BullsFr

Chicago Bulls vs Toronto Raptors (28/12/15)

Nikola Mirotic rebond vs Raptors

Retour au United Center pour une série de 3 matchs contre des équipes de l’Est en forme (Toronto, Indiana, New York). C’est la 1ère fois de la saison qu’on affronte les Canadiens, qui réalisent jusqu’ici un parcours de qualité (19-12) derrière un duo Lowry- DeRozan toujours aussi inspiré et un banc important, qui en plus récupère Valenciunas ce soir.

Toujours en proie au doute offensivement, les Bulls doivent commencer à enfin enchaîner pour grimper au classement et prend confiance. Plus facile à dire qu’à faire tant cette équipe semble avoir du mal à afficher la moindre once de régularité. Ce soir doit être le point de départ d’une remontée vers les sommets et il va falloir se sortir les doigts ! GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Derrick Rose monte haut, très haut pour bâcher James Johnson …

Starting 5 Toronto : Lowry – DeRozan – Carroll – Scola – Biyombo
Coach : Dwane Casey
Absent(s) : –

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Mirotic – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (16-12)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Joakim Noah

1er Quart :

Toronto attaque le cercle dés que possible mais pour l’instant Chicago s’en sort pas mal avec 2 bâches de Rose et Gasol, celle de Rose amenant un Coast to Coast du meneur des Bulls, qui plante ensuite un bon THREE ! Seul Scola parvient à créer le danger dans la peinture adverse avec ses rebonds offensifs et son touché pour rentre des Jumpers mi distance. Les lcoaxu attaquent également le cercle à outrance mais son maladroit pour finir les lay-ups ou assurer leurs passes malgré de bons mouvements. Scola continue son festival et se joue trop aisément de Mirotic. L’Argentin compte déjà 12pts à 6/6 sans transpirer ! Les Raptors font donc la course en tête et l’entrée de Valenciunas n’arrange pas les choses et les siens sont sur un 12-2 qui fait mal (27-18). Snell rentre un THREE mais Lowry répond dans la foulée et maintien les siens bien devant … 32-23.

2ème Quart :

Chicago accélère le tempo et ne tarde pas à recoller sous l’impulsion d’un duo Brooks/Portis détonnant : le meneur attaque le cercle avec gourmandise et plante 2 And One plus un reverse tandis que Portis claque un THREE et 2 hooks de suite sur Patterson ! Pendant ce temps Toronto enchaîne les briques mi distance et n’attaque plus la raquette adverse et les Bulls prennent les devants, toujours avec ce même duo qui continue d’enquiller les paniers. Avant une claquette de Gasol, Portis et Brooks avaient inscrit l’ensemble des 19pts de Chicago dans ce quart. Mais Toronto réagit bien avec Lowry qui prend les intervalles et Valenciunas encore actif aux rebonds. Les Raptors repassent devant sur un dunk rageur de DeRozan (50-49), avant que Scola ne provoque une faute grossière de Gibson pour planter 2 lancés et 3 secs à jouer. A la pause, Toronto mène encore, 52-49.

Aaron Brooks shoots a THREE vs Raptors

3ème Quart :

Les 2 équipes balancent des briques avec Mirotic d’un côté et de l’autre un assemblage de tirs dégueulasses, comme par exemple un Air Ball à 3 mètres de Scola ! Carroll loupe même 2 lancés et il faut un THREE de Lowry pour débloquer le compteur après 3:20 ! La défense des Bulls y est pour beaucoup mais ils ne sont pas récompensés de l’autre côté. Un THREE de Carroll remet les siens devant et ils pourraient être bien plus loin au score s’ils finissaient leurs contre attaques … Chicago parvient à être dangereux offensivement avec des pick’n’rolls tranchants, mais à chaque fois Toronto réplique par un tir ouvert ou une pénétration et reprend 2 possessions d’avance. Il faut finalement un rebond offensif de Portis et un THREE de Snell pour que Chicago repasse devant (75-73). Rose claque aussi un THREE et Chicago fini avec plus d’énergie pour mener 78-73 après 3 quarts.

4ème Quart :

Chicago fait le show et prend désormais le contrôle de la partie avec un Dunk puissant de Gibson et un Tony Snell étonnant, qui enchaîne un lay-up en force et un THREE ! Les Bulls s’envolent avec leur belle exécution offensive et une défense resserrée qui perturbe énormément Toronto, qui ne rentre quasiment plus rien (1 panier en 5:30) ! Lowry flop un coup de coude de Portis qui réplique d’un And One plein d’intensité. Le Rookie détonne et signe une performance fabuleuse pour maintenir les siens loin devant (91-78). Et quand Deron tente de sonner la révolte, Snell prend les choses en main et enchaîne les bons choix offensifs avec encore un THREE et beaucoup d’agressivité. La défense se relâche dans les dernières minutes et Toronto revient jusqu’à moins 7 mais les Bulls ne tremblent pas pour rentrer leurs lancés et assurer la victoire et les Big Macs gratuits : 104-97.

Bobby Portis shoot vs Raptors

BoxScore

Impressions : Quand même, ça fait plaisir de temps en temps de voir une équipe être dominatrice dans le 4ème quart et faire la différence par une splendide exécution offensive ou Snell et Portis auront été les fers de lance, ce qui a certainement déboussolé les Raptors ! Le Rookie des Bulls a signé une prestation en tout point splendide (12pts à 6/10, 9rbs) tandis que Snell a fait feu de tout bois (22pts à 8/14, 4/5 à 3pts, 7rbs), pas mal pour un mec qui a connu le fameux DNP lors de 2 des 3 derniers matchs ! Mais dés le 3ème quart on a vu des Bulls plus agressifs offensivement avec des pick’n’rolls maîtrisé et un rythme rapide que Toronto a longtemps réussi à matcher avant de s’écrouler dans les 12 dernières minutes. Le duo Lowry/DeRozan cumule 47pts à 16/29, 14rbs, 17asts et les Raptors ont longtemps cru avoir le match en main en répondant à chaque panier de Chicago, mais le manque de soutien au duo a été dommageable pour eux à la fin, personne n’ayant su être cette 3ème option qui peut faire la différence.

Rose (20pts à 7/16 dont 3/4 à 3pts), Gasol (22pts 8/14, 7rbs, 3blks) et Brooks (17pts, 3rbs, 5asts) sont également à créditer d’une excellente performance tandis que le trio Butler, Gibson, Mirotic a été plus effacé (à eux 3 ils cumulent … 11pts à 5/20 dont 0/7 à 3pts) ! Mais c’est justement une très bonne nouvelle de voir que quand ils sont un peu en dedans, d’autres peuvent prendre le relais. Les Bulls ont déroulé le Basket qu’ils savent jouer, n’ont pas forcé grand chose si ce n’est au tout début et se sont concentrés sur leur points forts, à savoir l’attaque du cercle et les rebonds, telle une équipe dirigée par Thibs. C’est une victoire qui fait plaisir aussi pour ça, l’état d’esprit y était !

Reste, comme souvent, à faire le plus dur et enchaîner ce genre de prestation. Les réceptions d’Indiana mercredi et New York vendredi doivent être du même acabit afin de finir 2015 sur une bonne note et prendre confiance pour 2016. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *