BullsFr

Chicago Bulls vs Sacramento Kings (21/03/16)

3ème match consécutif à domicile pour les Bulls et on pourrait presque espérer une 3ème victoire de rang pour Chicago, qui a montré de bonnes choses la semaine précédente et espère récupérer quelques blessés rapidement. Méfiance néanmoins car les Kings ont pile le profil de l’équipe emmerdante pour Chicago, qui a toujours affiché une sacrée irrégularité.

La course aux Play-Offs entre désormais dans sa dernière ligne droite. Chicago n’a plus que 14 matchs à jouer, dont 6 seulement à domicile donc il est important d’y faire carton plein pour ne pas avoir de regrets. Alors dés ce soir, faut passer la seconde et enchaîner. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Derrick Rose ressort pour Tyrus Thomas qui éclate un énorme Dunk de barbare …

Starting 5 Sacramento : Rondo – Anderson – Gay – Acy – Cousins
Coach : George Karl
Absent(s) : Ben McLemore

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Dunleavy – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (35-33)
Absent(s) : Joakim Noah – Cameron Bairstow – E’Twaun Moore

1er Quart :

Très bon début de match de la part de Chicago avec beaucoup d’attaques du cercle par Rose qui met 2 lay-up ou Gasol qui signe son retour d’une claquette, avec aussi une défense active pour couper les lignes de passes et isoler Cousins. L’adresse des locaux est moins évidente dés qu’ils tentent des tirs lointains donc ils se focalisent sur du jeu Inside qui marche bien jusqu’ici face à des Kings qui n’essayent pas d’emballer le rythme. Gibson est ultra présent près du cercle avec un lay-up et un gros Dunk avant que McDermott ne prenne le relai avec 2 THREES consécutifs ! Sacramento va réagir et profiter d’un moment de passivité de la défense adverse pour passer devant avec un And One et un THREE de Collison. Holiday signe une entrée particulièrement affreuse en loupant absolument tout, au contraire de Dougie qui met un nouveau THREE. Après 12mins, 30-26 Bulls.

2ème Quart :

Mirotic bâche Koufos puis Brooks sert Portis pour un Dunk de barbare. Chicago pose bien le jeu mais Belinelli égalise d’un énorme Dunk en contre attaque (32-32). Brooks a signé un bon passage mais il faut le retour de Rose pour apporter plus de percussion à une équipe qui se contentait trop de Jumpers. Le banc des Kings fait un bon travail défensif avec des prises à 2 et de bons mouvements latéraux. Les jeunes se mettent en évidence avec un nouveau THREE de McDermott (4/4 jusqu’ici) et Portis qui se bat sur TOUT LES BALLONS. Butler manque 2 lancés mais Rose permet aux siens de rester devant d’un Floater et une splendide passe pour un THREE de Dunleavy. Cousins multiplie les lancés pas toujours évidents pour maintenir SacTown dans la course mais Butler enchaîne une passe pour Gibson, l’interception et un lay-up pour conclure une mi-temps de qualité des siens, qui mènent 59-51.

portis-garydineen-getty

3ème Quart :

Beaucoup d’actions confuses des 2 côtés entre passes imprécises, pertes de balle et tirs précipités sans raison (air ball de Butler et Anderson, tout les 2 à 3pts). Finalement la circulation de balle va se remettre en place avec Gasol qui trouve Rose dans le trafic pour un lay-up puis Rose qui décale Dunleavy pour un bon THREE ! Le pressing défensif porte ses fruits avec 2 steals de suite de Gibson. Il claque un gros Dunk sur la 1ère contre attaque mais Cousins provoque le passage en force sur la seconde avant de rentrer 2 lancés. Gay ramène les siens à 3pts mais la réplique est rapide avec 2 THREES signés Mirotic et Holiday. Cousins signe un Coast to Coast en force et tente de réveiller mais siens mais Holiday fait de nouveau mouche longue distance ! Mais malgré tout ces THREES, Chicago ne parvient pas à distancer des Kings très combatifs. Après 3 Quarts : 82-81 !

4ème Quart :

Brooks loupe 2 lancés, puis 2 énormes séquences défensives des Kings se concluent par 2 THREES en contre attaque de Collison et Belinelli, qui remettent Sacramento devant (89-86). Les Kings semblent évoluer avec beaucoup de sérénité et leurs actions sont bien huilées, tandis que Chicago précipite des tirs et semble retomber dans ses vieux travers. Les défenses marquent un peu le pas et les Californiens prennent le dessus dans l’intensité. Butler inscrit un lay-up puis 2 lancés puis c’est Rose qui enchaîne 2 jumpers pour redonner de l’air aux siens (98-95). Une claquette de Butler met les siens à +5 à l’entame des 2 dernières minutes, puis Dunleavy semble sceller le match d’un THREE totalement démarqué ! Belinelli loupe un lancé puis un tir à 3pts puis Chicago gère bien les dernières actions pour s’imposer sur la fin face à des Kings accrocheurs. 109-102.

rose-garydineen-getty

BoxScore

Impressions : A part une période plutôt creuse dans le 3ème quart et un bon retour en force des Kings dans le 4ème quart, Chicago a globalement été au dessus et a toujours su réagir rapidement quand le danger se faisait ressentir pour repartir de l’avant calmement et avec sérénité, signant un 10-0 rapide après que les Kings aient pris 5pts d’avance au milieu du 4ème quart. C’était un peu comme lors du match contre Utah mais avec une confiance qu’on a sentie accrue, les récentes victoires aidant bien. C’est d’ailleurs le 4ème succès en 5 matchs et avec des prestations plutôt similaires dans l’énergie déployer en défense pour couper les lignes de passes, provoquer des TO’s et forcer l’adversaire à aller chercher ses points loin du cercle, ainsi qu’une animation offensive et une circulation de balle qui sont devenus des réflexes désormais.

Depuis à peu près la coupure All Star on sent des Bulls plus à l’aise et plus habitué à ce qu’Hoiberg souhaite développer collectivement et le résultat est éloquent avec tout le monde d’impliquer et notamment un McDermott qui gratte des votes pour le Best 6th Man, même s’il ne le gagnera car il s’y prend trop tard. Son match de ce soir est encore très solide (16pts à 6/11 dont 4/7 à 3pts), tandis que Portis m’évoque de plus en plus un jeune Horace Grant par son activité et sa hargne. Les leaders ont bien fini le travail avec un trio Rose, Gasol, Butler impliqué dans tout les derniers paniers, histoire d’assurer ce 36ème succès de la saison.

La lutte pour les PO reste néanmoins très serrée avec les victoires d’Indiana et Detroit plus tôt dans la soirée. C’est donc le statut quo et il faudra profiter de la double confrontation contre les Knicks mercredi et jeudi pour continuer à démontrer les bons progrès entrevues ces derniers temps. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *