BullsFr

Chicago Bulls vs Los Angeles Clippers (10/12/15)

Nikola Mirotic lay-up vs Clippers

Moins de 24 heures après une nouvelle déconvenue à Boston qui a fait couler beaucoup d’encre et délier pas mal de langues, les Bulls sont dans l’obligation de réagir, de retour au United Center contre les Clippers. Les Californiens sont également en back-to-back après avoir joué à Milwaukee la veille et veulent continuer sur leur lancée actuelle (7 victoires sur les 10 derniers matchs).

Un état d’esprit totalement opposé à ce qu’on a vu depuis 3 matchs, plus d’agressivité et surtout plus d’envie seront les clés pour que Chicago commence à relever la tête. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Dés sa saison Rookie, Michael Jordan démontrait un hang time impressionnant …

Starting 5 LA Clippers : Paul – Redick – MBah A Moute – Griffin – Jordan
Coach : Doc Rivers
Absent(s) : –

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (11-8)
Absent(s) : Mike Dunleavy

1er Quart :

Bake Griffin rentre ses 2 premiers tirs et les siens démarre par un bon 5/6 aux shoots tandis que Gasol est systématiquement cherché sur les pick’n’rolls pour répliquer mi distance et rentre ses 2 premières tentatives avant de louper les 3 suivantes. Le rythme n’est pas franchement élevé mais Chicago précipite quand même assez souvent ses tirs sur jeu placé, ne prenant pas vraiment le temps de construire, vu le peu de mouvement proposé. On sent même des joueurs en manque de confiance et qui refusent des tirs ouverts … MBah A Moute prend 2 rebonds offensifs de suite et score, mettant en lumière les lacunes des Bulls en terme d’intensité. Le temps mort pris par Hoiberg a pour effet de relancer un peu les siens avec plus d’énergie et un 7-0 rapide dont un THREE d’Hinrich, avant que Gasol ne claque un THREE sur le buzzer pour ramener les siens à -1, 24-23.

2ème Quart :

Petite surprise avec Brooks sur le parquet associé à Kirk dans le backcourt et il signe ce retour d’un Rainbow THREE, tandis que Mirotic offre une passe délicieuse à Noah pour un Dunk violent ! Entre LA qui ne rentre rien, Brooks qui enchaîne lay-up puis Hook main gauche et une circulation de balle propre, le run continue et Chicago place un 16-0 pour s’envoler (36-24) avant un panier de DeAndre Jordan après 5:30 dans ce quart ! Les Bulls contrôlent les rebonds et réagissent bien sur les switchs pour couper l’élan des Clippers qui ne savent pas comment réagir et continuent d’envoyer des briques, avec beaucoup de tirs précipités et forcés. Ils sont à 1/17 jusqu’ici dans le quart et ça ne s’arrête pas là avec une nouvelle avalanche de loupés et Butler provoque pas mal de lancés pour creuser l’écart en faveur des siens. A la pause, ça fait 44-35 Chitown !

Aaron Brooks lay-up vs Clippers

3ème Quart :

Les Bulls accentuent leur avance avec de bonnes attaques, rapides et précises pour attaquer le cercle et bien faire tourner la balle. Pau Gasol plante un nouveau THREE avant de bâcher MBah A Moute à 3 reprises sur la même action ! Il y a peu de déchet du côté des locaux, qui prennent les Clippers par défaut et jouent trop vite pour les Californiens. Griffin tente (involontairement !?) de décapiter Gibson avec un coup de la corde à linge et est éjecté de la rencontre ! La partie perd de son rythme avec pas mal de lancés, mais les Clippers tentent de se reprendre avec 2 Alley-Oops de Josh Smith pour Jordan. La salle reste terriblement silencieuse malgré l’avance des Bulls et les bons efforts réalisés, même si les briques qu’ils balancent depuis quelques minutes les empêchent de creuser l’écart. De manière assez dingue, LA n’a inscrit que 54pts en 3 quarts : 64-54 Chicago.

4ème Quart :

2 THREES de Rivers et Johnson ramènent les Clippers à 66-60 et les fantômes des derniers matchs resurgissent d’un coup … et Josh Smith claque aussi un THREE en sortie de temps mort … Malgré les bons rebonds offensifs de Noah, Chicago gâche énormément d’opportunités et sont à 1/9dans ce début de quart, ce qui ne rassure personne … Et Josh Smith égalise d’un nouveau THREE (66-66). 12-0 run des Clippers dans ce quart, le tout sans Griffin ! Chicago est en plein doute mais Butler met enfin un panier et Gibson pète une claquette Dunk qui réveille enfin la foule ! Rose retourne même sur le parquet sans son masque et claque un THREE, imité par Gasol dans le corner ! Les Bulls se montrent enfin productifs en fin de match avec des extra passes et de bons cuts. 2 THREES de CP3 entretiennent le suspense mais il offre 3 lancés à Brooks, qui fait 3/3 avant que Rose n’offre 6pts d’avance aux siens à 45 secondes du terme d’un superbe Floater avec la planche ! Wes Johnson réussi un THREE et Butler loupe un lay-up après une magnifique feinte, laissant le dernier tir pour LA avec l’occasion d’égaliser. Chris Paul tente sa chance mais loupe. BULLS WIN !! 83-80.

Derrick Rose floater vs Clippers

BoxScore

Impressions : Si le début du 4ème Quart-temps a fait ressortir quelques cauchemars récents, les 6 dernières minutes auront été bien plus intéressantes. Avec notamment un Rose décisif (9 des 14pts des Bulls dans le quart) et une défense collective efficace, Chicago a enfin su réussir sa fin de match et s’offrir une belle victoire de prestige … Comme souvent quand ils passent sur la chaîne nationale TNT, ou ils sont invaincus depuis février 2013 !! Mais bon … plutôt que de parler de ça, revenons sur ce match qui a vu les Bulls afficher de bons efforts de manière (quasi) constante dans un match ou l’adresse a décidé de ne pas se pointer (35.6% pour Chicago, 34.1% pour les Clippers, les joies des Back-to-Backs).

De retour dans le groupe après avoir été laissé sur le banc, Brooks a signé des entrées pleines d’énergie, tout comme Mirotic, qui a fait un énorme taf aux rebonds (11 prises en 14mins) malgré encore 5 tentatives longue distance. Le reste du banc a également été performant, notamment défensivement, avec Noah fidèle à lui même (13 rebonds en 20mins), tandis que Pau Gasol a été le catalyseur offensif (24pts, 10/19 aux tirs, 3/3 à 3pts). Au final l’ensemble à paru très convaincant et a surtout affiché un meilleur état d’esprit et plus de communication défensive sur les aides et les switchs.

Maintenant, on a souvent vu les Bulls réagir de la bonne manière pour vite retomber dans leurs travers pas longtemps derrière … Les venues de NOLA, Philly, Memphis et Detroit doivent être la rampe de lancement d’un retour dans les hauteurs du classement mais surtout qui va permettre de retrouver l’envie, la motivation et la confiance nécessaire pour ne plus connaitre de telles déconvenues et enfin affiché une régularité qui semble portée disparue depuis longtemps. Après 1 mois 1/2 de saison régulière, il est temps de prendre le taureau par les cornes. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *