BullsFr

La saison 2007/2008

La fin de saison 2006/07 et le bon parcours en PO a laissé place à beaucoup d’ambition du côté de l’Illinois, avec un groupe jeune qui a la confiance des dirigeants et dont la progression sera la clé de la future réussite de la franchise, ce qui explique qu’il n’y aura pas de mouvement pendant l’été, à part la Draft de Joakim Noah avec le 9ème choix, qui devient le 1er Français de l’histoire de la franchise. Pour le reste, ce sont surtout des négociations pour prolonger le noyau dur de l’équipe, même si Deng, à qui il reste un an de contrat, refuse une offre de 57.5 millions sur 5 ans et de nombreuses rumeurs l’incluent dans un trade qui l’enverrait aux Lakers en échange de Kobe Bryant ! Pendant ce temps, Nocioni est lui d’accord pour prolonger sur 5 ans à hauteur de 38 millions.

Mais l’une des plus grosses histoires du début de saison concerne Ben Wallace et son bandeau. La saison précédente, l’intérieur a été placé sur le banc à 2 reprises par Skiles parce qu’il portait son bandeau alors que l’équipe interdit à ses joueurs d’en porter. Un règlement un peu farfelu et une rébellion de Wallace qui avait provoqués pas mal de polémiques et porté atteinte à l’image des Bulls. Cette fois Scott Skiles a décidé de laisser les autres joueurs trancher. Ces derniers ne voient aucun inconvénients à ce que Big Ben puisse porter son bandeau et accordent une exception à leur coéquipier.

Néanmoins la saison va très mal démarrer, avec 4 défaites de rang contre des équipes moyennes (New Jersey, Philadelphie, Milwaukee et les Clippers). Titulaire, Tyrus Thomas n’apporte pas satisfaction malgré un match à 21pts à 10/16 et 12rbs face aux 76ers. Il retourne sur le banc au bout de 2 semaines, au lendemain d’une défaite de 30pts (71-101) à domicile contre Toronto ! S’en suit un Circus Trip une nouvelle fois très compliqué, avec 1 seule victoire pour 5 défaites, dont 3 soirées ou Chicago est limité à 78 petits points. L’équipe est à 2-10 au retour du Trip et Scott Skiles commence à être discuté car ce n’est pas la première fois que les Bulls démarrent difficilement une saison.

Miami Heat v Chicago Bulls

5 succès sur les 7 matchs suivants, dont 2 à l’extérieur (à Charlotte avec 30pts de Deng et à Detroit avec 22pts en sortie de banc de Nocioni) puis un carton à la maison contre Seattle (123-96 derrière les 27pts de Ben Gordon), permettent d’apporter un peu de calme mais quelques défaites lourdes (-15 à Indiana, -25 à Boston et même -18 à la maison contre Houston) vont finir par faire sauter Scott Skiles, viré le veille de noël avec un bilan de 9-16 ! L’assistant Pete Myers assurera l’intérim pour une défaite de 15 unités à San Antonio le 26 décembre avant que ce soit un autre assistant, Jim Boylan, qui prenne les commandes jusqu’à la fin de la saison, débutant par 4 victoires en 6 matchs, avec les 2 défaites arrivant en prolongation à la maison (110-112 contre Orlando puis 109-115 en double OT contre Portland, avec 39 pts à 16/27 puis 32pts à 15/27 de Ben Gordon lors de ces 2 matchs).

Mais Boylan a bien du mal à gérer toutes les polémiques que ses joueurs ne manquent pas de lui faire subir : Joakim Noah est suspendu 2 matchs pour une explication musclée avec l’assistant coach Ron Adams, faisant son retour lors d’un déplacement à Orlando … ou lui et Ben Wallace doivent être séparés dans les vestiaires à la mi-temps après que le Français ait critiqué l’état d’esprit de ses partenaires, qui se marraient sur le banc pendant que les Bulls comptaient 14pts de retard. Au 3ème quart, Orlando inflige un 32-10 à des Bulls sans vie et s’impose largement.

A côté de ça, Ben Gordon est accusé par beaucoup, et notamment Scottie Pippen, de la jouer perso et d’aligner les bonnes performances individuelles pour s’assurer un gros contrat en fin de saison, tout comme Luol Deng même si celui ci souffre de tendinites au tendon d’Achille et manque un mois de compétition. De plus, Tyrus Thomas connait toujours autant de difficultés à démontrer tout son potentiel. Ses qualités athlétiques ne permettent plus de masquer son manque évident de rigueur tactique et de concentration. Parmi les rares vraies satisfaction, Thabo Sefolosha se distingue par son style complet et une vraie volonté de s’impliquer défensivement avec ses longs bras et des efforts sans relâche malgré un temps de jeu limité.

Minnesota+Timberwolves+v+Chicago+Bulls+D0GhU2sNVy6l

Malgré les absences de Wallace et Gordon, Chicago s’impose contre Miami juste avant la coupure du All Star Game, avec 24pts d’Hinrich en sortie de banc et 3 double doubles (19pts, 11rbs de Joe Smith, 17pts, 12rbs, 4stls de Sefolosha et 10pts/12rbs de Thomas). Mais lors de cette coupure, les Bulls réalisent un trade conséquent à 3 équipes : A peine 1 an 1/2 après avoir signé un énorme contrat avec la franchise de l’Illinois, Ben Wallace aura énormément déçu (5.1pts à 37.3% et 8.8rbs sur cette 1ère moitié de saison) et est envoyé aux Cleveland Cavaliers, en compagnie de Joe Smith, en échange de Drew Gooden, Larry Hughes, Shannon Brown et Cedric Simmons, tandis qu’Adrian Griffin prend la direction de Seattle. Ils se séparent également de Viktor Khryapa, qui retournera en Europe et ne rejouera plus en NBA.

Mais tout ça ne permettra pas de relancer la machine. Les Bulls se montrant incapable de remporter 2 matchs de suite, sauf contre Memphis et Cleveland début mars. Pour le reste, l’équipe se traîne et semble avoir déjà lâché la saison, sachant que les Play-Offs ne seront pas au bout cette fois ci. Des défaites de 23pts à Boston, de 22pts contre San Antonio et Philadelphie font tâche tandis qu’Orlando cartonne Chicago à 2 reprises dans la dernière semaine : -32 en Floride, -20 au United Center. Plus responsabilisé afin d’accentuer sa progression, Tyrus Thomas signe quelques bons matchs tandis que même Aaron Gray signe 19pts et 22rbs lors de la dernière soirée de la saison, une victoire face à Toronto qui ne compte pas vraiment.

Au final la saison est absolument catastrophique, avec le bilan exactement inverse de la saison précédente, de 49-33 à 33-49, pour un classement ridicule, à la 11ème place de la Conférence Est. Après avoir signé leur plus belle saison depuis le départ de Jordan, celle d’après a été une véritable déception, qui remet aussi en cause la politique des dirigeants avec des jeunes qui ne progressent pas particulièrement et des choix de Draft (Thomas, Noah) dont on attend encore qu’ils prouvent qu’ils ont le niveau. L’été 2008 doit sonner comme celui du renouveau, avec tout d’abord la recherche d’un nouveau coach et négocier les nouveaux contrats de Luol Deng et Ben Gordon.

Chicago-Bulls-001

Bilan : 33-49
Classement : 4èmes de la Central Division, 11èmes de la Conférence Est
Attaque : 97.3PPG (18ème sur 30)
Défense : 100.4PPG (16ème sur 30)
Meilleur marqueur : Ben Gordon (18.6)
Meilleur rebondeur : Ben Wallace (8.8)
Meilleur passeur : Kirk Hinrich (6.0)

Crédit Montage : Laurent Rullier (Basket Rétro)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *