BullsFr

Chicago Bulls @ Portland TrailBlazers (24/11/15)

Après un weekend entier de repos, un mini trip dans un lieu désert pour souder le groupe, les Bulls retrouvent les parquets et Derrick Rose sera également de la partie après avoir manqué le début du Road Trip. La prestation contre Golden State a mis en lumière à la fois la capacité des Bulls à se sublimer mais aussi leur incapacité à créer dans les moments chauds, il faudra donc voir quels ajustements Fred Hoiberg et son groupe ont trouvé par rapport à ça.

Côté Blazers, les départs de 4 Starters pendant l’été ont laissé des traces et il est difficile d’exister après tant de départs malgré une traction arrière Lillard/McCollum capable de faire très mal et véritable points d’encrage de l’équipe. Si Chicago parvient à réduire l’impact de ce duo infernal, les chances de l’emporter n’en seront que meilleures, histoire de vaincre la malédiction des Bulls à Portland : 1 victoire la bas depuis 1998 ! GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Vous vous souvenez de Greg Oden ? Moi oui, surtout pour ce poster :

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (8-4)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Aaron Brooks

Starting 5 Portland : Lillard – McCollum – Aminu – Vonleh – Plumlee
Coach : Terry Stotts
Absent(s) : Meyers Leonard

1er Quart :

Début de match en fanfare pour les Bulls, avec 5pts consécutifs de Snell ainsi qu’une défense remarquablement bien en place et énergique, provoquant des shoots forcés et des violations des 24s avec un Gasol dissuasif près du cercle ! 2 THREES de Mirotic et Butler mettent Chicago à 10-0 puis 13-2 avant que Portland ne règle enfin la mire avec une ligne arrière qui provoque bien pour aller au cercle. Rose y va aussi de son THREE et Chicago fait la course en tête en contrôlant les rebonds face à une équipe qui tente en vain d’accélérer. L’adresse extérieure des Bulls fait la différence avec encore un THREE de Mirotic après rebond offensif (5/8 from DownTown à ce moment là) ! Même Inside tout rentre : 2 Hooks avec la planche de Noah et un autre de Gibson ! Les visiteurs se régalent devant des Blazers dépassés et au ralenti même si McCollum score au buzzer. 29-22 Bulls.

2ème Quart :

Les Bulls prennent le temps de construire leurs actions et grignotent beaucoup de secondes sur l’horloge mais trouvent de bons tirs, avec Noah qui réussi certainement son 1er Tornado de la saison et Rose rentre un Jumper avec la planche ! Le rythme ralenti et Portland peine à tirer son épingle du jeu, bloqué par une défense bien en place, qui communique et est perpétuellement en mouvement. Les hommes de Terry Stotts paraissent en manque d’inspiration, ne sachant pas comment trouver de bons tirs et attaquer le cercle. A part une claquette de Plumlee et une contre attaque d’Ed Davis, peut de choses passe pour les locaux, qui en plus ne voient pas beaucoup de rebonds. Ils ont la chance que Chicago n’en profite pas pour s’échapper. Du coup Portland prend confiance et accentue sa défense, obtenant de bons stops mais Butler score du milieu de terrain au buzzer ! 48-39 Chicago.

D en Lillard

3ème Quart :

Portland revient avec beaucoup plus d’énergie et ne tarde pas à relancer totalement la rencontre, entre défense agressive près du cercle et Dunks rageurs en contre attaque pour réveiller la foule ! Ils reviennent à 48-46 puis Lillard est sanctionné de 2 fautes très discutables sur Rose, ce qui énerve bien la salle. Du coup la rencontre gagne en intensité, le rythme s’accélère et les attaquent s’emballent, à l’image de ce désormais « classique » Alley-Oop Mirotic pour Butler qui cut dans le dos de son défenseur. Lillard est en difficulté avec son shoot et force pas mal au lieu de créer pour ses partenaires. Les Bulls reste en tête même si le rythme rapide leur fait commettre des pertes de balle stupides. Heureusement ils continuent de dominer les rebonds. La fin du quart tourne à un duel Rose/Lillard entre Jumpers pour le Bull et lancés pour le Blazer. 71-63 Bulls.

4ème Quart :

Rose rentre un nouveau Jumper avec la planche puis un Lay-up pendant que Lillard souffle. A son retour lui et McCollum redonnent des couleurs et du rythme à l’attaque des Blazers. Lillard réussi un splendide Reverse And One puis une claquette d’Ed Davis ramène les locaux à 78-76. Comme à Golden State, Chicago perd ses repères offensifs et enchaîne les mauvais choix (violation des 24s, tirs contrés ou précipités sous le cercle …) Plumlee percute Butler sur un screen et ce dernier lui accroche la jambe avec la sienne et les esprits d’échauffent. Butler s’en sort bien avec une simple technique ! 82-82 et 4mins à jouer, les 2 équipes balancent du parpaing à tour de bras. Pau profite de son avantage de taille pour placer un lay-up mais Plumlee réplique avec un Dunk en Coast to Coast ! Pau se fait bâcher puis Lillard fait 1/2 aux lancés et y envoie Butler qui fait 2/2. 89-86 Bulls, 15.9secs à jouer et balle Blazers, McCollum score vite et Butler retourne aux lancés faire 2/2. McCollum tente d’obtenir la faute de Noah qui ne se laisse pas avoir et Gibson va conclure l’affaire aux lancés. BULLS WIN : 93-88 !

Jimmy Butler vs Plumlee

BoxScore

Impressions : On a bien cru que les Bulls allaient nous rejouer le scénario de vendredi dernier lorsque l’attaque a enchaîner les actions pourries dans le dernier quart et que Portland poussait et revenait. Au final ils n’auront jamais menés au score dans cette rencontre mais Chicago aurait pu et surtout du faire la différence bien avant. Quelques passages à vide (on sait tous qui est sur le parquet lors de ces fameux passages) ont permis aux locaux de se reprendre malgré un jeu assez pauvre et surtout trop dépendant des exploits de Lillard et McCollum. Les 2 ont arrosés (11/39) et n’ont pas franchement crée pour les autres, limitant les solutions. Côté Chicago le début de match était idéal et ça reste toujours mieux qu’en début de saison ou on débutait mal pour courir après le score ensuite, il y a certes des passages plus délicats mais on parvient à adapter notre attaque au rythme de la rencontre : après avoir pris des 3pts dans tout les sens en début de match, on s’est focalisé sur le post up et les Pick’n’Rolls au fil des minutes, avec un Derrick Rose excellent à la création, Noah qui a signé quelques bons moves et un Mirotic tellement plus agréable à regarder quand il ne force pas et réfléchi ses actions …

De plus, la défense est clairement en progrès. On l’avait déjà constaté contre Phoenix puis Golden State dans ce Road Trip, mais ce soir encore on a vu de l’implication, de bons efforts individuels et collectifs pour faire douter les Blazers, qui n’ont shooté qu’à 35.2% (31/88 dont … 9/41 hors de la raquette) ! L’équilibre attaque/défense se règle au fil des matchs et l’entente entre les joueurs également.

C’est la 3ème victoire des Bulls sur le parquet des Blazers depuis la fin de l’ère Jordan, après des succès lors des saisons 2004/2005 et 2006/2007 ! Une rareté donc mais une victoire qui permet de repartir de l’avant et il faudra beaucoup de confiance avant de ce rendre vendredi soir à Indiana, en pleine forme en ce moment derrière un Paul George monstrueux. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *