BullsFr

Chicago Bulls vs Detroit Pistons (18/12/15)

Taj Gibson FT vs Pistons

Les Bulls débutent ce soir un back-to-back aux apparences trompeuses entre la réception ce soir des Pistons et le déplacement à New York demain. Soit 2 affiches contre des rivaux historiques qui entament actuellement un processus de retour vers les bonnes places du classement. Les Bulls sont sur un 4-0 à domicile et une victoire ce soir signifierait un perfect sur ce homestand de 5 matchs d’ores et déjà réussi.

Attention néanmoins à ces Pistons batailleurs et dangereux, qui ont déjà posé des soucis à Chicago en début de saison et luttent pour les PO. Forcément, l’attention sera porté sur la bataille aux rebonds et maîtriser Drummond (leader NBA et de très loin avec 16.2 RPG) sera une donnée cruciale pour terminer le Homestand en beauté, tout comme résister au défi physique face à Ilyasova, Morris Baynes ou Tolliver. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Aaaaaah, quand Rose avait encore ses genoux …

Starting 5 Detroit : Jackson – Caldwell Pope – Morris – Ilyasova – Drummond
Coach : Stan Van Gundy
Absent(s) : Brandon Jennings – Jodie Meeks

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (15-8)
Absent(s) : Mike Dunleavy

1er Quart :

On recherche pas mal les intérieurs des 2 côtés avec du jeu placé et du post up. Snell commet déjà sa 2ème faute et voit les Pistons être plus présents aux rebonds offensifs et s’offrir des secondes chances précieuses tandis qu’en face l’attaque a du mal à tourner à part Gasol qui rentre 2 jumpers. Puis Rose se met à attaquer le cercle, provoquer et créer le danger, ce qui libère des espaces qui font du bien et permettent aux siens de repasser devant (14-13). Mais Detroit fait mieux que résister avec encore des bons rebonds offensifs et une adresse à 3pts qui fait mal, avec des réussites d’Ilyasova et Blake. Butler commet aussi sa 2ème faute sur un passage en force et cède sa place à Moore, tandis que les Bulls tente de revenir avant la pause, mais Brooks se voit aussi sanctionner d’un passage en force, puni par un Buzzer beater de Blake. 30-27 Pistons après 12mins.

2ème Quart :

A part un Corner THREE d’E’Twaun Moore, Chicago a du mal à se montrer efficace offensivement avec des passes mal assurées et des tirs parfois précipités. Les Pistons ne prennent pas une énorme avance, eux aussi en difficulté avec leur attaque et un manque de mouvement et de spacing qui ne les aide pas. McDermott puis Butler commettent chacun leur 3ème faute, ça pourrait avoir des conséquences pour la suite, tandis que le retour de Rose redynamise l’attaque avec beaucoup de pénétrations et de Pick’N’Roll ou Noah claque un Dunk de barbare et Gasol fait mouche mi distance, quand l’ex MVP ne conclu pas lui même au cercle ! La rencontre s’équilibre même si les dernières minutes repartent sur un faux rythme et du jeu haché à cause de quelques coups de sifflets tardifs et bizarres. Rose se fait contrer sur le tir au buzzer, laissant les Pistons devant à la pause : 55-52.

Joakim Noah Dunk vs Pistons

3ème Quart :

On repart sur un tempo relativement lent et encore pas mal de lancés côté Chicago, qui provoque bien en se projetant vers le cercle. C’est d’ailleurs ainsi qu’ils repassent devant (61-59 après un And One en force de Gibson). C’est encore de cette manière que Pau Gasol signe un And One avec autorité, bien servi par un Rose précieux pour semer la pagaille dans la défense adverse et ressortir la balle. Dommage que les Pistons répondent systématiquement et restent proche au tableau d’affichage avec une bonne énergie et des plays bien exécutés. Rose signe son meilleur match de la saison avec des choix judicieux en attaque et une agressivité plaisante. Il compte déjà 22pts et semble indéfendable. Butler se fait sécher par Anthony sous le cercle et Noah prend une technique pour contestation dans une fin de quart tendue. Mais les Bulls mènent encore 77-74.

4ème Quart :

Drummond commet sa 5ème faute et prend une technique pour contestation mais c’est à ce moment là que Detroit repasse devant dans le sillage de Stanley Johnson avec son culot et ses shoots mi distance (81-80). Dés lors le match tourne au duel Johnson / Butler, le Rookie et le All Star se rendent coup pour coup et ça en devient contagieux, avec Morris qui claque un THREE et Gasol qui répond d’un And One en force ! Detroit parvient plusieurs fois à prendre 2 possessions d’avance avec un Reggie Jackson incontrôlable qui enchaîne les paniers, mais comme ils sont dans la pénalité, Chicago provoque bien et va souvent aux lancés pour compenser leur manque d’adresse. Snell perd un ballon qui aurait pu coûter très cher mais se rachète avec un THREE à 51secs du terme ! Drummond égalise à 105-105 et 18 secondes à jouer, Rose temporise et prend le Step Back, mais manque. OT !

Derrick Rose under the rim vs Pistons

Prolongation :

Les 2 équipes ont décidés d’abandonner la protection du cercle, avec les lay-ups qui s’enchaînent dans tout les sens, Rose répondant à 3 reprises à Jackson et Ilyasova ! Drummond se voit siffler un pied sur la ligne puis un Basketball Interference qui sont 2 calls assez litigieux mais après vérification vidéo les arbitres accordent le panier. Menés d’un point, les Bulls font faute pour envoyer Jackson aux lancés, ou il met le 1er mais loupe le 2ème et Ilyasova est sanctionné d’une faute sur Gibson. Chicago a la balle avec 11.0 secondes, Butler glisse mais trouve Gasol pour un lay-up qui égalise à 3.8 du terme ! Le shoot de Reggie Jackson est trop court et on part pour une 2ème prolongation !

2ème Prolongation :

Jimmy Butler semble en avoir marre et part claquer un Dunk monumental après un accélération fulgurante ! Mais il est dit que ce match sera serré jusqu’au bout et malgré 3 joueurs à 5 fautes sur le parquet (Drummond, Morris, Johnson), Detroit fait mieux que résister même si Chicago reste en tête avec une grosse énergie sur les rebonds offensifs et de bons plays de Rose et Butler. Ce dernier met les siens à +3 d’un Step Back à l’entame de la dernière minute mais Caldwell Pope plante un Rainbow THREE pour égaliser à 123-123 !! Les Pistons défendent magnifiquement sur Butler pour le bloquer, offrant une nouvelle balle de match à Jackson, mais il loupe de nouveau son tir. 3ème prolongation !

3ème Prolongation :

Caldwell Pope commet sa 5ème faute d’entrée et les Bulls prennent un léger ascendant mais le manque d’adresse des 2 côtés et des défenses resserrées font que le score n’évolue pas jusqu’à un Floater de Rose qui met les siens à +4 (127-123). Les Pistons mettent 2:35 à inscrire un panier dans cette OT mais reviennent grâce à l’expérience d’Ilyasova qui provoque la 5ème faute de Butler et prend des rebonds cruciaux ! Tout reste à faire (127 partout, 28 secondes), Butler décale Pau dans le corner pour un THREE qui ressort, Jackson prend le rebond, remonte le terrain et tente sa 3ème balle de match … de nouveau loupé ! 4ème prolongation ! Incroyable !

4ème Prolongation :

C’est la 2ème fois de l’histoire des Bulls qu’ils jouent 4 OT, la 1ère fois c’était contre Portland le 16 mars 84 pour une victoire 156-155. Mais cette fois Detroit s’applique et score sur ses 3 premières possessions, un Dunk de Drummond, un Reverse et un And One de Jackson mettent les siens à +7 et ça fait beaucoup à remonter en peu de temps … Rose score mais se voit siffler une faute inexistante sur un THREE de Jackson, qui obtient 3 lancés et en met 2. Butler aligne 2 lay-ups en contre attaque et un Jumper mais Morris est laissé totalement seul dans le coin pour un THREE facile qui fait extrêmement mal (141-135). Butler n’abandonne pas, score un nouveau lay-up puis 2 lancés après avoir provoqué successivement les 6èmes fautes de Morris et Drummond … mais Jackson se faufile au milieu de tout le monde pour un lay-up trop facile qui fait +6 et 55 secondes à jouer … Johnson sort pour 6 fautes, Mirotic met 2 lancés mais Butler loupe un THREE et Caldwell Pope est envoyé aux lancés. IL MANQUE LES 2 !! Butler se rachète avec un THREE à 4.4secs du terme !! 145-144 Pistons, Jackson va aux lancés, il fait 2/2. 147-144, Butler tente d’arracher une nouvelle OT avec un THREE du même endroit, mais échoue … Victoire des Pistons 147-144 !

Jimmy Butler THREE in 4th OT vs Pistons

BoxScore

Impressions : Comment analyser un match pareil ? On a assisté à un truc totalement fou avec 2 équipes qui n’arrivent pas à se départager et d’ailleurs ce fût déjà le cas lors du 1er affrontement de la saison, fin octobre à Detroit, avec Rose qui loupe le Step Back en toute fin de temps réglementaire et OT derrière, tout pareil. Detroit avait d’ailleurs gagné ce match là aussi … Pour en revenir à ce soir, on a vite compris que les 2 équipes allaient se regarder les yeux dans les yeux tout le match mais de là à ce que ça dure aussi longtemps … Detroit a parfaitement exploité le manque de protection du cercle de Chicago (68pts inscrits In the Paint), qui a répliqué avec plus de vitesse, dans le sillage d’un Derrick Rose en mode vintage, entre floaters assassins et rythme endiablé. Il a raté une balle de match, Jackson en a loupé 3 mais ses 2 lancés en fin de 4ème OT ont scellé le sort de la rencontre, Butler échouant également malgré un finish fabuleux de sa part, avec 13pts dans la dernière prolongation pour un Career High de 43 unités, le tout en 29 tirs !

On pourra quand même regretter que les Bulls n’aient pas cherché plus tôt à provoquer les 6èmes fautes adverses. Drummond en était à 5 depuis le début du 4ème quart et n’aurait jamais du se retrouver en OT, ou ses rebonds offensifs ont fait mal, si on avait été plus malins. Même chose pour Morris, qui a eu le temps de planter un THREE assassin avant de sortir … Le genre de détails qui font pencher la balance d’un côté ou de l’autre, et ça a clairement son influence. Inutile de parler de l’arbitrage, il a eu des décisions bizarres dans les 2 sens. Au final c’est une défaite rageante mais devant une telle intensité et une telle lutte pendant 68mins, difficile d’être trop énervé. On a vu du beau Basket avec assez peu de déchet (27 balles perdues en tout, seulement 11 pour Detroit) !

Le problème pour les Bulls reste qu’ils sont non seulement en back-to-back mais qu’ils doivent voyager ! Ils seront à New York cette nuit, avec les jambes lourdes et la tête ailleurs. Espérons ne pas retourner en OT au Madison Square Garden … GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *