BullsFr

Chicago Bulls vs Charlotte Hornets (05/12/15)

jimmy1_4

Chicago a l’occasion de conclure sa 1ère semaine sans défaite depuis le début de saison en cas de succès contre une équipe de Charlotte accrocheuse et qui a déjà causé des soucis aux Bulls, personne n’a oublié les 130pts encaissés en Caroline du Nord il y a un mois. Depuis, les hommes de Fred Hoiberg ont trouvé des repères défensifs et ont accumulé les victoires (11-5), au point d’avoir pris la tête de la Conférence Est hier, sans même jouer, profitant de la défaite de Cleveland !

Il faudra continuer sur cette bonne lancée à domicile (7-1, seul Minnesota est venu gagner au UC) et continuer d’afficher des progrès, notamment offensivement, le principal chantier de Fred Hoiberg. L’absence d’Al Jefferson devrait aider. Au passage, 1000ème match de saison régulière NBA pour Pau Gasol. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Lors du précédent Bulls – Hornets, j’avais posté Boozer qui met Biyombo sur un poster. 2ème volet, cette fois avec Gibson :

Starting 5 Charlotte : Walker – PJ Hairston – Batum – Williams – Zeller
Coach : Steve Clifford
Absent(s) : Mickael Kidd-Gilchrist – Al Jefferson

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (11-5)
Absent(s) : Mike Dunleavy

1er Quart :

A part un THREE de Rose, les Bulls enchaînent les mauvaises possessions, entre turnovers (Rose), tirs forcés (Butler) et lay-up manqués (Mirotic). Ajoutons que Charlotte démontre une belle circulation de balle pour un scoring efficace (83% aux tirq après 4mins) et ça donne un début de match des plus loupé pour Chicago, déjà à la traîne (12-3). Il faut dire que les Hornets mettent en place une défense solide et combative, qui prive les locaux d’espaces et de marge de manoeuvre. Seuls Rose et Mirotic trouvent quelques solutions mais en face Charlotte rentre presque tout, souvent mi distance, avec pas mal de réussite mais ils la provoque bien aussi. Hinrich, de retour, signe une bonne rentrée pour calmer le tempo et les visiteurs balancent des briques à 3pts sans succès pendant qu’un lay-up au buzzer de Butler, après rebond offensif, ramène les siens à -4 : 26-22.

2ème Quart :

Après un THREE de Spencer Hawes, la circulation de balle s’améliore grandement côté Bulls et 2 THREES TOTALEMENT démarqués de McDermott et Moore relancent Chicago qui signe un 10-0 en à peine 1:30 pour repasser devant (32-29) ! Hawes égalise d’un nouveau THREE et les débats s’équilibrent, avec 2 défenses aux aguets pour protéger les raquettes et forcer des turnovers. L’adresse des Hornets a considérablement chuté (42% désormais) mais ils restent dangereux par de bons mouvements ou la balle circule vite d’un côté à l’autre. Rose plante un THREE mais Batum répond et égalise d’un 4pts play inspiré devant Butler (46-46). D’ailleurs à chaque fois que Chicago score, la réplique est immédiate : Dunk de Butler > lay-up de Lin. Hook de Gasol > Dunk de Zeller. Au final c’est même Hansbrough qui a le dernier mot avec un Dunk pour mettre les siens devant à la pause : 52-50.

kirk1_1

3ème Quart :

Plus d’énergie, notamment sur les rebonds, plus de vivacité offensive et une défense toujours plus attentive et solide, les Hornets font la course en tête en faisant déjouer Chicago, qui manque quand même aussi quelques tirs supposés faciles. Rose plante un nouveau THREE mais Zeller réplique d’un And One en force puis un Jumper à 6 mètres ! La solution vient de Rose, décidément bien en jambe, qui attaque le cercle avec réussite 2 fois de suite avant de décaler Butler pour un bon THREE qui met les siens en tête (67-64). Son total de passe serait bien meilleur si Mirotic était plus inspiré mais avec encore un bon Floater, Rose a fait le taf (9pts dans ce quart) et peut aller souffler. Mais entre Batum qui rentre un nombre dingue de tir compliqués et Walker, Charlotte ne se laisse pas distancer même si 3 TO’s en 1min ne les aide pas. 75-72 Bulls après 3 Quarts …

4ème Quart :

Les 2 équipes continuent de rester très proches l’une de l’autre et Charlotte passe même devant avec ses 2 Jeremy, Lin et Lamb, qui trouvent de bons espaces près du cercle, avant que Butler ne claque un THREE puis un And One pour égaliser de nouveau. Chicago pousse avec de bonnes combinaisons mais les Hornets continuent d’afficher une réussite insolente, rentrant des tirs insensés et notamment Batum, qui plante un THREE avec la faute mais loupe le lancé bonus … avant que Butler n’égalise encore avec 3 lancés bien provoqués … et que Batum ne claque un THREE ! Chicago loupe pas mal de tirs ouverts et même 2 lancés par Mirotic mais de bons stops défensifs et un THREE de McDermott permettent d’égaliser, une fois de plus (94-94). Mais Chitown s’entête à shooter à 3pts, avec 2 loupés, tandis que Walker plante un magnifique Rainbow Jumper qui clôt les débats, Chicago perdant la balle ensuite puis se laissant surprendre aux rebonds sur les lancés adverses … Score final : 102-96 Charlotte …

rose6_0

BoxScore

Impressions : Fin de série pour Chicago, qui n’avait encore pas perdu dans le temps réglementaire à la maison cette saison (Minnesota a gagné au UC mais en OT) ! Une défaite assez rageante car elle se joue à pas grand chose et la balance aurait très pu pencher de l’autre côté sans que ce soit scandaleux mais Charlotte a rentrer les tirs aux moments importants, à l’image d’un Batum transformé, et n’a pas trembler aux lancés. Au final ils méritent ce succès qu’ils sont allé chercher à l’énergie et avec une défense solide de bout en bout. Chicago a rapidement été contraint de courir après le score, ce qui n’était plus arrivé depuis un bon petit moment, et même s’ils sont revenus par la suite, c’est toujours dommage de gaspiller de l’énergie à essayer de revenir. Peut être que les Hornets étaient plus inspirés dans les dernières minutes mais ils étaient surtout plus sereins et patients dans leur exécution offensive, ne tentant des 3pts à tout bout de champ comme Chicago, qui n’a même pas chercher à jouer intérieur une seule fois sur les 3 dernières minutes …

On a plusieurs fois relevé le manque d’inspiration offensive des Bulls dans les fins de matchs, ce qui avait déjà coûté le match face à Indiana ou l’on perd sur un score quasi similaire (102-94), ou encore lors des 2 défaites en OT du début de saison, à Detroit et contre Minnesota. Les récents progrès dans ce domaine apportent un peu d’optimisme mais ce soir ça n’a pas voulu, tout simplement. Il va falloir se replonger rapidement dans une spirale positive, avec la réception de Phoenix lundi soir avant d’aller à Boston mercredi pour 2 matchs loin d’être gagnés d’avance … puis de revenir au UC pour jouer les Clippers ! Un beau programme en perspective. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *