BullsFr

Chicago Bulls vs Milwaukee Bucks (07/03/16)

rose04

Après un bon succès contre Houston pour mettre fin à 4 défaites de suite, Chicago espère continuer sur sa lancée en recevant une pauvre équipe de Milwaukee qui voit les Play-Offs s’envoler petit à petit, avec une piteuse 12ème place à l’Est et un retard qu’il semble difficile si ce n’est impossible à remonter, même si une victoire ce soir contre Chicago, actuellement 8ème de l’Est, peut réveiller certains espoirs.

D’autant que Chicago devra une nouvelle fois composer sans Jimmy Butler, dont le genou a enflé dans la journée après avoir forcé pendant 34mins contre les Rockets. Sans Jimmy, Chicago affiche un vilain 4-8 et devra impérativement trouver des solutions défensives pour enfin stopper cette série de 16 matchs avec 100pts encaissés minimum … C’est de la que viendra le succès ce soir. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Luol Deng pète un bon reverse Dunk face aux Bucks …

Starting 5 Milwaukee : OJ Mayo – Middleton – Antetokounmpo – Parker – Plumlee
Coach : Jason Kidd
Absent(s) : Steve Novak – John Henson – Greyvis Vasquez – Michael Carter Williams

Starting 5 Chicago : Rose – Moore – Dunleavy – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (31-30)
Absent(s) : Joakim Noah – Cameron Bairstow – Jimmy Butler

1er Quart :

Chicago démarre fort avec de bonnes attaques du cercle et une grosse présence aux rebonds avec notamment Gasol très actif pour empêcher Milwaukee d’obtenir des secondes chances. Un Corner THREE de Moore fait déjà 7-0 mais les Bucks répliquent avec un run eux aussi, fait de bonnes intrusions Inside et de vitesse malgré des Bulls appliqués défensivement. Ils placent un 10-0 mais Chicago réagit rapidement avec eux aussi un 10-0 run avec Gasol qui joue les distributeurs pour Gibson Inside puis Rose qui place 2 belles accélérations. Les Bucks sont bien pressés et peinent à accélérer le rythme et les locaux se font plaisir avec Rose qui plante un THREE et encore Gasol qui offre 2 caviars Inside pour Mirotic pour 2 paniers faciles. Le collectif tourne bien, articulé autour de Gasol qui se fait plaisir, de quoi mener aisément 25-16 après un quart bien maîtrisé.

2ème Quart :

Chicago continue d’appliquer un bon pressing défensif pour obtenir des contre attaques ou McDermott se fait plaisir avec un Euro Step et un Floater ! Mais on le sait, c’est fragile à Chicago et 2 THREES de Bayless et Vaughn puis de bonnes luttes aux rebonds ramènent Milwaukee à 4 petites longueurs (31-27). Le duo Parker/Monroe gène beaucoup les Bulls sur chaque lutte au rebond et chaque possession Inside même si les Bucks restent près de 3 mins sans le moindre point, ce dont Chicago ne profite pas pour creuser l’écart, bien au contraire. Entre passes loupés et tirs bien vilains, les 2 équipes montrent plus de combativité et de physique que de spectacle même si Gasol compte déjà 10rbs/10asts mais juste 2pts. Il inscrit un lay-up qui permet à Chicago d’atteindre la pause avec 7pts d’avance malgré la bonne énergie déployée par les visiteurs. 47-40 Chicago.

dunleavy01_0

3ème Quart :

A part sur une contre attaque conclue par un THREE de Dunleavy, le rythme a considérablement ralenti, la faute en partie à un bon pressing défensif des Bucks et des prises à 2 basses sur Rose, ce qui coupe la circulation de balle. Dunleavy plante un nouveau THREE mais Middleton répond dans la foulée et Milwaukee parvient toujours à se remettre près de Chicago au tableau d’affichage. Dunleavy se montre particulièrement actif avec un 3ème THREE puis un lay-up sur un nouveau bon cut mais à chaque fois la réplique des Bucks est immédiate, avec un Jabari Parker très actif dans sa ville natale et des ajustements défensifs solides des Bucks. Parker claque un Dunk énorme devant Mirotic, qui est remplacé par Portis qui mange un coup de coude du même Parker sur l’action suivante. Il part aux vestiaires, sonné, tandis que les siens pataugent mais mènent encore 73-69.

4ème Quart :

Rose prend aussi un coup au visage, l’épaule d’Antetokounmpo plus précisément, mais revient immédiatement et plante 5pts de suite pour maintenir les siens en tête malgré la riposte de Bayless qui claque lui aussi un THREE et un Floater ! On apprend que Portis ne reviendra pas tandis que les Bucks multiplient les contre attaques et les lay-ups faciles, revenant à 2pts (83-81) avec un nouveau THREE d’un Bayless en feu ! La rencontre est désormais totalement relancée et Milwaukee manque plusieurs balles d’égalisation sur des lay-ups faciles et sont punis derrière par un THREE signé Moore et une bâche de Gasol sur Parker ! Dunleavy claque lui aussi un nouveau THREE et l’intensité défensive monte d’un cran avec Gibson qui se jette pour sauver un ballon important. Milwaukee a loupé 7 tirs de suite au pire des moments pour eux et s’inclinent finalement, 100-90.

12805950_10154102352146614_872688491003646246_n

BoxScore

Impressions : Ce match s’annonçait difficile avec le forfait de Butler et l’inconstance chronique de cette équipe et ce fût clairement compliqué de venir à bout de Bucks accrocheurs et qui peuvent se mordre les doigts d’avoir loupé l’égalisation à 3 reprises au milieu du 4ème quart-temps. Ceci dit les Bulls n’ont jamais paniqué et ont toujours réussi à repartir de l’avant, que ce soit par un Dunleavy extrêmement adroit et décisif ou un Pau Gasol qui aura été au four et au moulin pour un Triple Double des plus retentissant (12pts, 17rbs, 13asts et 5blks) malgré un pauvre 4/14 aux tirs. Mais il a assuré ses lancés à la fin pour clore le suspense au terme d’une rencontre ou le rythme aura été très lent, surtout en 2ème mi-temps, avec un bon pressing défensif des visiteurs pour provoquer de nombreuses pertes de balles adverses et s’éclater en attaquant le cercle.

Au final Chicago a réussi à scorer quand il le fallait, au contraire d’un 0/7 sur 3 minutes des Bucks dans le 4ème quart. Un manque de réussite fatal et qui permet aux Bulls de mettre fin à une série de 16 matchs consécutifs avec au moins 100pts encaissés, la dernière fois datant du 27 janvier chez les Lakers ! Et comme ils en ont mis 100, ils offrent les Big Macs à toute la salle, au terme d’une soirée ou ils auront compilé 35 assists sur 39 paniers inscrits ! Un season high conséquent pour conclure une soirée ou l’essentiel a été assuré.

2ème victoire de suite, c’est toujours bon à prendre avant un Back-to-back compliqué jeudi et vendredi à San Antonio et à la maison contre Miami. Espérons que les nouvelles seront bonnes concernant Butler, Portis et Brooks d’ici là. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *