BullsFr

Chicago Bulls vs San Antonio Spurs (30/11/15)

Après un Road Trip plutôt encourageant (2-2) malgré les pertes de Brooks et Hinrich, Chicago retrouve son United Center pour 9 des 10 prochains matchs. Encore en rodage notamment offensivement, l’équipe doit se servir de cette série à la maison pour régler ses soucis de constance et trouver son équilibre et son identité. Pas aisé de le faire contre des Spurs toujours aussi mordants (14-3) et qui sont eux, justement, un modèle de continuité !

Faire face à l’impeccable secteur intérieur (Duncan, Aldridge, West) et imposer le tempo de la rencontre seront des éléments importants pour faire pencher la balance du bon côté. Si Chicago veut adresser un message à la ligue et afficher ses ambitions, gagner ce soir serait une bonne idée. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Horace Grant part en contre attaque et met David Robinson sur le poster !

Starting 5 San Antonio : Parker – Green – Leonard – Aldridge – Duncan
Coach : Gregg Popovich
Absent(s) : –

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (9-5)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Aaron Brooks – Kirk Hinrich

1er Quart :

Gasol bénéficie de toute les ballons en attaque et rentre ses 2 premiers tirs avant de bâcher Duncan, permettant aux Bulls de bien démarrer mais vont ensuite manquer de réussites sur leurs pick’n’rolls, Mirotic et Gasol envoyant 2 briques chacun pendant que San Antonio enchaîne les bons plays et les paniers près du cercle. Les intérieurs ont la parole jusqu’ici et les 2 équipes attaquent le cercle avec envie et veulent aller vite mais les turnovers s’en mêlent avant que LaMarcus Aldridge ne plante 2 jumpers mi distance qui concluent un 7-0 des Texans. Les défenses finissent par prendre le pas sur les attaques même si Aldridge continue son festival avec déjà 10pts contre l’équipe qui l’avait drafté en 2006. Les Spurs se régalent de Jumpers à 6 mètres pendant que Chicago balance des briques, même aux lacés (0/2) pour Moore. Résultat, 23-17 San Antonio après 12mins.

2ème Quart :

Noah score sous le cercle puis y trouve Gibson d’une belle passe lobée. Les 2 intérieurs apportent leur énergie habituelle et les autres suivent, avec notamment McDermott, qui met les siens devant avec un THREE et un And One bien provoqué (30-28) ! Les débats sont équilibrés et les 2 équipes se répondent coup pour coup avec un rythme moins soutenu et une circulation de balle soyeuse pour s’ouvrir les positions de tirs préférentielles. Mirotic claque un THREE mais laisse Leonard partir au Dunk avant de faire faute sur un And One d’Aldridge. Mais dans l’ensemble Chicago répond présent dans le défi physique, la bataille aux rebonds et même dans la construction offensive. Parker et Rose partent dans un duel de jumpers des plus spectaculaire pour conclure la 1ère mi-temps de manière agréable avec un peu plus d’entrain. L’écart est minime à la pause : 49-48 Chicago.

doug3

3ème Quart :

Chicago reprend fort et repasse par ses intérieurs pour créer le danger offensivement, avec un THREE de Mirotic et un Jumper tête de raquette signé Gasol, histoire de prendre 6pts d’avance (56-50). La réaction des Spurs ne se fera pas attendre avec un THREE de Green et Leonard qui se joue de Butler sur 3 actions de suite et score aisément. Dés lors il n’y a plus que les Spurs, qui signent un 14-4 fait de mouvements offensifs fluides et sans déchet pour trouver le bon tir. Tout le contraire des Bulls qui commencent à sérieusement déjouer offensivement avec des plays mal exécutés et des tirs forcés. Heureusement qu’ils prennent des rebonds, surtout grâce à Noah, et arrivent à placer quelques stops pour empêcher San Antonio de prendre le large. Noah signe un splendide Reverse après rebond off mais Mills a le dernier mot de ce quart : 73-70 Spurs dans une ambiance de PO !

4ème Quart :

Comme lors des autres quart-temps, c’est Chicago qui démarre le mieux, avec un Noah en mode 2013 qui gobe les rebonds avec énergie et dirige l’attaque avec un panier, un crossover et une passe pour Moore qui conclu en Floater ligne de fond ! 11-2 Run pour les Bulls qui prennent les devants dans un UC en feu (81-75). Leonard réplique d’un And One improbable mais même si les Spurs font de bons efforts l’énergie est plus côté Chicago, à l’image d’une claquette Dunk violente de Gibson ! Dés la sortie de Noah, San Antonio se reprend et repasse devant (86-85), obligeant le Français à revenir. Les paniers se font rares et la tension grimpe à chaque possession. Gasol bâche Aldridge et rentre un lancé alors qu’on rentre dans l’ultime minute. Butler ajoute 2 lancés pour faire 92-89 et 10.6secs à jouer. Leonard force un THREE face à la grosse défense de Butler, Duncan prend le rebond offensif et décale Parker dans le corner, BLOCK BY ROSE !! Chicago s’impose sur le fil : 92-89 !

CVHSmLiXAAAbiyk

BoxScore

Impressions : Tout d’abord, bravo aux 2 équipes pour la qualité du spectacle proposé. On a assisté à une splendide rencontre de Basket avec du suspense, des actions dingues, de l’intensité et peu de déchet, vraiment un match ultra agréable. En s’imposant sur le fil contre une équipe du calibre des Spurs, au complet, alors qu’Hinrich et Brooks étaient absents pour eux, les Bulls ont démontré que le match à Indiana pouvait être classé dans la catégorie « accident de parcours », car sur les derniers matchs, on retrouve toujours cette dose d’énergie, d’intensité et surtout d’ENVIE défensive qui permet de se sortir de situation délicate. Cleveland, OKC, Indiana et donc San Antonio ont tous perdus au UC cette saison, à chaque fois avec une défense en fin de match qui fait pencher la balance du bon côté : le block de Gasol sur James, celui de Butler sur George et maintenant celui de Rose sur Parker ! D’ailleurs San Antonio a shooté à 1/7 sur les 4 dernières minutes du match, pour 16pts au total sur le 4ème Quart !

Côté attaque, on retrouve toujours ces périodes de moins bien et souvent aux mêmes périodes d’un match sur l’autre, avec notamment aucun panier inscrit dans les 6 dernières minutes du match pour les Bulls, uniquement des lancés ! Un mal récurrent même si cette fois ils ont eu l’intelligence d’aller chercher les lancés et faire la différence autrement qu’en forçant des shoots. On les a d’ailleurs sentis plus sereins que d’habitude pour gérer ces possessions importantes dans le Clutch time.

Tout les voyants sont donc au verts après une performance de très haut niveau ! On en redemande et pas qu’un peu ! Espérons en avoir encore en rab pour la réception des Nuggets mercredi soir. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *