BullsFr

Chicago Bulls vs Miami Heat (25/01/16)

hoiberg1_6

Dernier match à domicile pour les Bulls avant une longue période sur les routes et 7 déplacements dont 6 à l’Ouest ! Autant dire qu’il serait intéressant d’aborder ce long trip sur une dynamique positive, surtout que Miami se présente au United Center avec pas mal d’absences importantes et du coup une forme amoindrie (2-8 sur les 10 derniers matchs, 4 défaites de suite).

Chicago doit également gérer ses blessés mais doit aussi régler ses soucis d’entame de match ou la défense prend trop souvent l’eau. Il serait temps que les réglages se fassent et que les Bulls se mettent à enchaîner les résultats pour bien se placer. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Tyrus Thomas enchaîne 2 énormes bâches puis un Alley-Oop violent …

Starting 5 Miami : Udrih – Wade – Deng – Stoudemire – Bosh
Coach : Erik Spoelstra
Absent(s) : Hassan Whiteside – Goran Dragic – Chris Andersen – Josh McRoberts

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Snell – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (25-18)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Kirk Hinrich – Joakim Noah – E’Twaun Moore

1er Quart :

Début de match pénible avec des Bulls qui peinent à mettre du rythme et une sélection de tir très suspecte, ce qui engendre forcément du déchet et peu de réussite. A part Gasol qui met ses Jumpers, rien ne rentre, même Rose loupe de trop rares pénétrations tandis que le Heat connait aussi un début compliqué ou seul un THREE d’Udrih fait figure de tir bien pris (8-8). Deng réveille le match et le public d’un Dunk féroce après un slalom bien trop aisé dans la défense adverse ! Mais Mirotic répond avec 2 lay-ups et les Bulls vont de plus en plus s’aventurer Inside ou Gasol continue son show et est déjà en double double (11pts, 10rbs). Chicago a passé la seconde et emballe le match devant le manque de présence dans la raquette adverse. Mirotic se fait également plaisir et en face la réponse se fait attendre avec trop de un contre un. Du coup les locaux mènent 23-18.

2ème Quart :

2 THREES de McDermott et Brooks accentuent l’avance des Bulls mais Miami réplique rapidement avec notamment de bons moves de Tyler Johnson qui fait parler sa vitesse et ses qualités athlétiques. Le Heat égalise à 31-31 et prend confiance, pendant qu’il faut 3 rebonds offensifs aux Bulls pour enfin mettre un tir. Leur circulation de balle est grippée malgré le retour de la plupart des starters pendant qu’en face Wade retrouve ses jambes de 20 ans et enchaîne les belles actions et met les siens devant (39-35). Il faudra que Brooks enchaîne un superbe passe à Gibson pour un Dunk violent puis un THREE en sortie de temps mort pour sonner la charge et tenter de relancer les siens, avec aussi un Gibson présent tout les duels, mais Miami aime le rythme pratiqué et répond sans problème. Ils passent même devant sur un panier de Bosh dans les dernières secondes, 49-47.

Nikola Mirotic reverse vs Heat

3ème Quart :

On apprend que Rose ne reviendra pas à cause d’une cuisse et d’un dos douloureux, tandis que Gasol domine Stoudemire avec une bâche énorme et des shots toujours bien contestés. Offensivement Brooks fait le show avec un Floater ligne de fond et un superbe lay-up avec la faute et Chicago s’envole (60-51). Snell décide de se signaler en gâchant tout ce qu’il entreprend entre mauvais tirs et fautes stupides, et forcément Miami fini par revenir (62-59) malgré quelques actions très brouillonnes mais un Johnson toujours aussi remuant. Mirotic prend les choses en main et signe plusieurs voyages gagnants jusqu’au cercle, pour y obtenir des lancés ou rentrer de bon lay-ups qui permettent de reprendre un peu d’air (68-59). Wade claque un gros Dunk mais ça ne suffit pas pour que les siens se remettent dans le sens de la marche : 68-61 Chicago après 3 quarts.

4ème Quart :

Malgré un nouveau THREE de Mirotic, Miami continue de se battre et revient encore une fois, avec un Wade toujours aussi actif et qui sème la pagaille dans la défense des Bulls. Green leur permet même de passer devant sur un And One en postant Brooks, seul meneur de Chicago ce soir ! McDermott met fin à plus de 4 minutes sans le moindre point de la part des siens et les Bulls galèrent vraiment à trouver leur rythme offensif, avec peu de mouvement et d’aides. Le Heat répond systématiquement à chaque panier des locaux et s’imagine bien aller chercher la victoire, prenant de nouveaux l’avantage sur un Dunk de Winslow après plusieurs minutes ou les 2 équipes ont échangés des briques sur des tirs précipités. Gasol égalise mais Wade est tout simplement trop fort et fait pencher la balance de son côté avec une passe pour Bosh et un Step Back par dessus Pau, qui va ensuite perdre la balle face à Bosh … Score final 89-84 Miami !

Aaron Brooks left hand lay-up vs Heat

BoxScore

Impressions : Systématique ! A chaque fois que les Bulls réalisent un gros match et empochent une belle victoire, à peine le temps de se dire « ah tiens, et si … ? » que NON, ils enchaînent avec une prestation beaucoup moins séduisante et surtout une défaite évitable. Dans ce duel d’équipes décimées, Chicago avait pourtant été plutôt « pas mal » pendant un certain temps, prenant même une bonne avance grâce à un 3ème quart-temps de qualité malgré l’absence de Rose, laissant Brooks comme unique meneur valide. Mais quand les Bulls ne prennent pas 60pts minimum en 1ère mi-temps, ils chient leur fin de match, c’est soit l’un soit l’autre, parfois les 2 mais jamais aucun. Donc Miami, avec un Wade monstrueux, s’est accroché, à signe un 28-16 dans les 12 dernières minutes et s’est imposé 89-84 sans qu’il n’y ait à crier au scandale !

Je n’arrive même pas à m’énerver, je m’attendais tellement à ce qu’on perde ce match qu’il veut mieux en rire … On continue d’afficher un état d’esprit collectif ridicule et la plupart de nos paniers sont arrivés de solutions individuelles, sans création, sans mouvement, sans aides, sans cohérence … une sélection de tirs déplorables, souvent forcés, un rythme trop lent pour surprendre qui que ce soit, toujours aucune envie de profiter de match-ups favorables (Stoudemire pivot avec peu de back-up faut quoi de plus pour se décider à attaquer ce putain de cercle ??). Au final, 39.8% de réussite et trop de tirs lointains pour espérer faire mieux …

De quoi aborder le Road Trip de 7 matchs qui vient avec le plein de sérénité n’est ce pas ? Les 2 équipes de Los Angeles sont au menu cette semaine, avec les Lakers jeudi et les Clippers dimanche, suivront le Jazz, les Kings, les Nuggets, les Wolves et les Hornets. Ça promet … GO BULLS !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *