BullsFr

Chicago Bulls vs Utah Jazz (19/03/16)

mcdermott1_10

Et si les Bulls étaient capable d’afficher un bilan positif sur toute une semaine ? Une victoire ce soir contre Utah permettrait de terminer la semaine à 3-1, ce qui serait une première depuis bien longtemps. Mais il faudra composer une fois de plus avec une cascade de blessés et une rotation limitée.

Utah est également à la lutte pour accrocher un spot en Play-Offs même si l’écart devient important à l’Ouest. Le Jazz aura à coeur de faire un gros match et garder un espoir de qualification. Autrement dit ce match sera disputé et il faudra afficher une concentration maximale pour l’emporter. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Jordan trouve Steve Kerr qui rentre le shot de sa vie lors du Game 6 des finales 1997 …

Starting 5 Utah : Mack – Hayward – Hood – Favors – Gobert
Coach : Quin Snyder
Absent(s) : Dante Exum – Alec Burks

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Dunleavy – Gibson – Felicio
Coach : Fred Hoiberg (34-33)
Absent(s) : Joakim Noah – Pau Gasol – Cameron Bairstow – E’Twaun Moore

1er Quart :

Début de match extrêmement appliqué de la part des Bulls avec un Butler impliquer dans tout les bons coups, que ce soit pour rentrer un Jumper et un Dunk ou pour démarquer Rose à 3pts ou Felicio tête de raquette ! La défense est également attentive et concède peu de bons tirs et Utah a rarement l’occasion d’emmener la balle Inside. Rose met déjà les siens à +11 (17-6) puis les arbitres aident le Jazz avec un marché imaginaire de Felicio et une faute fantôme de Gibson sur Favors. Un Corner THREE de Hood ramène les siens à -5 et les siens restent sur un 6-0 avant une interception de Gibson qui amène un THREE de McDermott ! Utah est malgré tout relancé et fait mieux circuler la balle pour trouver des tirs ouverts longue distance pour étirer la défense adverse. Leur défense est également efficace avec plus de mouvement et d’activité. Après 1 Quart, Chicago mène 25-19.

2ème Quart :

Bobby Portis claque un Jumper ligne de fond puis un THREE puis les Bulls enchaînent les bons moves près du cercle pour conserver une bonne avance malgré les bons efforts du Jazz qui continuent sur la lancée de leur bonne fin de 1er quart, avec de bonnes passes et une bonne activité défensive. Ils ne sont pas récompensés car Chicago apporte plus de vitesse et provoque bien, avec Portis très actif et les retours de Rose et Butler qui apportent du tonus à l’attaque. Mirotic gâche plusieurs tirs précipités tandis que Favors fait énormément de dégâts avec sa puissance, mais Rose se montre très efficace avec un THREE et un Floater qui remettent les siens à +10 (48-38). La rencontre se déroule sur un rythme agréable et peu de déchet des 2 côtés. Mirotic rentre un bon lay-up après une bonne circulation de balle et mène les siens à une avance de 10pts à la pause : 50-40.

gibson-getty

3ème Quart :

Chicago continue d’afficher sa bonne circulation de balle et de bons mouvements pour trouver des tirs près du cercle à l’image d’un Felicio très propre. Un nouveau THREE signé Hood ramène les siens à 58-52 mais Chicago réplique immédiatement avec un panier de Butler, Felicio qui intercepte la remise en jeu et Rose qui trouve Gibson pour un gros Dunk. Les Bulls se montrent également très présents sur les rebonds offensifs et s’offrent de bonnes secondes chances. Gibson est déchaîné et réussi un Spin Move devant Favors pour scorer avec la faute et rentrer le lancé … avant de bâcher Favors dans la foulée ! 2 pertes de balle de Brooks permettent à Utah de signé un 5-0 rapide mais la réaction est immédiate de la part des Bulls, avec Doug McDermott qui inscrit un lay-up totalement seul puis un Jumper à 2 secondes de la fin du quart, qui se conclu sur un score de 79-67.

4ème Quart :

Rudy Gobert se prend une bâche autoritaire signée … AARON BROOKS ! Une action qui symbolise la grosse défense appliquée jusqu’ici et qui lance les Bulls dans ce dernier quart, avec encore une superbe circulation de balle et des tirs ouverts, comme ce Corner THREE de Mirotic qui fait +12 (85-73). Utah ne parvient pas à calmer la fougue des Bulls, avec Rose qui arrache un gros rebond off qui offre un panier à Butler. L’avance tourne toujours autour des 10pts car Utah reste combatif offensivement, mais Chicago va trop vite et trop fort pour que le Jazz ne réussisse des stops. Rose continue sa superbe soirée au shot mais Favors ramène les siens à -6 (89-83) avec 2 mins pile à jouer. Mais ils ne reviendront pas plus près car les Bulls gèrent bien les dernières possessions en faisant tourner le chrono et en se montrant adroits aux lancés. Score final 92-85.

butler3_18

BoxScore

Impressions : Mais pourquoi n’ont ils pas joué comme ça toute l’année ?? Ce soir on a vu des choses extrêmement positives de la part des Bulls, et ce des 2 côtés du terrain, ce qui est assez rare pour être souligné. Comme c’est quand même souvent le cas depuis la coupure All Star l’exécution offensive était de qualité avec des mouvements incessants, de bonnes passes, peu de tirs précipités ou de déchet, une adresse correcte et une superbe énergie sur les rebonds offensifs (11 prises dont 6 pour Gibson et 3 pour Portis). Tout le monde a été impliqué et à part quelques tirs gourmands de Mirotic et Brooks, l’ensemble a été très satisfaisant.

Même chose dans le secteur défensif avec là aussi beaucoup de mouvement pour obliger le Jazz à survivre par son tir extérieur, ce qu’ils n’ont pas su faire (8/27 à 3pts). Seul Favors a su trouver des positions préférentielles à l’intérieur tandis qu’Hayward n’a pratiquement pas existé, étouffé par le pressing de Butler et même McDermott l’a bien pris en un contre un. Gobert non plus n’a pas vraiment eu d’impact et personne d’autre n’a su prendre le relai pour des Jazz qui auront été dominés du début à la fin pour une équipe de Chicago qui affichait une grande confiance et a fait le boulot proprement.

Le genre de prestation qu’on aimerait plus régulièrement qu’une fois toute les 2 semaines environ. Ce succès permet de bien conclure la semaine, avec un bilan de 3-1 qui fait du bien au classement, avec là 8ème place aux dépends des Pistons. Il faudra maintenir cette bonne dynamique, avec encore 4 matchs la semaine prochaine à commencer par la réception de Sacramento lundi. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *