BullsFr

Chicago Bulls vs Detroit Pistons (02/04/16)

Les 2 victoires acquises au forceps à Indiana et Houston ainsi que la défaite des Pistons à Dallas hier ont totalement relancé l’opération pour les Bulls, qui se retrouvent à 1.5W de Detroit au moment de les recevoir ce soir (40-36 pour l’équipe du Michigan, 38-37 pour Chicago). L’occasion est donc belle en cas de succès de leur mettre un sacré coup de pression à 10 jours de la fin de la saison régulière et s’offrir une chance de peut être choper une 7ème place inespérée.

Reste qu’il faudra faire le taf sans Gibson (côte) et Rose (coude). La tâche s’annonce difficile, surtout pour priver Detroit de rebonds mais l’enjeu doit permettre à ce groupe de se surpasser et tout donner pour s’offrir une chance unique. Un vrai test pour voir si ce groupe en a vraiment. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Un jeune Jordan se faufile dans la défaite des Pistons pour un Dunk autoritaire …

Starting 5 Detroit : Jackson – Caldwell Pope – Morris – Harris – Drummond
Coach : Stan Van Gundy
Absent(s) : –

Starting 5 Chicago : Moore – Butler – Dunleavy – Portis – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (38-37)
Absent(s) : Joakim Noah – Cameron Bairstow – Taj Gibson – Derrick Rose

1er Quart :

Gaosl inscrit les 5 premiers points des siens avec un Jumper lointain et un THREE avant que 2 rebonds offensifs ne permettent d’alourdir la marque face à des Pistons qui répliquent par 2 THREES démarqués malgré peu de mouvement et de rythme. Les 2 équipes rivalisent d’adresse avec de bonnes attaques du cercle devant des défenses encore bien passives et peu concernées. Morris se montre particulièrement actif pour provoquer et mettre ses jumpers mais les leaders Gasol et Butler prennent leurs responsabilités. De quoi donner un match équilibré même si Chicago s’offre une légère avance grâce à sa présence aux rebonds et un peu plus de rythme en attaque. Les Pistons reviennent en attaquant le cercle avec Singler qui signe une bonne entrée pour attirer la défense à lui et libérer Drummond. Malgré une violation des 24secs de McDermott sur la fin, Chicago mène 27-26 après 12mins.

2ème Quart :

Les 2 équipes s’échangent l’avantage presque sur chaque possession avec McDermott qui cut bien et provoque mais de l’autre côté Detroit continue de planter des THREES avec aisance, par Tolliver 2 fois et Morris. Du coup ce sont les Pistons qui mènent au score (37-33) et profitent d’un manque de réussite des Bulls près du cercle, à part un bon Dunk de Felicio. Heureusement Stanley Johnson balance des briques, mais la défense et l’énergie montent d’un cran avec un Butler combatif, qui intercepte des balles et distribue les caviars, avec de nombreux drives’n’kicks pour des THREES d’Holiday et Moore pendant qu’un Hack-A-Drummond le voit échouer la quasi totalité de ses lancés. Malgré tout Detroit reste appliqué et hausse le rythme à la sortie de Drummond, passant même devant grâce à un lancé de Caldwell Pope. Butler loupe un THREE au buzzer et Detroit mène 46-45.

pau3_0

3ème Quart :

L’adresse du début est restée au vestiaire et il faut attendre plus de 2mins pour voir un panier, un THREE de Gasol ! Il faut dire que les défenses se sont resserrées et les bons tirs se font plus rares même si Portis place un bon hook. Même avec 2 rebonds offensifs sur la même action, Chicago ne parvient pas à scorer, gâchant même une contre attaque à 3 contre 1 ! Detroit repasse devant (53-52) dans un match toujours aussi serré, comme les confrontations précédentes. Detroit continue de répondre systématiquement à chaque mini run avec un Morris toujours aussi précis et bien servi, ainsi que pas mal de lancés et pas seulement Drummond, qui est ciblé à chaque prise de balle près du cercle. Brooks claque 7pts de suite dont un THREE mais Detroit profite de match-ups favorables pour s’offrir de bons tirs avec Caldwell Pope qui prend les commandes pour faire 70-65 Detroit.

4ème Quart :

Un THREE de Mirotic puis 3 lancés bien provoqués et rentrés de Brooks permettent d’égaliser de nouveau (72-72). Chicago profite moins que Detroit de ses match-ups favorables, avec Mirotic souvent défendu par Steve Blake mais peu servi en ballon en post-up. Du coup l’attaque connait pas mal de soucis avec Pau en porteur de balle souvent gêné par des prises à 2 et Detroit reprend les devants et Chicago reprend son Hack-A-Drummond, qui en est à 1/10 aux lancés. Déjà auteur du 1er Triple Double de sa carrière, Butler ramène les siens à -1 à plusieurs reprises, que ce soit avec 2 pénétrations en force ou des lancés, mais Detroit ne panique pas et maintient sa courte avance avec de bons screens et des match-ups bien gérés. Une claquette d’Harris et 2 lancés de Morris donnent 7pts d’avance aux Pistons à 43secs du terme. Butler plante un THREE, DUnleavy provoque la faute offensive sur la remise en jeu puis Butler met 2 lancés pour ramener les siens à 90-88 … mais Jackson ruine ces bons efforts et rentre les lancés qui offrent la victoire aux Pistons : 94-90.

CfFGsovUYAE1ZKN

BoxScore

Impressions : Quel dommage de ne pas avoir su remporter ce match largement prenable qui aurait relancé tout suspense dans la course aux Play-Offs ! Malgré un score équilibré tout au long de la rencontre, Chicago n’a jamais semblé en mesure d’effectuer ce run qui leur aurait permis de prendre le contrôle de la rencontre, ce qu’à très bien Detroit, prenant sa meilleure avance (7pts) dans la dernière minute du match avec de bons screens et des pick’n’rolls que les Bulls n’ont JAMAIS su contrer. Le manque de soutien au duo Gasol/Butler (50% des shots de Chicago à eux 2, 44/88) aura été préjudiciable, personne ne prenant le relais pour devenir cette 3ème option offensive si importante. Mirotic et McDermott, si efficace ces derniers temps, cumulent un vilain 3/12 aux tirs et seul Moore atteint la dizaine de shots ! Le Hack-A-Drummond a fonctionné car le pivot n’a pas mis ses lancés mais derrière les Bulls n’ont jamais su en profiter pour prendre la défense adverse à défaut, négligeant bon nombre de match-ups favorables, comme Mirotic souvent gardé par Blake … Bref ça n’a pas été le fameux match qu’on espérait, la déception est palpable …

La victoire d’Indiana n’aide pas non plus. Désormais les Pacers sont 8èmes avec 2 victoires d’avance sur les Bulls et 6 petits matchs à disputer. Difficile de rester optimiste dans ces conditions d’autant qu’il faut enchaîner des ce dimanche avec un court déplacement à Milwaukee … mais les 2 prochains matchs sont aussi On the road (Memphis lundi, Miami mercredi). Dur dur … GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *