BullsFr

Chicago Bulls @ Toronto Raptors (03/01/16)

Taj Gibson at Raptors

Invaincus cette semaine, les Bulls ont l’occasion d’aligner une 4ème victoire consécutive et confirmer leur récents progrès avec un déplacement qui s’annonce néanmoins assez compliqué au Canada. Chicago a battu Toronto lundi avec un apport extrêmement conséquent de son banc et une défense solide pour limiter les solutions autour du duo Lowry/DeRozan.

Il faudra reproduire le même genre de performance malgré l’absence une fois de plus de Derrick Rose, encore gêné par une tendinite. La qualité et surtout la continuité dans l’effort défensif sera important pour espérer s’adjuger un succès On The Road qui ferait du bien pour finir la semaine en beauté. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Luol Deng plante le Game Winning Basket sur le parquet des Raptors …

Starting 5 Chicago : Hinrich – Butler – Mirotic – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (19-12)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Joakim Noah – Derrick Rose

Starting 5 Toronto : Lowry – DeRozan – Carroll – Scola – Valanciunas
Coach : Dwane Casey
Absent(s) :

1er Quart :

Pas mal de rythme en ce début de match avec 2 équipes qui n’essaient même pas d’attaquer le cercle et se contentent la plupart du temps de dégainer mi distance, voir à 3pts avec Scola et DeRozan qui mettent dedans mais Chicago réplique par 2 bombes longues distances de Kirk Hinrich puis une autre de Mirotic. Et les rares fois ou le jeu se concentre Indise, Pau prend régulièrement le dessus sur Valanciunas, ce qui permet aux visiteurs de prendre une petite avance (17-10), mais qui va disparaître en moins d’une minute, avec 2 THREES de DeRozan et Carroll, le 2ème sur rebond offensif ! Ces 2 THREES démarrent un 14-3 run qui offre l’avantage aux locaux (24-20), d’un coup plus agressifs, plus combatifs aux rebonds et qui attaquent mieux le cercle. Il faudra un lay-up de Portis et quelques mauvais choix offensif de Toronto pour terminer ce quart-temps ex aequo : 26-26.

2ème Quart :

Un petit peu moins d’adresse pour débuter ce quart mais des débats toujours aussi équilibré et un duel Lowry – Brooks qui prend forme. Les 2 feu follets s’échangent des tirs plus difficiles les uns que les autres mais font mouche, Lowry profitant d’un rebond offensif pour claque un nouveau THREE qui met les siens à +5 (38-33). Patterson se montre particulièrement actif pour aider le banc des Raptors avec ses mouvements, ses rebonds et ses screens. Chicago manque de variété offensivement et ne parvient pas à accéder au cercle tandis que Butler rejoint le vestiaire car il s’est ouvert la lèvre sur un coup de coude. Toronto en profite pour prendre jusqu’à 12pts d’avance (50-38) avec une défense resserré qui provoque de nombreuses pertes de balles. Mais DeRozan met un Lay-up sur un nouveau rebond offensif, plante un And One et les siens mènent 60-48 à la pause.

Nikola Mirotic at Raptors

3ème Quart :

Malgré le petit coup de chaud de Butler, Toronto reste dominateur grâce à ses rebonds offensifs, une nouvelle fois. Scola profite d’un d’entre eux pour planter un And One difficile puis Carroll et DeRozan claquent chacun un THREE tandis que Mirotic en rate 2 totalement ouverts. Les Bulls ne sont tout simplement pas assez énergiques et se font bouger physiquement, sans réagir. La défense concède trop d’espaces et de tirs faciles, presque rien n’est contesté et DeRozan se régale. En face Butler est le seul à sonner la charge et tente de bouger les choses en attaquant le cercle et en provoquant des lancés … mais alors qu’il parvient à ramener les siens à -4 (79-75), les Raptors claquent de nouveau 2 THREES de suite, par Patterson et Ross ! 2 bons paniers de Snell aident p= mieux finir le quart mais ça reste laborieux avec trop peu de mouvement. 87-81 après 3 quarts.

4ème Quart :

Lowry continue de faire son festival en se promenant dans la raquette adverse pour scorer des And One à l’envie … Presque à lui seul il permet à Toronto de tranquillement resté en tête pendant que Chicago chercher encore des solutions pour répliquer. Et c’est encore Jimmy Butler qui s’y colle, en attaquant le cercle pour placer des lay-ups, un splendide step back avec la planche ou provoquer des lancés. Mais à force de tenter et de créer des brèches dans la défense des Raptors, il ramene les siens à -5 (105-100) et relancer le match (3:12 à jouer) mais il faut des stops défensifs. S’en suit plusieurs passages aux lancés francs puis Butler réussi un lay-up, et E’Twaun Moore prend un rebond offensif et égalise d’un lay-up à 58 secondes du terme (109-109) ! Butler va même donner l’avantage aux siens d’un THREE difficile dans le coin ! Moore bloque la pénétration de Lowry mais grâce à des loupés aux lancés de Gasol, Gibson et Butler qui font tous 1/2, Toronto peut gagner sur son dernier tir mais DeRozan manque sa tentative ! BULLS WIN 115-113 !

Jimmy Butler left hand lay-up at Raptors

BoxScore

Impressions : Oui, on peut le dire, c’est un vrai petit hold-up qu’ont réalisé les Bulls sur le parquet de Toronto. Enfin, pour être plus précis, c’est un holp-up qu’à réalisé Jimmy Butler, seul au monde pour prendre l’attaque des Bulls sur ses épaules et continuer à lutter malgré le retard qui tournait toujours autour des 10-12 pts. C’était encore l’écart à 6 mins de la fin, un écart qui a commencé à se créer dans le 2ème quart, soit le moment du match ou les Bulls ont le moins attaqué le cercle, n’y inscrivant que 3 paniers ! Mais ensuite, après un petit tour au vestiaire pour recoudre une lèvre fendue par un coup de coude de Carroll, Butler a débuté son one man show : pénétrations incessantes, lancés bien provoqués, step back, lay-ups, fade aways, 21pts au 3ème quart, 19 au 4ème, le tout en limitant DeRozan à 7pts sur cette même 2ème mi-temps !

Une performance de choix, et tant pis pour le collectif. Les autres n’arrivaient pas à prendre leurs responsabilités donc il a assuré quasiment seul. Chicago a signé un 67-53 en 2ème mi-temps pour terminer la semaine invaincu, avec 4 victoires dont 2 contre les Raptors ! C’est même le 5ème succès en 6 rencontres, la plupart avec de bonnes choses offensivement et un collectif plus soudé, même si ce soir ça n’a pas été aussi visible. Les prochains matchs (réceptions de Milwaukee mardi, de Boston jeudi et déplacement à Atlanta) doivent permettre de maintenir un tel niveau de performance en plus de conserver une 2ème place au classement qui est toujours bonne à prendre même si on n’est même pas à la moitié de la saison régulière.

Rendez vous donc mardi soir face à Milwaukee pour continuer l’aventure. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *