BullsFr

Chicago Bulls vs Philadelphie 76ers (14/12/15)

Avant dernier match à la maison avant de retourner sur les routes pour un bref déplacement à New York vendredi et la réception ce soir des Philadelphie 76ers doit apporter la confirmation que Chicago est sur une pente ascendante depuis une petite semaine, notamment dans la gestion des fins de matchs serrées.

Les 76ers continuent de creuser pour aller encore plus au fond du trou et cumulent les saisons catastrophiques. L’absence de Nerlens Noel ne va pas les aider ce soir même s’il sera intéressant d’observer Okafor évoluer dans sa ville natale pour la 1ère fois. Si le sérieux et l’énergie sont là, Chicago doit obtenir ce soir une 3ème victoire de rang. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Michael Jordan sauve la balle et décolle après un relais avec John Paxson …

Starting 5 Philadelphie : Wroten – Canaan – Covington – Grant – Okafor
Coach : Brett Brown
Absent(s) : Joel Embiid – Nerlens Noel – Carl Landry

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (12-8)
Absent(s) : Mike Dunleavy

1er Quart :

Début de match absolument immonde entre Philadelphie qui balance des briques de loin et se fait contrer de près, et des Bulls qui cumulent les TO’s sur des passes en tribunes (Gibson, Gasol) ou des passages en force (Snell). Si bien qu’après 3:30, il n’y avait aucun panier d’inscrit et seuls 2 lancés de Gasol ont débloqué le panneau d’affichage (2-0). L’adresse finie par se régler au fil des minutes et les 76ers profitent de rebonds offensifs pour se montrer entreprenant pendant que Chicago réplique par une meilleure circulation de balle, de la vitesse et des cuts, avec 2 bonnes passes de Gasol pour 2 dunks de Butler. Okafor se montre actif côté visiteurs tandis que Noah est présent dans tout les hustle plays, se jetant sur les ballons ou avec une bonne claquette. Un Air Ball et 2 fautes stupides de Mirotic concluent le quart à 24-19 en faveur de Chicago.

2ème Quart :

2 THREES de McDermott et Mirotic mettent Chicago à +9 (30-21) mais Philadelphie va sonner la charge avec notamment 8pts de suite de Tony Wroten dont 2 THREES pour égaliser puis passer devant avec Okafor qui prend Noah de vitesse (32-30) ! Les Bulls balbituent leur Basket et buttent sur un Jeriami Grant impérial pour protéger son cercle et contrer tout ce qui bouge. Les 76ers sont désormais en confiance devant des Bulls endormis et mènent au score. Butler réussi un superbe Dunk avec la faute mais les visiteurs répliquent d’un THREE après 2 nouveaux rebonds offensifs !! L’attaque des Bulls reste laborieuse avec une circulation de balle difficile et pas mal d’isolations qui n’aboutissent à rien. C’est trop statique et sans énergie pour inquiéter des 76ers et leur bilan mirifique d’une victoire cette saison. Ils mènent presque logiquement à la pause : 56-51 dans un UC médusé !

Tony Snell to the dunk vs 76ers

3ème Quart :

Chicago égalise vite avec un THREE de Snell et le 1er panier de Rose (enfin !) mais derrière ça manque encore de mouvement et de créativité pour prendre Philadelphie à défaut. Leur salut vient de la défense, qui provoque de nombreuses pertes de balles pour les 76ers, dépassés par le pressing et l’anticipation de Butler et Snell pour intercepter et filer en fastbreak. Philly cumule les TO’s (7 dans ce quart) et craque petit à petit, Snell se montrant particulièrement efficace sur jeu ouvert. Covington plante 2 THREES de suite pour garder les siens à distance respectable (71-68) mais balance ensuite 2 vilains parpaings de la même distance, détruisant un peu le jeu des siens. Chicago en profite enfin pour prendre les devants, avec un And One de Snell ou un THREE d’Hinrich qui permettent de conclure le quart sur un 14-0 qui fait du bien. Après 3 Quarts, Chicago mène 85-68.

4ème Quart :

2 THREES de Mirotic et un rainbow Floater de McDermott accentuent l’avance des hommes de Fred Hoiberg, face à des 76ers qui n’y sont plus du tout et loupent absolument tout, même des lay-ups ou des tirs à 2 mètres du cercle sans opposition … L’avance va même grimper à +28 (97-69) avant une petite réaction des visiteurs qui reviennent à -18 sur 2 THREES totalement démarqués ! Mirotic claque un autre THREE pour offrir les Big Macs gratuits à la foule tandis que Snell fait le show avec un Spin move Dunk ! Il reste plus de 4mins quand Hoiberg offre du temps de jeu à Moore et Portis, qui est associé à Mirotic dans le frontcourt pour évoluer en Small Ball. Même Bairstow va se joindre à la fête et prendre quelques tirs. Score final : 115-96.

Bobby Portis FT vs 76ers

BoxScore

Impressions : Il aura fallu attendre la 2ème mi-temps pour que Chicago décide de se sortir les doigts et faire le taf proprement. Mais quand ils l’ont fait, Philadelphie n’a pas eu la moindre chance : 12 petits points dans le 3ème quart, avec 7 balles perdues. Sur le même période, Tony Snell a inscrit 13pts ! Par la suite l’écart était trop conséquent pour entrevoir la moindre lueur de suspense. Donc en gros il a suffit aux Bulls de s’appliquer pendant 15mins pour faire la différence face à une équipe d’une faiblesse abyssale. Pas franchement de quoi tirer une multitude d’enseignements sur ce match, juste qu’on aura encore connu du retard à l’allumage et qu’on s’adapte au niveau de l’adversaire au lieu de prendre les choses en main dés le début.

Next game, la réception de Memphis mercredi soir pour une soirée retro en hommage aux années 70 de la franchise. Maillot retro, duel des frères Gasol, ça sera certainement plus intéressant à suivre. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *