BullsFr

Chicago Bulls @ Utah Jazz (01/02/16)

A peine plus de 24h après une humiliante défaite à Los Angeles face aux Clippers, Chicago est dans l’Utah pour tenter de relancer ce qui peut encore l’être en venant chercher un succès qui ferait du bien dans les têtes. Pas facile cependant car le Jazz a de bons éléments à faire valoir avec son trio Hayward, Favors et Gobert pour faire des dégâts Inside.

Le Jazz reste sur 2 victoires de rang dans un long homestand pour eux et ils comptent bien continuer sur cette lancée. Côté Bulls on cherche encore un match référence pour enfin se trouver une continuité, avec un apport du banc bien trop limité pour tenir la route. On attend donc plus de la part des benchers en espérant qu’ils soient inspirés ce soir. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Jordan dunk sur Stockton puis sur Turpin après qu’un fan lui ait demandé de s’en prendre à quelqu’un à sa taille …

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Moore – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (26-20)
Absent(s) : Mike Dunleavy – Joakim Noah – Nikola mirotic

Starting 5 Utah : Neto – Hood – Hayward – Favors – Gobert
Coach : Quin Snyder
Absent(s) : Dante Exum – Alec Burks

1er Quart :

Assez peu de rythme dans ce début de match et 2 équipes qui prennent le temps de poser le jeu quand Rose décide d’attaquer le cercle, de subir une faute qu’il n’obtient pas et Gobert claque un Alley-Oop dans la continuité de l’action. Hoiberg et Rose manifestent leur mécontentement et le meneur des Bulls prend une technique ! Dés lors le rythme s’accélère et Utah attaque bien le cercle avec Favors et Hayward pendant que Gaosl riposte par de nombreux Jumpers à 6 mètres. Raul Neto réussi 2 lay-up consécutifs pour donner de l’avance aux siens (17-13) face à une défense une nouvelle fois à la ramasse et sans énergie. Gasol se rappelle aux bons souvenirs de Gobert avec un énorme poster Dunk et alors qu’Utah abandonne l’attaque du cercle pour tenter des 3pts improbables, Chicago se rapproche avec pas mal de lancés francs et un Portis combatif, pour revenir à 26-26 après 12 mins.

2ème Quart :

Hinrich provoque une bonne faute offensive mais 2 THREES de suite de Burke et Hood mettent le Jazz en tête devant des Bulls qui cafouillent leurs attaques devant le pressing adverse, avec Gibson qui tente un 3pts au buzzer des 24 secondes, puis des passes qui vont en tribune … Avec tout ces TO’s, Chicago passe plus de 3 minutes sans le moindre point et Utah en profite, avec un THREE d’Hayward qui fait 40-31 ! Il faut un THREE de McDermott après rebond offensif de Gibson pour stopper l’hémorragie et ce panier sera le début d’un 10-0 des Bulls conclu par un nouveau THREE, signé Butler. Chicago repasse devant et prend le contrôle de la partie avec plusieurs stops défensifs intéressants. Ils sont bien plus agressifs et s’imposent dans les duels pour conclure la mi-temps par un 21-7 run depuis le THREE de McDermott, ce qui leur offre aussi l’avantage : 51-47.

i (3)

3ème Quart :

Utah attaque davantage le cercle et reste près des Bulls au tableau d’affichage même si ces derniers se maintiennent avec un Gibson bien actif, signant notamment une claquette Dunk ! Les débats restent équilibrés et les 2 équipent tentent de mettre du rythme et de profiter des erreurs et turnovers adverses. Moore loupe 2 drives mais se rattrape avec un passage en force bien provoqué. Le tempo s’emballe clairement et les 2 équipes créent pas mal de déchet en confondant vitesse et précipitation, entre Air Balls et vilaines briques. Du coup peu de points viennent s’ajouter et Chicago reste bloqué à 62 unités pendant plus de 3 mins avant que Portis ne relance les siens. Gobert remet les siens devant avec une claquette et un Dunk devant un Gasol immobile les 2 fois, mais il score un panier difficile derrière pour remettre les siens devant : 68-67 Bulls après 3 quarts.

4ème Quart :

Chicago prend 5 points d’avance (72-67) au prix d’une bonne défense et de contre attaques bien exécutés. Quand il faut repartir sur du jeu placé c’est beaucoup plus laborieux et le Jazz égalise rapidement avec un And One de Hood devant Rose ! Butler tente des tirs difficiles mais rentre 2 Fade Aways tandis que Neto réplique un lay-up, un THREE puis un Alley-Oop pour Gobert ! Utah a retourné la situation et fait le spectacle mais Butler égalise encore d’un Fade Away Corner THREE !! Les 2 équipes s’échangent des paniers pendant de longues minutes, avec 84-84 à 4mins du terme sur un THREE de Hood, puis 88-88 à 1:45 de la fin, avec Butler qui a pris les choses en main comme souvent … Et pourtant il ne voit pas le ballon dans ses mains alors que le score est de 90-90 à 45 secs du terme, avec une action gâchée par le duo Gasol-Rose ! Gobert loupe 2 lancés cruciaux puis Rose claque un THREE qui semble sceller le match avec 18 secondes à jouer, mais Hayward obtient 2 lancés, met le 1er loupe le second et Utah prend le rebond !! Après un temps mort, Hayward égalise en se faufilant bien aisément dans une défense endormie ! Il reste 4.8secs, Rose fait la remise en jeu qui est intercepté et les arbitres mettent 4 mins avant de décider que la balle est pour Utah ! Hayward prend le dernier tir, ligne de fond, mais tape la tranche. 93-93, prolongation !

Prolongation :

Les 2 équipes sont à 2-3 en OT cette saison et Rodney Hood commet rapidement sa 6ème faute et est donc exclu. Mais les Bulls accumulent les pertes de balles ridicules et Utah en profite pour prendre 5pts d’avance malgré 2 lancés loupés de Neto. Butler précipite un THREE inutile et Hayward met fin au suspense d’un Dunk monumentale dans une raquette laissée à l’abandon … Chicago a laissé échappé ce match et ne totalise que 3pts dans cette OT, sans le moindre panier inscrit, seulement 3 lancés, pour une nouvelle défaite logique, 105-96 …

Hoiberg Rose

BoxScore

Impressions : Je sais plus quoi dire ou écrire … J’arrive à court là, je peux plus. C’est encore et toujours la même histoire avec ces gars là et ça atteint des proportions qui ne sont pas loin de me rendre fou ! Le niveau de jeu affiché ce soir encore à été d’une nullité édifiante avec des séquences offensives à montrer dans des films d’horreurs et une défense absolument catastrophique, notamment sur le panier qui permet à Hayward d’obtenir l’OT … COMMENT PEUT IL ALLER AU CERCLE AUSSI FACILEMENT ?? C’est scandaleux de voir des choses pareils ! Le match a failli être perdu dans le temps réglementaire et ça n’aurait pas été immérité même si Utah a également commis son lot d’erreurs et de Turnovers débile pour laisser une chance à Chicago … Au final entre 2 équipes de faible niveau, c’est celle qui s’est chiée dessus en premier qui a perdue.

Il va falloir penser à se poser de sérieuses questions maintenant. Quel est l’impact d’Hoiberg ? Pourquoi ne réagit t’il JAMAIS et ne faut preuve d’aucune utilité ? Que font les joueurs ? Se sentent ils concernés par ce qui se passe ? Se donnent ils à fond ou sont ils réellement aussi nuls (pour certain on sait) ? Et les dirigeants dans tout ça ? Sont ils satisfaits de leur (non)-recrutement de l’été dernier (prolonger les mêmes mecs c’est pas recruter) ? Pensent ils vraiment que ce groupe à une chance de gagner un titre ?

Plus on avance dans la saison et plus une chose est sure : cette équipe ne fera rien de bon en PO ! J’en suis presque à souhaiter qu’ils se fassent trimbaler comme contre Washington y’a 2 ans et que l’équipe éclate cet été parce que là c’est plus possible … GO BULLS malgré tout mais putain c’est dur !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *