BullsFr

Chicago Bulls @ Miami Heat (01/03/16)

Chicago débute mars par un trip en Floride et un back-to-back toujours compliqué face à Miami et Orlando. Le retour de Rose est une bonne nouvelle pour cet effectif comme toujours décimé et qui doit tout faire dans les semaines restantes pour assurer leur qualification aux PLay-Offs et y obtenir le meilleur classement possible.

Et ça passe par des victoires contres des équipes proches au classement comme ce soir. Miami est à 33-26 et possède 2.5 victoires d’avance sur Chicago. Le faux pas ferait mal dans la quête d’une remontée au classement. Alors tout donner ce soir sera un minimum. C’est un test de caractère pour ce groupe. A eux de montrer qu’ils en ont dans le short. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Derrick Rose le considère comme son plus beau dunk ! Changement d’appuies, accélération, décollage, tout y est …

Starting 5 Chicago : Rose – Moore – Dunleavy – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (30-28)
Absent(s) : Joakim Noah – Jimmy Butler – Nikola Mirotic

Starting 5 Miami : Dragic – Wade – Johnson – Deng – Stoudemire
Coach : Erik Spoelstra
Absent(s) : Chris Bosh – Tyler Johnson

1er Quart :

Début de match très rythmé des 2 côtés avec des Bulls qui gavent Gasol et Gibson de ballons pour profiter de leurs match-ups favorables face à Stoudemire et Deng, tandis qu’en face ces mêmes Gasol et Gibson sont souvent pris à défaut par la vivacité des drives de Dragic, avec aussi un Joe Johnson déjà chaud. Miami profite de quelques contre attaques pour passer devant puis ils proposent plus de variété dans leur jeu pour gêner une équipe de Chicago totalement immobile, qui encaisse un panier sur CHAQUE POSSESSION ! Ils signent un 8-0 et prennent déjà le large tandis que seuls McDermott et Portis apportent une timide réaction. Gasol plante un THREE mais ça va trop vite en face pour attaquer le cercle à outrance et profiter de chaque espace. L’attaque de Chicago permet de recoller au score mais dans le jeu on est loin d’être proche du Heat, qui mène 36-30 après 1 quart.

2ème Quart :

La défense continue d’être catastrophique et Miami continue de pousser vite la balle à chaque occasion. Le danger vient de partout avec Winslow et Richardson qui participent à la démonstration offensive d’une équipe sure de sa force. Derrick Rose secoue les siens avec 3 pénétrations gagnantes dont un And One mais a besoin de soutient, ce que seul McDermott semble pouvoir apporter, tandis que Portis souffre énormément face à Deng et que Whiteside fait la différence aux rebonds. Rose accélère une nouvelle fois le tempo des siens avec un splendide Reverse avec la planche puis 3 assists dont 2 pour des THREES de Moore totalement démarqués dans les coins, ce qui permet de revenir à -2 (58-56). Le rythme ralenti considérablement avec énormément de fautes et de lancés, ou Wade commet sa 3ème faute, mais Miami maintient son avance jusqu’à la pause : 65-62.

3ème Quart :

Chicago retrouve de l’allant offensif avec un rythme assez élevé et de bons tirs démarqués comme un THREE de Dunleavy, mais comme la défense continue d’être cataclysmique, ils ne font que réduire le score à chaque fois. Et quand Miami intensifie sa défense et boucle l’accès au cercle avec un Deng plus actif sur Gasol, ça devient vraiment difficile et les Floridiens profitent des pertes de balles adverses pour creuser l’écart (80-71). A part un THREE de Rose, la réaction de Chicago est quasi nulle et Miami continue de profiter de contre attaques rapides et précises pour prendre le large, 92-76, avec un Joe Johnson intraitable mais qui ne l’est pas quand y’a personne en face ? McDermott inscrit 2 paniers de suite puis Portis intercepte la balle et part au Dunk, mais Wade a le dernier mot avec un panier à l’ultime seconde. Après 3 quart, Miami mène tranquillement 95-82.

4ème Quart :

Alors qu’on apprend que Gibson s’est blessé et ne reviendra pas, Whiteside monte très haut pour contrer un lay-up de McDermott ! Une action qui ruine les derniers mini espoir de Chicago, qui se prend la vitesse d’exécution et la puissance du Heat de plein fouet, sans réaction ni envie. Le score est de 103-84 avec encore 9 mins à jouer … Un lay-up d’Holiday et un THREE de Portis ramènent Chicago à -10 (104-94) et Boliday signe même une entrée pleine d’énergie avec un THREE avant de bien provoquer la perte de balle adverse et trouver Brooks pour un nouveau THREE ! Chicago revient à 106-100 mais le Heat se réveille dans le sillage de Wade qui fait le taf pour maintenir les siens LOOOOOOOOIN devant. Whiteside gonfle ses notes sur 2K et Miami va non seulement reprendre ses 19pts d’avance mais même en avoir jusqu’à 21 pour finalement s’imposer 129-111 …

BoxScore

Impressions :

Parfois, une image vaut mieux que 1000 mots :

Bulls standing

Allez, juste 3 infos tout de même : 1) Gibson s’est blessé à la cuisse droite 2) 74pts inscrits dans la raquette par Miami 3) 67.5% aux tirs. JAMAIS en 50 ANS les Bulls n’avaient concédé un tel pourcentage. Record de franchise !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *