BullsFr

Chicago Bulls vs Milwaukee Bucks (05/01/16)

Après un court déplacement au Canada, les Bulls sont de retour à la maison pour y affronter un rival de la division centrale et un adversaire coriace des derniers PO, les Milwaukee Bucks. Leur saison actuelle est moins tranchante que la précédente avec pas mal de blessures mais dans une conférence Est très dense et indécise, ils ont encore leur mot à dire pour aller chercher une qualification en Play-Off.

Les Bulls de leur côté sont sur une série de 4 victoires consécutives et dans leur meilleur forme de la saison, d’autant qu’ils récupèrent Rose et que Noah sera bientôt disponible. L’opportunité est donc belle d’enchaîner un 5ème succès de rang et mettre la pression, pourquoi pas, sur Cleveland. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Jordan intercepte et se fait plaisir en contre attaque …

Starting 5 Milwaukee : Carter Williams – Middleton – Antetokounmpo – Parker – Monroe
Coach : Jason Kidd
Absent(s) : Jerryd Bayless – Greivis Vasquez

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Mirotic – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (20-12)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Joakim Noah

1er Quart :

Comme ça en devient une bonne habitude, Chicago démarre fort avec une bonne circulation de balle et des positions près du cercle ou Gibson signe déjà 7pts d’un 10-0 rapide et énergique ou les Bulls contrôlent les rebonds et signent de bons replis défensifs, à l’image de Mirotic. Butler est également très actif avec une interception et un lay-up, puis un 2ème lay-up en attaquant le cercle avec envie. Chicago trouve pas mal de solutions Inside, grâce à pas mal d’espaces concédés par des Bucks pas en rythme et peu inspirés offensivement, à part MCW qui tente d’impliquer ses partenaires mais la défense des Bulls reste très solide avec Gibson en rim protector plus Mirotic qui bouge bien et signe 4pts de suite pour mettre les siens à +10 (29-19). Même Snell signe 2 montées au cercle dés son entrée en jeu ! Dans l’attitude, c’est très bon et les Bulls mènent 36-28.

2ème Quart :

Chicago ne faiblit dans sa production offensive et crée un danger permanent près du cercle adverse avec un Snell incroyablement actif avec une superbe passe pour Gibson et une pénétration qui méritait meilleur sort. Défensivement par contre, c’est plus compliqué face à des Bucks qui agressifs pour s’approcher du cercle avec Monroe qui enchaîne les bons moves pour ramener les siens à -1 (42-41). Les 2 équipes se rendent coup pour coup pendant plusieurs minutes mais les Bulls restent devant en continuant d’attaquer le cercle à outrance et provoquer des lancés, étant dans le bonus depuis déjà longtemps. Mais malgré les superbes paniers de Rose, Butler ou Gasol, les Bucks répliquent systématiquement avec MCW et Middleton particulièrement inspirés pour hausser le tempo. Les attaques se régalent : 61.4% pour les Bulls, 53.1% pour les Bucks et 67-61 Chicago à la pause!

Taj Gibson Dunk vs Bucks

3ème Quart :

Chicago redémarre à fond avec Butler encore très entreprenant avec un And One en force et un THREE tandis que Gasol continue de bénéficiez d’énormément d’espace pour agir à sa guise et rentrer des Jumpers, comme l’an dernier quand il avait claqué 46pts contre eux. Cette fois la réplique se fait attendre côté Milwaukee même s’ils prennent quelques bons rebonds avec Monroe, mais leur attaque manque de variété et Chicago défend mieux les pénétrations pour se retrouver à +10 (86-76). Mais il suffit de dire ça pour que les Bucks se réveillent et alternent tirs lointains par Middleton et attaquent efficaces du cercle avec Henson. Ils reviennent à un petit point (90-89) et restent sur un 15-4 run plein d’énergie avant que Gasol ne bâche 2 tirs dans la dernière possession des visiteurs et Butler met 2 lancés derrière pour conclure le quart sur le score de 94-89 !

4ème Quart :

Les Bucks vont louper quelques jumpers faciles et un THREE de Carter Williams et le seul panier des visiteurs après plus de 3 minutes, mais hélas Chicago n’en a pas profité pour prendre le large et reste menacé par ces Bucks combatifs. On assiste même rapidement à un duel entre natif de Chicago avec Rose qui rentre un Jumper et un lay-up en réponse au Dunk sur rebond offensif de Jabari Parker ! Les Bulls reprennent 10pts d’avance dans un match ou le rythme a commencé à ralentir avec quelques lancés et quand Milwaukee réduit l’écart, Gasol veille au grain et enchaîne un THREE puis un jumper tête de raquette. Les Bulls ont la main mise sur le match et les efforts des Bucks pour revenir sont un peu trop désordonnés, d’autant que Chicago prend quasiment tout les rebonds. Les dernières minutes ne changeront rien, les Bulls s’imposent pour la 5ème fois de suite : 117-105 !

Jimmy Butler in the paint vs Bucks

BoxScore

Impressions : Décidément les Bulls accumulent les excellentes prestations offensives en ce moment !! Encore beaucoup d’adresse ce soir (55.4%, dont un faramineux 28/37 dans la raquette et un excellent 20/20 aux lancés), un départ canon (8ème match avec 30pts minimum au 1er quart depuis noel) et une énergie de tout les instants pour un rendu final des plus sympathique, surtout quand il s’agit de la 5ème victoire consécutive et la 6ème en 7 matchs ! Hoiberg semble avoir trouvé la formule et surtout les joueurs sont de plus en plus habitués les uns aux autres. Depuis qu’il est replacé en 3, Mirotic se montre bien plus productif et gâche beaucoup moins (14pts à 5/10, 6rbs), Gibson continue d’être un vrai métronome (11pts, 14rbs, 6blks, Career High égalé) tandis que le trio Rose, Butler et Gasol a été ultra efficace (74pts à 29/52, 14rbs, 21asts). Le banc a été moins sollicité, avec Brooks et Moore qui n’ont pas joué et McDermott qui n’a joué que 10mins. Les rotations se réduisent mais on sent que chacun connait son rôle désormais, pour preuve, c’est la 1ère fois depuis février 2010 que les Bulls font 2 matchs de suite à au moins 115pts.

Par contre, ça reste difficile défensivement avec encore énormément de rebonds concédés (encore 17 prises offensives pour les Bucks) et trop d’inconstance pour protéger la raquette face à une équipe de Milwaukee qui aura combattu jusqu’au bout et peut être que la fatigue du back-to-back de la veille a jouer dans les dernières minutes. Toujours est il que malgré une splendide prestation offensive Chicago s’est fait peur et n’a jamais su totalement repousser les assauts adverses, même s’il est évident qu’évoluer aussi vite en attaque nécessite de faire des concessions défensives. Des concessions que les Bulls semblent de plus en plus à même de faire, d’autant que ça fonctionne comme ça en ce moment. Attention quand même à ne pas trop oublié certains préceptes défensifs, notamment en fin de match, ça pourrait être dommageable face à des équipes plus solides.

Bref, on va se satisfaire de cette bonne victoire mais rester prudent pour la suite. Et la suite c’est Boston jeudi soir pour continuer de démontrer tout nos progrès offensifs. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *