BullsFr

Chicago Bulls vs Washington Wizards (11/01/16)

i

Les Bulls débutent ce soir une série de 4 matchs en 5 jours et des affiches importantes à commencer par la réception des Washington Wizards. Une affiche toujours un peu revanche par rapport aux Play-offs de 2014 et une rivalité qui s’est développé entre les 2 franchises, même si actuellement l’équipe de la capitale est en difficulté avec beaucoup de blessés et peine à lutter pour une place en PO, Gortat et Beal étant encore absents ce soir et Nêné revenant tout juste.

Côté Bulls c’est Joakim Noah qui fait son retour, après 9 matchs sur le banc ! Aux Bulls de profiter de leur avantage de taille Inside (Dudley joue en 4) pour faire la différence et mettre la pression d’entrée sur une équipe diminuée. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Le tout premier panier en NBA de Michael Jordan, c’était le 26 octobre 1984 contre Washington …

Starting 5 Washington : Wall – Temple – Porter – Dudley – Nêné
Coach : Randy Wittman
Absent(s) : Bradley Beal – Marcin Gortat – Kris Humphries – Alan Anderson

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Mirotic – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (22-13)
Absent(s) : Mike Dunleavy

1er Quart :

Chicago démarre par 3 turnovers sur ses 4 premières possessions et laisse Washington accéder au cercle sans soucis pour des lay-ups faciles en fastbreaks ! Ses partenaires étant immobiles, Rose prend les choses en main en provoquant 2 lancés puis en claquant un THREE. Mais alors qu’on sent que les Bulls vont se réveiller, ils concèdent 2 rebonds offensifs sur la même action puis perdent une nouvelle balle et se font surprendre (14-9 Washington). Rose sort du lot avec une bonne bâche sur Wall, un passage en force provoqué et 2 nouveaux lancés tandis que Joakim Noah fait son retour sous les ovations du UC. Mais entre des séquences offensives bien souvent sans mouvement et une défense qui laisse trop Washington approcher du cercle sans difficulté, difficile de revenir au score, même si Snell et Butler permettent de revenir à 28-25 pour conclure le quart.

2ème Quart :

Brooks claque 5pts de suite puis McDermott réussi un THREE mais sur l’action suivante il fait faute sur Neal qui réussi son THREE et le 4 pts play ! Neal signe un autre And One et Chicago est systématiquement pris de vitesse défensivement et se retrouve régulièrement à 2 mètres du gars qui prend le tir, que ce soit Porter pour un THREE, Neal pour une claquette dans un désert ou même Kelly Oubre ! Sans forcer, Washington a scoré 50 PTS EN 17 MINUTES 30 ! Entre une passe en tribune de Noah et 2 lancés loupés de Mirotic, Rose devient le 10ème meilleur scoreur de l’histoire des Bulls, mais Washington se promène et reste tranquillement en tête sans pourtant jouer un Basket de dingue … L’action qui résume tout est ce chase down block d’Oubre alors que Mirotic partait au Dunk avec 5 mètres d’avance … A la pause, 62-48 pour Washington avec déjà 32pts de leur banc ! Une blague …

Derrick Rose elevates vs Wizards

3ème Quart :

Washington reprend sur des bases solides avec notamment 2 Dunks de Nêné devant une raquette toujours aussi désertée mais Derrick Rose sonne la révolte avec un Rainbow Floater, un THREE et un And One en force pour ramener les siens à -8 (69-61). Butler tente de s’y mettre aussi avec 2 interceptions et un bon lay-up, mais le duo est trop esseulé, personne d’autre ne fait le moindre mouvement ou n’arrive à rentrer le moindre tir ! Butler rentre un THREE dans le coin mais la réponse de Wall est immédiate et Washington reste devant sans trembler, avec une variété de solutions qui ferait rougir (8 joueurs entre 11 et 8 pts). Wall va même réussir à bâcher Noah qui montait au Dunk ! Ce dernier se tient l’épaule qui lui a fait manquer 9 matchs pendant que les Wizards continuent de dérouler un Basket propre et ils mènent aisément 83-74 après 3 quarts à sens unique …

4ème Quart :

Malgré un panier après 2 rebonds offensifs de Gooden face à 3 Bulls, Chicago recolle vite au score (85-81) grâce à Brooks qui enchaîne un THREE puis un lay-up main gauche ! McDermott perd une balle importante mais se rattrape avec un bon 3+1 dans le coin avant que Rose ne revienne pour provoquer un passage en force puis planter un bon lay-up face à Nêné. Mais la défense continue d’être des plus ridicules. Washington signe un 9-0 et prend 15pts d’avance avec des mouvements simples, des rebonds et plus d’intensité. En guise de réponse, Hoiberg aligne un Small Ball des plus dégueulasse, avant de lâcher l’affaire avec encore 5 mins au chrono en mettant Bairstow, Portis, Snell, McDermott et Moore … Du coup pas la peine de regarder. Score final 114-110 Washington.

Joakim Noah dribbles vs Wizards

BoxScore

Impressions : J’avais bien raison de ne pas m’enflammer après une série de 6 succès. Ce n’était qu’un pet dans une baignoire. Ces Chicago Bulls n’ont toujours pas compris, pas appris, ils sont toujours aussi nuls, softs et trop confiants dans des qualités qu’eux seuls arrivent à voir et ce font systématiquement péter la rondelle par des équipes en bois. Les Wizards, avec leur extraordinaire 16-19, sont venus sans Gortat, avec Nêné qui revient de blessure et Dudley en 4 et ils nous ont fracassés aux rebonds et dominé Inside offensivement !! DREW GOODEN TOUT SEUL ÉTAIT PLUS FORT QUE LES BULLS !! Et je ne parle même pas de l’absence de Beal ! Comment expliquer une telle déconvenue autrement que par le fait que cette équipe n’est tout simplement pas aussi bonne qu’on nous la vend ? Elle n’a rien, RIEN, RIIEEEEEEN qui peut laisser croire à une début de semblant d’embryon d’ambition. Cette équipe est nulle, Hoiberg est nul avec ses choix ridicules comme un Small Ball dans le 4ème quart ou lâcher l’affaire avec encore plus de 5 minutes au chrono. MAIS CASSE TOI GROS TOCARD, retourne en Iowa.

Je n’en peux plus de cette équipe qui pense que la défense c’est trop mainstream pour essayer de faire semblant de s’y mettre. Cette équipe me sort par le trou de balle avec sa passivité, son orgueil au ras des pâquerettes et son énergie en dessous de tout. Marre de voir l’équipe encaisser un lay-up pratiquement à chaque action parce que personne dans cette putain d’équipe n’est capable de protéger une raquette, des arrières au pivot, personne ne sait se placer, faire le bon geste au bon moment, anticiper. On dirait des putains de plots ! Ou sont les aides, les efforts pour les autres, la communication, l’envie ? Tous autant qu’ils sont, j’en ai plein le cul de les voir se faire démonter sans réagir soir après soir, car même quand on a aligné quelques victoires, on se faisait régulièrement dominer aux rebonds et on prenait des brouettes entières de points. Rendons nous bien compte d’une chose : les Wizards sont la 4ème équipe sur les 5 derniers adversaires des Bulls à inscrire au moins 60 POINTS EN PREMIÈRE MI-TEMPS ! SOIXANTE POINTS MINIMUM PRIS EN 24 MINUTES, JE SUIS A 2 DOIGTS DE L’AVC AVEC CES CONNERIES PUTAIN DE BORDEL DE MERDE ! Résultats sur ces 4 matchs ? 113, 106, 120 et 114 pts encaissés ensuite …

Ce n’est pas la peine de « réagir » contre Milwaukee ce mardi ou Philadelphie jeudi et même Dallas vendredi. Je ne crois plus du tout en cette équipe de toute façon, même s’ils gagnaient les 15 prochains matchs. Malgré tout, GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *