BullsFr

Los Chicago Bulls vs Nueva York Knicks (23/03/16)

Les Bulls débutent ce soir une double confrontation face aux New York qui doit leur permettre de continuer leur marche en avant, après 3 bonnes victoires qui font du bien au bilan et un niveau de jeu plus élevé depuis quelques semaines. La forme de Derrick Rose n’y est pas étranger et l’apport du banc a également eu son mot à dire. Il faudra absolument continuer sur cette lancée pour mettre la pression sur Detroit et Indiana, les 2 principaux rivaux à une place en PO.

New York est sur une dynamique inverse avec 3 défaites de rang et plus rien à jouer d’ici la fin de la saison. Aux Bulls d’en profiter pour s’offrir un succès précieux maintenant que le sprint final est lancé. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Pour son 1er match au UC depuis sa 1ère opération au genou, Derrick Rose crucifie les Knicks …

Starting 5 New York : Calderon – Vujacic – Anthony – Porzingis – Lopez
Coach : Kurt Rambis
Absent(s) : Tony Wroten – Lance Thomas

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Dunleavy – Gibson – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (36-33)
Absent(s) : Joakim Noah – E’Twaun Moore – Cameron Bairstow

1er Quart :

Duel de tirs longue distance pour débuter, avec Porzingis qui fait mouche sur 2 tirs lointains et Gasol qui réplique avec un pied sur la ligne à 3pts. Beaucoup de jeu placé et un rythme relativement calme, avec Gibson souvent cherché Inside ou il prend le meilleur sur Porzingis avant que Rose n’inscrive 5pts de suite sur 2 pénétrations en force qui permettent d’accélérer le tempo. New York continue de chercher la solution de loin avec Vucavic très actif, mais seul Porzingis a réglé la mire jusqu’ici. Rose claque un bon THREE puis sort mais c’est à partir de là que le jeu des Bulls va se dérégler avec moins de rythme et d’adresse, à l’image de Butler qui manque un lay-up tout seul en contre attaque. Plusieurs lancés de Mirotic relancent la machine pendant que Melo monopolise la balle et casse le rythme. 2 THREES de McDermott et Brooks mettent Chicago à 30-23 après 12mins.

2ème Quart :

Cette fois ce sont les Rookies qui se livrent un sacré duel, avec Porzingis qui plante un THREE et un Jumper tandis que Portis lui place un hook sur la tête. Mais avec Brooks qui détruit la plupart des actions par des tirs pourris ou des passes hors tempo, New York signe un 7-0 dont un And One d’Afflalo pour repasser devant (35-34). Lopez est également efficace face au Small Ball qu’Hoiberg continue d’utiliser en début de 2ème quart, mais le retour des starters permet de reprendre les commandes avec Butler qui se réveille et plus de mouvement et de rythme. New York se procure énormément de rebonds offensifs et repasse devant sur ces secondes chances, avec un And One de Lopez et un nouveau THREE de Porzingis. Dunleavy rentre un long THREE et un lay-up en plus d’une bonne passe pour Rose en contre attaque mais malgré 0 TO pour Chicago, NY mène 57-55 à la pause !

CeRmwzlWEAQhdFa

3ème Quart :

Lopez continue de faire un excellent taf des 2 côtés entre une bonne claquette et une très bonne protection de son cercle pour empêcher les pénétrations de Rose et éloigner Gasol. Les Knicks poussent la balle et sont plus énergiques avec un Porzingis encore énorme pour 2 lancés et un Dunk puissant qui mettent les siens à +7 (65-58). Les Bulls précipitent des tirs pendant que NY évolue sereinement et trouve de bon tirs ouverts sans avoir à trop forcer devant le repli inexistant de Chicago. Les THREES se multiplient et les Knicks s’envolent, prenant 16pts d’avance (78-62) dans un United Center muet ! Même Derrick Williams rentre un Spin Move Lay-up main gauche pendant que les Bulls restent amorphes, ne rentrant rien de près comme de loin. Afflalo met les siens à +19 à 2 reprises sans la moindre réaction en face. Après 3 quarts, 92-73 NY. 35-18 dans ce quart …

4ème Quart :

2 THREES de Brooks et Mirotic ne changent pas grand chose tant la réaction est immédiate pour New York, qui fait passer son avance au dessus des 20pts (103-82). Mirotic claque 2 autres THREES mais il n’y a aucun stop défensif pour croire que l’écart va se réduire. Portis écrase un Dunk sur le cercle mais se rattrape une minute plus tard sur un bon service de Justin Holiday en contre attaque, pour ramener les siens à 12pts à la conclusion d’un 14-4 run dont Mirotic est le principal artificier. Rose a beau signe un Floater et un THREE, Porzingis réplique sans trembler et maintient les siens devant et quand Mirotic claque son 8ème THREE de la soirée, Melo répond instantanément. Les dernières minutes sont longues et voient des Bulls complètement perdus, comme leur saison jusqu’ici. Score final 115-107 pour New York …

CeR0SHIW8AEpBfp

BoxScore

Impressions : Quelle catastrophe absolue ! A croire que les Bulls aiment se couvrir de ridicule et se foutent totalement d’aller en PO. En tout cas on ne lit aucune détermination sur leur visage, aucune frustration de se faire taper par une équipe en vacance depuis des semaines et qui risque de les envoyer eux aussi en vacance sous peu. Ce n’est clairement pas le genre de prestation qu’on attend d’une équipe qui veut aller en Play-Off. NY s’est BA-LA-DÉ tout au long de la soirée, rentrant tout ce qui pouvait rentrer de paniers longues distances sans être gêné le moins de monde, prenant des rebonds offensif comme s’il n’y avait personne en face et affichant une confiance supérieure à celle de Chicago, à Mirotic qui a signé à lui seul un bon run dans le 4ème quart mais c’était bien évidemment trop tard, le mal était fait depuis longtemps.

Dans l’attitude c’était tout simplement dégueulasse et si Chicago n’est pas capable d’apporter la dose nécessaire d’énergie et d’envie sur ce genre de match, alors ce groupe n’a rien à faire en PO. Rien que les 9 rebonds offensifs de Lopez devraient suffire pour que Paxson aligne les mecs dans le vestiaire pour leur mettre des grosses tartes dans la gueule. J’en ai PLEIN LE CUL de cette équipe, cette fois j’en ai assez. J’espère qu’on loupera les Play-Offs et que ce groupe va EXPLOSER cet été pour qu’on reparte sur d’autres bases. Ces mecs là ont fait leur temps, merci au revoir, faites vous péter cette nuit au Madison Square Garden qu’on rigole … GO BULLS ?!?!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *