BullsFr

Chicago Bulls @ Los Angeles Clippers

hp_gasol_160131

Après avoir brillamment débuté son Road Trip par une victoire sérieuse et appliquée face aux Lakers, les Bulls retrouvent le Staples Center ce soir pour y affronter une équipe des Clippers qui fait beaucoup parler aussi bien par ses résultats que par ses coulisses, avec Griffin qui s’est blessé en frappant quelqu’un du staff la semaine dernière !

Chicago retrouve Kirk Hinrich sur ce match et l’infirmerie se vide petit à petit, une bonne nouvelle quand on voit le calendrier à venir. Pour ce soir, être appliqués des 2 côtés du parquet comme face aux Lakers sera primordial, tout comme sécuriser les rebonds, une tâche que cette équipe a bien du mal à accomplir cette année … GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Michael Jordan part en contre attaque et conclu malgré la faute …

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Moore – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (26-19)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Joakim Noah – Nikola Mirotic

Starting 5 Los Angeles Clippers : Paul – Redick – Pierce – MBah A Moute – Jordan
Coach : Doc Rivers
Absent(s) : Blake Griffin

1er Quart :

Chicago démarre bien avec un 6-0 grâce à de bonnes attaques du cercle pour chercher leurs points de très près pendant que les Clippers privilégient des tirs lointains ou Redick et MBah A Moute trouvent la cible. Chicago répond avec une bonne circulation de balle qui voit Moore offrir 2 superbes passes Inside pour Gasol et Gibson et de nombreux tirs faciles. Wesley Johnson égalise avec un rare bon mouvement près du cercle pour Los Angeles, qui défend de mieux en mieux et prive de plus en plus les Bulls de leurs bonnes positions Inside. Ces derniers tentent alors d’accélérer le tempo et le match s’emballe, avec Rose et Butler d’un côté et un Jordan qui prend tout les rebonds de l’autre, avec déjà 10 prises à lui seul ! Johnson met les siens devant d’un THREE puis Butler égalise d’un And One en force dans un 1er quart équilibré et rythmé. 24-22 pour les Clippers après 12 mins.

2ème Quart :

Comme souvent à ce moment du match, Hoiberg aligne un Small Ball avec cette fois ci Portis en 5 et McDermott en 4, vu l’absence de Mirotic. Et ça fonctionne avec un Portis omniprésent avec une claquette, un Jumper mi distance et une passe pour un THREE de McDermott ! De quoi se maintenir au même niveau que des Clippers dont le banc est également efficace avec notamment Rivers et surtout Crawford qui met les siens à +6 avec 2 THREES bien démarqués (41-35). Leur circulation de balle gêne énormément Chicago qui peine à s’ajuster défensivement et ne bénéficie plus d’autant d’espaces offensivement, ou leur jeu de passe est mis à mal par le pressing adverse, ce qui les oblige à évoluer sur jeu placé. Mais Chicago va accélérer dans les 2 dernières minutes et multiplier les paniers près du cercle par Rose, Butler et Gasol. Pas suffisant, LA atteint la pause en menant 51-47.

CaFEaQVUcAA6GNd

3ème Quart :

Redick loupe un lay-up ABSOLUMENT SEUL sur contre attaque puis se rattrape d’un THREE sur l’action suivante ! Pas mal d’actions confuses et précipitées de part et d’autre avant l’habituel Alley-Oop Gasol to Butler, le 2ème déjà ce soir à Lob City puis ce sont cette fois les bons moves qui s’enchaînent des 2 côtés, avec un THREE de Redick ou un Spin Move de Jordan contre un THREE de Moore et un Gasol précieux près du cercle. Los Angeles reste devant en gérant mieux ses moments forts pendant que les Bulls tentent un Hack-A-Jordan peu productif car DeAndre fait 3/4 sur la ligne ! Chicago multiplie les TO’s et les mauvaises décisions offensives et les Clippers en profitent pour creuser l’écart sur un nouveau THREE de Redick (77-66). Butler met 2 lancés et un THREE mais les locaux ont pris l’ascendant avec un Jordan monstrueux et Crawford marque au buzzer. 84-73.

4ème Quart :

Crawford claque 2 And Ones dés la 1ère minute et continue avec un Crossover et un lay-up puis une passe pour un THREE de Johnson ! A lui seul l’ex Bull a tué le match (95-77) et Chicago continue de forcer le passage mais se heurte à une défense bien regroupée qui ne baisse pas d’intensité. Butler notamment, force comme un porc mais personne ne fait l’effort de se démarquer ou proposer une solution … même un 7-0 rapide de Chicago ne change pas grand chose, Crawford étant encore là pour 2 Lay-up et un Alley-Oop pour Jordan ! Los Angeles est trop adroit de loin et recreuse un écart insurmontable comme si c’était nécessaire (+19 après un THREE de Paul). Hoiberg lâche l’affaire et Bairstow a droit à ses 2 mins dans un blowout au final bien violent : 120-93 …

Aaron Brooks in the paint at Clippers

BoxScore

Impressions : Difficile d’être surpris par une défaite chez les Clippers même si l’ampleur du score ne parait pas forcément méritée. Chicago a pratiquement fait jeu égale avec LA dans une 1ère mi-temps rythmée ou les bons mouvements se sont enchaînés des 2 côtés, mais rapidement les Californiens ont haussé le tempo avec un banc ultra efficace (58pts dont 53 à 20/30 dont 10/14 à 3pts pour le trio Crawford, Johnso, Rivers) et qui a fait la différence là ou Chicago n’a pas trouvé de solution hors de son 5 (18pts du banc à 8/29) ! Les Clippers ont été dangereux de partout et tout le temps : quand ils ont shooté de loin (53.1% à 3pts, 17/32), quand ils ont joué Inside pour Jordan, qui a même mis ses lancés (5/8) symbole de la soirée bien pourrie pour Chicago, qui aura quand même mangé un bien violent 69-46 dans une 2ème période ou ils ne se seront même pas montré …

Bref, une nouvelle raclée pour la 20ème défaite de la saison, déjà. La morosité commence à gagner les rangs et le bilan de janvier est plus que moyen (8-8 après avoir démarré par 4-0). Avec encore 36 matchs à disputer, y’a du pain sur la planche pour justifier ce statut immérité et farfelu de 2ème meilleure équipe de l’Est … Prochain match ce lundi soir à Utah, ça va encore être fun … GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *