BullsFr

Chicago Bulls @ Dallas Mavericks (26/12/15)

Après la bonne victoire sur le parquet d’OKC hier soir, les Bulls sont déjà de retour dans l’arène pour en découdre, face à des Mavs qui surprennent agréablement cette saison alors qu’on leur annonçait les pires difficultés à s’en sortir à l’Ouest. Mais avec un Nowitzki en forme et les résurrections de Felton et Deron Williams, ils signent une saison plus qu’intéressante jusqu’ici.

Côté Bulls, la bête est encore blessé et une victoire à OKC ne suffit pas à régler tout les soucis de cette équipe encore en quête de repères. Le 5 se cherche et l’ensemble manque de régularité mais ce qu’on a vu à Oklahoma est encourageant s’ils peuvent continuer sur cette lancée. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Taj Gibson a inscrit un seul panier à 3pts dans sa carrière, oui, c’était à Dallas. Cuban n’en est toujours pas revenu …

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Mirotic – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (16-11)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Joakim Noah

Starting 5 Dallas : Felton – Barea – Matthews – Nowitzki – Pachulia
Coach : Rick Carlisle
Absent(s) : Deron Williams

1er Quart :

Comme à OKC la veille, Chicago démarre pied au plancher avec du rythme, de l’énergie et une bonne circulation de balle pour trouver des shoots ouverts, même pour Mirotic qui rentre un THREE dans le coin puis sert Gasol Inside d’une splendide passe. Chicago accède assez aisément au cercle à l’image d’un Reverse de Rose ou d’un Dunk de Gibson qui a bien feinté Nowitzki, mais les Mavs répondent avec beaucoup d’adresse extérieure, avec 3 THREES de Barea et un autre signé Dirk … et encore un autre, par Matthews, pour mettre les siens devant 23-22.Gasol réagit en bâchant Powell puis en scorant avec le rebond offensif, mais en face Felton est intenable et enchaîne les bonnes actions en pénétrations pour apporter des pts précieux aux siens. Portis multiplie les pertes de balles et un THREE de Dirk signe un 30-14 run pour mener 33-26 après 12mins, 7/9 à 3pts pour Dallas.

2ème Quart :

Alors que c’est en attaquant le cercle en début de match que les Bulls avaient été le plus efficace, ils s’entêtent désormais à prendre des tirs mi distances voir lointains. Heureusement, McDermott réussi un THREE puis un bon Floater avant que Mirotic ne feinte McGee pour 2 lancés puis ne rentre à son tour un bon THREE ! Dallas semble gêné par les mouvements défensifs incessants de Chicago, avec une bonne protection du cercle ou même Mirotic se montre efficace. Il rajoute même un nouveau THREE pendant que Pau se promène Inside et enchaîne les lancés francs pour mettre les siens à +9 (52-43) face à des Mavs en panne (4/16 dans ce quart). Pachulia obtient plusieurs lancés à son tour et alors que Chicago se dirige vers une fin de quart tranquille, tout s’écroule, avec un nouveau THREE de Barea (5/5) et un Dunk de Parsons en contre attaque dans les dernières secondes. 60-59 Bulls.

Taj Gibson Dunk at Mavs

3ème Quart :

Dés la reprise, JJ Barea claque son 6ème THREE du soir, imité par Chandler Parsons qui en plante 2 coup sur coup ! Forcément, Dallas prend les devants avec une telle réussite (70-63) et Chicago se retrouve à lutter dur pour revenir, sans réussite avec une attaque désormais trop statique ou les mouvements n’existent presque plus … et Barea qui claque un nouveau THREE, 7/7 ce soir pour lui. Mais les Bulls reprennent l’attaque du cercle, ou Butler met 2 lancés avant que Pau ne rentre 2 Jumpers puis trouve Rose pour un Floater. Les mouvements sont plus fluides désormais et l’intensité y est aussi, avec Mirotic qui bâche 2 fois Harris et Butler réussi un And One qui met les siens devant (83-82). Mirotic y va aussi de son And One en feintant Dirk et en plaçant un fabuleux Reverse ! Gibson loupe 2 lancés dans l’ultime seconde et les Mavs mènent encore 90-89.

4ème Quart :

Il est écrit que ce match sera indécis jusqu’au bout et rempli de rebondissements. Brooks égalise d’un THREE, Powell intercepte et met un lay-up, Portis met une claquette pour mettre les siens devants, Harris met un THREE totalement seul une nouvelle fois … chaque possession change la donne et Chicago précipite pas mal d’actions, notamment avec Brooks. Mais après un THREE de Mirotic, ils se remettent à attaquer le cercler avec énergie et Rose en profite avec un Floater ligne de fond puis un And One en pénétration pour égaliser une nouvelle fois (106-106). Chaque action prend une importance cruciale, Felton met 2 lancé puis dévie la passe de Rose pour une contre attaque conclue par Matthews, qui met Dallas à +4 (112-108) avec 54 secs à jouer ! C’est le moment choisi par Rose pour se chier dessus de manière monumentale : tir trop court, balle perdue sur une remise en jeu ou il attend trop … Bien sur Dallas en profite et n’en demandait pas tant pour s’imposer 118-111 …

Nikola Mirotic shoots at Mavs

BoxScore

Impressions : C’est à croire qu’on n’y arrive pas … A combien de reprise déjà cette saison les Bulls ont lâché en fin de match une partie qui semblait à leur portée, ou ils avaient fait les bons efforts et lutter dur pour s’offrir une fin de match à suspense ? La liste semble interminable, avec toujours le même problème : le manque d’exécution offensive dans les dernières minutes. C’est quand même très très con de gâcher 46mins de bon Basket offensif par une perte de balle sur une remise en jeu !! Les 2 dernières minutes ont été atroces mais résument bien ce que sont les Bulls au final, une minute qui ne sait pas conclure. Il faut dire aussi qu’entre ça et l’insolente réussite des Mavs longue distance (16/33 à 3pts dont 7/8 pour Barea), ça sentait le faisan bien avant les 2 dernières minutes …

Dallas a longtemps compté sur son adresse extérieure pour faire la différence avant de se rapprocher sur la fin (25 des 28pts des Mavs dans le dernier quart inscrits dans la raquette ou au lancés), tandis que les Bulls ont surtout été dangereux en attaquant le cercle, tour à tour par Gibson, Rose, Gasol ou Mirotic, qui a certainement livré son match le plus abouti depuis avril dernier ! Mais doit on vraiment s’étonner de tout ça quand on continue d’être l’équipe qui concède le plus de rebonds offensifs à l’adversaire (encore 16 ce soir) ?

Au final, malgré quelques signes positifs, surtout offensivement, c’est surtout la déception qui l’emporte, car il y avait la place pour faire mieux mais nos vieux démons sont revenus au pire moment … On n’affronte plus d’équipe de l’Ouest avant le 15 janvier et la réception de … Dallas. En attendant, 10 matchs contre l’Est avec pour débuter Toronto lundi soir. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *