BullsFr

Chicago Bulls vs Los Angeles Lakers (21/02/16)

Taj Gibson rebond vs Lakers

Le dernier match de Kobe dans la maison construite par Jordan ! Mais au delà de cette dernière venue de Kobe Bryant à Chicago, les Bulls doivent enfin démontrer qu’ils sont capables d’aligner les succès après avoir fait le plus dur en battant Toronto vendredi soir en remontant 17pts de retard grâce à un banc particulièrement productif.

Il faudra un apport similaire de la part des benchers pour faire rapidement la différence face à une équipe faiblarde qui n’a rien à jouer sur cette fin de saison. Espérons que les bonnes dispositions collectives du dernier match puissent perdurer un peu . GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Taj Gibson inscrit le panier de la victoire au bout du bout du bout du temps réglementaire …

Starting 5 Los Angeles Lakers : Russell – Clarkson – Bryant – Randle – Hibbert
Coach : Byron Scott
Absent(s) : Anthony Brown

Starting 5 Chicago : Rose – Moore – Dunleavy – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (28-26)
Absent(s) : Joakim Noah – Nikola Mirotic – Jimmy Butler

1er Quart :

Le début de match est équilibré avec du rythme et quelques shots précipités de part et d’autre même si Rose se signale par plusieurs accélérations supersoniques et des passes que ses coéquipiers ne peuvent convertir en points. En face Bryant est déjà présent avec un THREE et un Floater en guise de réponse. Au fil des minutes l’attaque de Chicago se concentre plus Inside et Gibson en profite avec un joli Finger Roll puis un gros Dunk après avoir aisément effacé Hibbert. Pau Gasol se met aussi en évidence avec 2 lancés et un long Jumper avant un THREE de Portis. Les défenses n’ont pas souhaitée prendre part à ce match ce qui donne beaucoup d’espaces dans les raquettes et des paniers faciles. Un match qui n’est pas non plus aidé par des décisions arbitrales étranges dans les 2 sens. McDermott claque un bon THREE qui met les siens devant pour finir ce quart équilibré : 31-30.

2ème Quart :

La jeunesse prend le pouvoir côté Bulls avec McDermott qui plante un FadeAway sur la tronche de Young tandis que Bobby Portis claque 2 THREES de suite, totalement démarqués, pour mettre Chicago a +9 (41-32), avec un très passage de Brooks pour distribuer et aérer le jeu. Mais l’avance ne tient pas longtemps malgré un nouveau de Dunleavy, car LA attaque le cercle sans relâche, profitant d’espaces béants pour s’offrir des paniers faciles, avec déjà 28pts inscrits dans la raquette ! 2 bonnes accélérations de Rose puis un nouveau THREE de Dunleavy redonne un peu d’air aux locaux mais Los Angeles répond quasi systématiquement avec un très bon Randle pour profiter des espaces. Chicago ne profite pas de ses bonnes dispositions offensives et de sa bonne circulation de balle pour creuser l’écart, n’atteignant la pause qu’avec 4 points d’avance, 62-58.

Bobby Portis Dunk vs Lakers

3ème Quart :

Kobe rentre un fadeaway ligne de fond, puis un 2ème, puis un 3ème, puis un long Jumper pour galiser à 66-66 devant un Dunleavy impuissant à chaque fois ! Comme à chaque retour des Lakers, Chicago replace un bon run avec 2 THREES de Gasol et Moore et ajoute une défense un poil plus concernée avec un bon block de Gasol sur Hibbert ou Rose qui bouge bien … Randle, en mismatch ! Mais comme à chaque fois, la réaction des Lakers ne se fait pas attendre, toujours avec un Randle combatif à souhait et qui met à mal les intérieurs adverses avec sa combativité, même s’il commet sa 4ème faute. Comme depuis le début c’est par une belle réussite à 3pts que Chicago va recreuser un écart, avec McDermott et 2 bombes de Moore ! Mais cette fois semble être la bonne pour les Bulls qui s’envolent au score et place un 15-3 violent pour conclure le quart et se donner de l’air : +16, 97-81.

4ème Quart :

Jordan Clarkson sonne la révolte avec un lancé et plusieurs bons jumpers devant des Bulls à nouveau endormis devant leur bonne avance ! La salle réclame le retour de Kobe mais pour l’instant Byron Scott ne bouge pas. La circulation de balle de Chicago se fait de moins en moins efficace et comme bien trop souvent cette saison, l’attaque cale en fin de rencontre, ce dont profitent les Lakers pour revenir à coups e lancés francs et de paniers près du cercle … L’avance a totalement fondue et LA revient à une seule possession, relançant totalement ce match ! Il faut un énorme passage d’E’Twaun Moore, avec une interception, un Dunk et un Corner THREE, pour garder le contrôle mais le retour de Kobe rend ce match indécis une fois de plus. Rose en a marre et met fin à cette mascarade avec un long Jumper, 2 lancés et un dernier Jumper ppur être sur. BULLS WIN 126-115.

E'Twaun Moore left hand Dunk vs Lakers

BoxScore

Impressions : C’était une sorte de remake de l’histoire sans fin tout au long du match avec des Bulls qui prenaient de l’avance et LA qui revenait, puis les Bulls qui reprenaient de l’avance et LA qui revenait … Même quand Chicago a réussi à construire une avance de 19pts avec une superbe fin de 3ème quart, il a fallu qu’ils laissent les Lakers revenir à 3 petits points avant de se réveiller et finir le taf dans les dernières minutes. C’était un match digne d’un All Star Game au niveau intensité défensive, c’est à dire qu’il n’y en avait pas, les 2 équipes laissant l’autre scoré aisément près du cercle sans chercher à l’emmerder. Chicago termine avec un season high de 55.7% aux tirs pendant que Los Angeles a dominé aux rebonds (44-38) et inscrit 50pts dans la raquette adverse !

Chicago a longtemps repoussé les Lakers grâce à sa formidable adresse à 3pts, 13/19 soit 68.4 dont 3/3 pour Portis, 3/4 pour McDermott, 2/3 pour Dunleavy et … 4/4 pour My Man E’Twaun Moore qui égale son Career High de 24 établi contre Sacramento au début du mois ! La circulation de balle a été excellente avec encore 30 assists sur 44 paniers et seulement 8 To’s. Hoiberg a déclaré après la rencontre que les 2 derniers matchs étaient les 2 meilleurs de l’équipe niveau circulation de balle et c’est clairement le cas. 6 joueurs à 16pts minimum, c’est une première cette saison, preuve que quand ils veulent faire circuler la balle et impliquer tout le monde, ça porte ses fruits !

Pas de match avant mercredi soir et la réception de Washington, le temps de savourer ces 2 victoires à l’attaque inspirée mais à la défense dégueulasse. On reste sur notre 10ème match de suite avec 100pts minimum encaissé … L’amélioration se fait toujours attendre dans ce secteur mais au moins on peut rajouter des victoires, ça commençait à manquer. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *