BullsFr

Chicago Bulls vs Brooklyn Nets (17/03/16)

Les mauvaises nouvelles s’accumulent aussi vite que les défaites actuellement, comme hier soir lorsque l’énorme défense chez de pauvres Wizards a été accompagnée par un nouveau forfait, celui de Taj Gibson qui rejoint Noah, Gasol et Bairstow à l’infirmerie. Le secteur intérieur est désormais totalement dépeuplé et il va falloir se montrer extrêmement solide pour empêcher les Nets d’aller scorer des brouettes de points à l’intérieur.

Bref, l’ambiance est loin d’être au beau fixe mais il est plus qu’indispensable de gagner pour rester dans la course aux PO, même si la perspective de finir 8ème et affronter Cleveland ne rend pas spécialement joyeux. Pour ce soir il faudra essayer de se sortir les doigts du cul, ce sera déjà un progrès. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Michael Jordan reste 1 heure dans les airs pour rentrer un lay-up de folie …

Starting 5 Brooklyn : Sloan – Karasev – Young – Bogdanovic – Lopez
Coach : Tony Brown
Absent(s) : Jarrett Jack – Rondae Hollis Jefferson

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Dunleavy – Mirotic – Gibson
Coach : Fred Hoiberg (33-33)
Absent(s) : Joakim Noah – Pau Gasol – Cameron Bairstow

1er Quart :

Gibson est finalement présent en dernière minute et inscrit le 1er panier des siens, malgré une attaque hésitante ou plusieurs tirs démarqués sont négligés pour chercher une passe qui est souvent de trop, comme si personne ne voulait prendre de tir. Brooklyn n’en profite pas car leur attaque n’est pas forcément plus active avec peu de mouvement à part un lay-up tout seul de Young. Le rythme assez calme de ce début de match permet aux défenses de se placer, avec un bon block de Mirotic sur Young et Holiday qui file conclure la contre attaque ! Chicago perd néanmoins pas mal de ballons et s’expose à des contre attaques bien menées par les Nets, même si les entrées de Portis et surtout Felicio solidifient la raquette, avec une belle lutte des 2 rookies sur chaque rebond pendant que McDermott s’occupe du scoring avec 7pts en 2 minutes pour faire 24-14 après 1 quart.

2ème Quart :

Felicio fait un super boulot aux rebonds tandis que McDermott plante déjà son 2ème THREE du soir pour faire 29-16 face à des Nets totalement dépassés et sans réaction. Brooks ajoute un THREE pendant qu’on apprend qu’E’Twaun Moore ne reviendra pas, touché à une cuisse après une apparition furtive au 1er quart. Brooklyn a bien du mal à se trouver de bons tirs et ne prend pas un rebond pour s’offrir des secondes chances. Ils manquent même des lancés, au contraire de Butler qui met les siens à +20 (43-23) depuis la ligne ! Chicago n’a aucun mal à trouver de bons shots face à une défense bien trop passive, avec un Dunk de Gibson et un Alley-Oop violent de Dunleavy pour Butler qui décolle très très haut ! Le spectacle est au rendez vous au UC avec des Bulls qui n’ont pas besoin de forcer leur talent face à une équipe d’une faiblesse affligeante. 55-37 à la pause.

CdzORK6WwAAI0eg

3ème Quart :

Karasev rentre un THREE qui réduit l’écart à 13 unités devant des Bulls qui sont revenus avec moins d’énergie, mais Gibson réveille les troupes avec un bon rebond off et un lay-up face à 3 Nets. Thaddeus Young trouve de bons espaces près du cercle et se bat bien sur chaque rebond pour essayer de relancer les siens, obligeant les Bulls à prendre des tirs extérieurs car Gibson subit des prises à 2 voir 3 Inside. Des efforts payants car Brooklyn revient à -9 (66-57) avant que D.Rose n’enchaîne un bon And One en force et un Reverse … mais Sloan répond avec un Floater et un lay-up. Le score reste longtemps figé à 71-63 avec de nombreuses briques et de bonnes luttes pour chaque rebond avant qu’un THREE de Bogdanovic ne mettent les siens à -5. La rencontre s’est clairement emballée et les Nets profitent de nombreuses secondes chances pour revenir à 5 petits pts : 79-74 !

4ème Quart :

Chicago trouve de bons espaces sous le cercle ou Butler et Felicio viennent scorer aisément, mais la réplique des Nets est immédiate avec encore des rebonds offs pour rester très proche au score, avec beaucoup d’attaque de cercle et plus de vitesse pour tromper le repli défensif. Chicago gâche pas mal de munitions en précipitant des tirs mais Brooklyn n’en profite pas et laisse un Dunk de Portis redonner 10pts d’avance aux locaux (97-87). Felicio enchaîne 2 lancés et un Jumper tête de raquette puis McDermott claque un THREE à 9 mètres pour maintenir les Bulls à +10. Un THREE signé Rose cette fois semble être celui qui va faire capituler Brooklyn, renvoyé à 13pts avec 3 minutes à jouer. Chicago déroule dans les derniers instants et s’assure un succès précieux 118-102 contre de très faibles Nets.

Cdy9MyJVIAEeSjA

BoxScore

Impressions : On ne va pas bouder notre plaisir, chaque victoire est précieuse à ce moment de la saison, peu importe la manière même si la baisse d’intensité au 3ème quart, ou les Nets ont inscrits autant de pts qu’en 1ère mi-temps (37), aurait pu avoir d’autres conséquences. Mais Chicago a su rester globalement solide et appliqué pour se maintenir en tête jusqu’à la fin, profitant de l’excellente production de son banc avec une nouvelle fois McDermott en tête d’affiche (25pts dont 10 dans le 4ème quart, 8/16 aux tirs dont 5/8 à 3pts) mais aussi les très actifs Portis (12pts, 14rbs dont 8 offensifs) et Felicio (6pts, 10rbs dont 4 offensifs) ! Même Brooks a été solide (12pts à 5/7) tandis que Moore s’est rapidement blessé à la cuisse.

La 1ère mi-temps a été un véritable festival de la part des Bulls qui ont su trouver énormément de tirs faciles devant une défense quasi immobile. Chicago était alors plus près d’aller chercher 30-35pts d’avance qu’autre chose mais au retour des vestiaires ils ont été rattrapés par l’énergie d’un Thaddeus Young très actif tout comme Bogdanovic et Sloan. Mais malgré tout cette bonne volonté Brooklyn restait trop limité pour créer ce qui aurait été une énorme surprise et un séisme retentissant à Chicago. On retiendra le faible nombre de TO’s pour les locaux (9), les 16 rebonds offensifs et les 48.9% aux tirs, mais difficile de tirer de vrais enseignement face à une équipe aussi faible, bien plus que les 76ers à mon sens.

Au final Chicago reprend la 8ème place de l’Est avec les 3 prochains matchs à la maison : Utah samedi soir, Sacramento lundi et New York mercredi. Un carton plein serait une excellente idée pour s’offrir une fin de saison un peu plus plaisante. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *