BullsFr

Chicago Bulls @ Milwaukee Bucks (12/01/16)

Brooks Butler

Back to back compliqué pour des Bulls qui doivent impérativement relever la tête après 2 défaites absolument honteuse dans l’attitude et l’état d’esprit à Atlanta et à la maison contre Washington ! Il y a pile une semaine, les Bulls se débarrassaient assez aisément des Bucks mais ont été rattrapés par leurs démons depuis et cherchent encore la bonne formule.

Noah est revenu hier et Hoiberg continue de chercher les bonnes rotations pour tout le monde. Pour ce soir il faudra déjà réaliser un meilleur début de match et resserrer enfin les boulons en défense. Eviter de prendre 60pts en 1ère mi-temps, mieux défendre la raquette et contrôler les rebonds seront des clés, ni ce n’est des miracles, pour l’emporter ce soir. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : 104-104, une poignée de secondes à jouer, Derrick Rose temporise et prend le step back au buzzer …

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Mirotic – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (22-13)
Absent(s) : Mike Dunleavy

Starting 5 Milwaukee : Carter Williams – Middleton – Antetokounmpo – Parker – Monroe
Coach : Joe Prunty
Absent(s) : Jerryd Bayless – Greivis Vasquez

1er Quart :

Chicago réalise un début de match bien plus appliqué et volontaire que lors de ses 2 dernières sorties. La balle circule mieux et plus vite, beaucoup de tirs démarqués et tout le monde est impliqué, avec les 5 premiers paniers inscrits par 5 joueurs différents. Butler et Rose claquent chacun un THREE et Mirotic bâche Carter Williams avec autorité pour bien protéger son cercle. De quoi donné un départ canon (17-6) tandis que les Bucks sont trop statiques pour répliquer efficacement jusqu’ici, même si Henson signe un bonne entrée et prend ses aises près du cercle. Middleton se réveille également mais les Bulls restent devant en continuant d’être très concentrés, presque comme en mission, mais ils abusent des tirs lointains et ne cherchent pas assez à attaquer le cercle. Pas mal de déchet des 2 côtés sur la fin mais Chicago mène 29-20 après 1 quart.

2ème Quart :

Malgré un rythme qui a quelque peu diminué, Chicago reste en tête et démontre une belle énergie sur chaque rebond, avec Noah et Portis en principaux guerriers prêts à tout. Mais le Rookie commet 2 fautes rapides tandis que McDermott se tord quelque peu la cheville et part aux vestiaires se faire strapper. Milwaukee retrouve de l’allant avec un très bon Giannis, insaisissable avec ses longs bras et sa vitesse d’exécution, même quand Noah défend sur lui. Presque à lui seul, il ramène les siens à -2 (35-33) pendant que Chicago peine à retrouver son rythme et son dynamisme du début. Les Bulls parviennent quand même tant bien que mal à rester devant, avec pas mal de rebonds offensifs pour des secondes chances salvatrices. Au final Chicago s’en sort avec un Step Back de Butler et une bonne défense sur le dernier tir, pour mener 51-46 à la pause.

butler_2_-_gary_dineen

3ème Quart :

Malgré un THREE de Mirotic d’entrée, Milwaukee ne tarde pas à profiter de nombreux espaces pour attaquer le cercle avec un reverse et un Dunk de Giannis avant que Monroe n’égalise à 56-56 d’un Jumper tête de raquette ! Le tout pendant que Rose se fait masser son genou gauche douloureux … Chicago n’arrive plus à placer la moindre attaque et perd la balle sur quasiment chaque possession, laissant les Bucks s’envoler, avec un 21-8 jusqu’ici dans ce quart … Mais après un temps mort, les Bulls se reprennent et signent un 8-0 avec 2 THREES de Butler et Brooks pour égaliser et relancer la partie (67-67). Le run ira jusqu’à 12-1 en faveur des taureaux grâce à des rebonds offs et de bonnes positions sous le cercle de son duo « Espagnol ». L’avantage s’échange à plusieurs reprises sur la fin mais le dernier mot est pour les Bulls malgré 3 THREES loupés en 5 secs. 77-74.

4ème Quart :

Chicago prend vite les devants par l’intermédiaire de Brooks qui enchaîne un bon drive puis un THREE ! Sa vitesse d’exécution fait du bien aux siens, qui retrouvent du rythme et de l’allant offensif, à l’image de Tony Snell qui signe une nouvelle entrée pleine d’énergie avec un gros rebond, une pénétration réussie et un nouveau THREE ! Mais les Bucks restent dans la roue des Bulls avec encore un Giannis intenable en pénétration, qui réussi 2 nouveaux lay-ups et égalise à nouveau (91-91), avec Rose qui aura fait un retour express sur le parquet … avant de rejoindre le vestiaire … De quoi miner les Bulls qui laissent Milwaukee faire ce qu’ils veulent et ces derniers repassent devant sur un And One de Monroe et un THREE de Middleton (99-95). Butler réduit bien la marque mais Middleton rentre le Jumper qui tue avec 16.7 secs au chrono. C’est trop tard pour les Bulls, qui s’inclinent 106-101.

i (1)

BoxScore

Impressions : Le début de match a été en trompe l’oeil, avec des Bulls qui montrait de l’envie, qui s’appliquait sur chaque passe, bougeait bien pour obtenir des tirs démarqués et être agressif … mais toutes ces bonnes intentions ont tout bonnement disparu au fil des minutes, avec des Bucks qui ont progressivement pris le contrôle du tempo pour imposer le leur, plus lent, et attaquer le cercle sans relâche, avec un Giannis qui a mis 29pts sans prendre un seul Jumper ! Que des Dunks ou des lay-ups ! Chicago n’a jamais su s’adapter et protéger sa raquette de manière efficace ou même dissuasive, mais bon ça c’est une habitude, ça fait 1 an 1/2 que ça dure … Au final ce match était la copie de la série de PO entre les 2 équipes d’avril dernier, avec des Bucks qui ont opposés toutes sortes de mismatchs et on surpris les Bulls par leurs capacités athlétiques et leur énergie, toujours sans la moindre réaction face évidemment … A noter quand même que les Bulls avaient 6 pts d’avance (91-85) à 6 minutes de la fin … Ils ont donc pris 21pts dans les 6 dernières minutes, quand c’est le moment de défendre son avance, la marque des grandes équipes !

A part Snell qui a été dans pas mal de bons coups et Brooks qui a bonifié le peu de minute qu’il a eu, le banc a encore été bien pauvre en terme de productivité et pour faire en sorte que l’intensité ne baisse pas quand les titulaires soufflent. Portis a vite été gêné par les fautes, Noah a fait ce qu’il a pu, tandis que McDermott s’est vite tordu la cheville et que Rose semble être parti pour manquer quelques matchs/semaines avec une tendinite de retour au genou gauche … Bref, une soirée en tout point réussie !

Les 21 derniers matchs ? 3 défaites, 4 victoires, 3 défaites, 1 victoire, 1 défaite, 6 victoires, puis 3 défaites, la régularité poussée à son maximum ! Le prochain back-to-back s’annonce déjà triste avec un déplacement à Philadelphie jeudi et la réception de Dallas vendredi. Les 2 sans Rose, à coup sur. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *