine à se montrer efficace même sur des secondes chances, Mahinmi ayant pas mal de déchet. 2 THREES de CJ Miles calment l’élan de Chicago qui imposait un superbe tempo jusqu’ici, puis Paul George prend les devants même si l’activité défensive des locaux fait plaisir à voir, chaque tir est contesté, chaque passe gênée et derrière ça attaque le cercle à outrance devant des Pacers qui manquent de taille et de physique. Même McDermott vient déposer des lay-ups avec de bons cuts. Au final c’est 12mins de démonstration collective et Chitown mène 31-21.

2ème Quart :

Chicago continue de camper dans la raquette adverse, Noah envoie Gibson au Alley-Oop et ce même Taj bâche Jordan Hill avant de rentrer un nouveau Jumper mi-distance ! La domination est sans partage jusqu’ici et les locaux s’envolent (37-24). Indiana ne peut rien faire pour protéger sa raquette et ce ne sont pas 2 paniers de Hill et Allen de l’autre côté qui font cesser l’hémorragie. La défense collective de Chicago oblige les Pacers à évoluer sur un tempo différent et comme ils ne prennent pas le moindre rebond, ils sont en grande difficulté malgré Paul George qui montre toute l’étendue de son talent offensif. Après un temps-mort, Indiana revient plus énergique et un THREE de Miles puis une contre attaque de Monta Ellis réduisent leur retard à 5pts (48-43). Il faudra 2 lancés de Butler dans l’ultime seconde pour offrir 8 pts d’avance aux Bulls à la pause : 53-45.

CT-pTJCUAAAoSL7

3ème Quart :

Derrick Rose reprend comme en tout début de match avec 2 paniers de suite en s’aidant de la planche, dont un bon Floater, puis une assist pour un THREE de Mirotic ! Plus appliqués et de nouveau au contrôle des rebonds, Chicago remet une distance aux Pacers, avec un bon passage d’Hinrich et relai de Rose. Le vétéran met 2 lancés puis un bon Jumper pour faire +15 (67-52), malgré un rythme diminué par pas mal de fautes des 2 côtés, comme celle de Mirotic qui offre un 3+1 à CJ Miles ! Un panier qui débute un bon run des Pacers, qui reviennent à -6 en un rien de temps, après un nouveau THREE de Paul George et une défense assez lâche (Hmm Hmm Niko …). Butler commet sa 4ème faute et Chicago peine sur jeu placé, sauf sur une superbe passe de Rose pour un Dunk de Jooks. Indiana revient à -2 (77-75) et Snell le pire shoot EVER mais les Bulls restent difficilement en tête : 79-75.

4ème Quart :

Indiana se montre plus combatif sur les rebonds et sent qu’il y a un coup à jouer, mais Rose réussi un nouveau panier avec la planche puis trouve Jooks seul sous le cercle ! George répond d’un nouveau THREE et on repart sur un match serré jusqu’au bout … Gibson prend un gros rebond offensif qui amène un THREE de Rose puis bâche encore Allen, son activité défensive permet aux siens de rester devant même si les Pacers poussent. Rose se tord la cheville gauche et va au vestiaire, tandis que le rythme continue d’être entrecoupé de nombreux lancés et surtout de late calls en faveur des Pacers, avec la 5ème faute de Butler. L’attaque de Chicago patauge (13 tirs loupés de suite) et forcément Indiana égalise (93-93). Les 2 équipes gâchent des occasions de prendre l’avantage (offensive foul de Snell, lancés loupés de Mahinmi) et Indiana a même la balle de match, avec 5.1 secs au chrono. George tente un tir mi distance mais Butler le bâche pour assurer la courte victoire des siens : 96-95 !

12274651_10153855184856614_7234796178072123023_n

BoxScore

Impressions : Les Bulls ont quand même l’étonnante faculté de se compliquer la vie inutilement ! Devant de 13pts avant la pause ? Retard effacé par les Pacers. De nouveau titulaires de 15pts d’avance au milieu du 3ème quart ? Non, Indiana revient encore et aurait pu l’emporter alors qu’ils n’ont jamais mené au score de la soirée ! Chicago a pourtant connu de superbes séquences de jeu ou la balle circulait avec fluidité, les choix offensifs d’attaquer le cercle vu la faiblesse de la raquette adverse étaient les bons, le rythme était soutenu, la défense solide, les rebonds maîtrisés … et puis des trous noirs ou rien ne rentre, l’attaque est enrayée (fin du 2ème quart, plus de la moitié du 4ème quart), la défense prend l’eau (allo, Mirotic ?) et il aura fallu un dernier contre (y’a faute) signé Butler pour ne pas que cette soirée se transforme en hold up parfait pour Indiana, qui se sera battu jusqu’au bout.

Les gars ont failli gâcher la belle soirée de Rose, auteur de 23pts à 9/18 (et 2/2 à 3pts !!!), 6asts, 2stls mais il se l’est gâché tout seul en sortant en boitant après s’être tordu la cheville gauche. Butler a été une nouvelle fois déterminant et a sauvé le match, c’est déjà la 2ème fois de la saison, tandis que Gibson (9pts, 11rbs, 5asts, 4blks) est sans conteste le meilleur Bull ce soir. Par contre Mirotic est toujours aussi fantomatique, entre une défense ni plus ni moins que ridicule et un apport offensif frustrant (2/7) …

Au final difficile d’être trop positif après ce match. Certes on a gagné (7-3) et affiché de superbes séquences de jeu par moment, mais on a aussi totalement plongé par période et ce n’est pas la première fois. On continue d’obtenir de bonnes avances au score mais on continue aussi de les perdre tout aussi rapidement … Place au Circus Trip désormais avec 4 déplacement de suite (Phoenix, Golden State, Portland, Indiana). Avec ou sans Rose ? On va encore se manger des blagues à gogo la dessus, je commence déjà à rire … GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *