BullsFr

Chicago Bulls vs Cleveland Cavaliers (09/04/16)

Nous y voila, c’est le match couperet tant redouté ce soir, une défaite et les Bulls seront officiellement hors des PO pour cette année, et il faut que ça tombe face à LeBron et les Cavaliers, qui prendront certainement un malin plaisir à se charger d’envoyer les Bulls en vacances. Autant dire que la soirée s’annonce une nouvelle fois bien triste au United Center, à moins d’une invraisemblable réaction d’orgueil des Bulls, mais s’ils en était capable on le saurait depuis le temps …

Bref, tâchons juste d’éviter d’être trop ridicules et de jouer au moins un peu plus longtemps que les 24 premières minutes qu’on a vu à Miami. On sait qu’on manquera les PO mais repousser l’échéance serait apprécié. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Un jeune Kirk Hinrich déborde LeBron James et claque un bon Dunk à une main …

Starting 5 Cleveland : Irving – Smith – James – Love – Thompson
Coach : Tyrone Lue
Absent(s) : Mo Williams – Iman Shumpert

Starting 5 Chicago : Rose – Butler – Dunleavy – Mirotic – Gasol
Coach : Fred Hoiberg (39-40)
Absent(s) : Joakim Noah – Cameron Bairstow – E’Twaun Moore – Taj Gibson

1er Quart :

Chicago attaque systématiquement le cercle avec de bons pick’n’rolls mais loupe 3 lay-ups tout cuit, n’inscrivant leur seul panier en 3 minutes que par un Jumper tête de raquette de Gasol, pendant que les Cavs enchaînent les tirs mi et longue distance, menant déjà 12-4 sur des réussites de James et Smith. Le rythme est assez pauvre mais Cleveland l’accélère pour augmenter son avance en profitant de contre attaque pendant que les Bulls précipitent des tirs et manquent d’impact au rebond. Un And One et un THREE de Dunleavy relancent les siens (-5, 19-14), mais le jeu collectif des Cavs et de nombreuses secondes chances font qu’ils se maintiennent en tête aisément, avec une forte adresse longue distance ou Kevin Love est très présent. En face c’est Portis qui se montre actif, et le dernier mot est pour Holiday avec un And One à l’ultime seconde. 31-27 Cavs après 12mins.

2ème Quart :

Les Benchers de Chicago font le job avec de bons paniers Inside et un 9-0 cumulé sur les 2 quarts pour égaliser à 31-31 ! L’ensemble est également très actif défensivement avec une bonne activité pour couper les lignes de passes et intercepter les ballons. Felicio claque un énorme Alley Oop pour mettre les Bulls devant (35-33) et même si Frye claque 2 THREES consécutifs pour remettre les siens devant, l’énergie déployé par le banc fait plaisir à voir, sauf quand Mirotic regarde LeBron partir au dunk. Il se rattrape par 2 THREES pour égaliser de nouveau (45-45), mais au retour des starters l’intensité chute d’un cran et les Bulls sont moins combatifs. Ils recommencent à louper pas mal de tirs près du cercle et malgré une volonté évidente d’accélérer le tempo, ils se heurtent à une bonne défense, même si un THREE de Mirotic ramène les siens à -2 à la pause, 54-52.

Cleveland Cavaliers v Chicago Bulls

3ème Quart :

Un And One en force de Gasol remet les siens devant mais Cleveland continue de faire preuve d’une insolente réussite à 3pts, avec JR Smith qui en claque même un en Fade Away ligne de fond … Et quand ce n’est pas le cas, c’est Love qui pénêtre et claque un Dunk de barbare à 2 mains sur Gasol … Les Cavs sont sur un 13-2 et leur circulation de balle continue de fonctionner à merveille. Rose sonne la charge avec un Floater et un Jumper mais Portis manque un Dunk sur contre attaque tout seul qui aurait réveillé la foule ! Du coup Cleveland continue son festival longue distance avec des extra passes parfois risquées mais souvent gagnantes. Au retour des Benchers, Chicago retrouve des couleurs avec une claquette de Felicio, une interception et un THREE de Brooks et bien plus d’énergie, mais James claque 2 THREES dans la dernière minute et les siens sont devant 82-79.

4ème Quart :

McDermott rentre un THREE chanceux et Felicio claque un nouveau Dunk monstrueux, démontrant une nouvelle fois l’énergie et la combativité de ce groupe de Benchers qui remet Chicago devant avec aussi quelques lancés bien provoqués par Holiday et McDermott. Cleveland est pris de vitesse par ce 5 et peine à répliquer, manquant de nombreux tirs devant une défense solide à l’image d’un énorme block de Felicio ou une violation des 24secs, si bien qu’après 5:30 dans le quart, les Cavs sont à 0/6 aux tirs et 2pts inscrits sur lancés. Chicago prend 13pts d’avance (97-84) dans un UC en délire et une défense toujours aussi appliquée. Cleveland revient à 102-96 à 1:30 du terme grâce encore à des THREES, mais Chicago gère avec un Felicio extraordinaire, omniprésent et hyper actif ! Les Cavs reviennent encore à -3, Butler manque un tir avec une poignée de secondes mais ils faute intelligemment pour envoyer JR Smith aux lancés . Il rentre le 1er, loupe volontairement le second et ça revient sur Dellavedova qui prend un THREE pour la victoire des siens … AIR BALL ! Pau est envoyé aux lancés et fait 1/2. 105-102 Bulls, balle Cleveland et 1.6 sec à jouer, MAIS JUSTIN HOLIDAY BÂCHE SMITH ! BULLS WIN !!

BoxScore

Impressions : NOT. DEAD. YET ! Chicago n’ira peut être pas en PO car les chances d’y parvenir restent ultra minimes, mais au moins ils n’ont pas laissé à LeBron James et aux Cavs le plaisir de les envoyer en vacances ! Malgré un début de match compliqué et des Cavs insolents de réussite à 3pts (19/40 dont 7/10 dans le 3ème quart), Chicago a su se reprendre avec notamment un apport inestimable des Benchers. Souvent les plus en vue sur les derniers matchs, ils ont encore apporté une sacré dose d’énergie défensive et une efficacité offensive qui aura fait plaisir, à l’image d’un Felicio monstrueux avec ses 16pts à 7/7, 5rbs et 2blks ! Les Portis, Holiday, Brooks et McDermott ne sont pas en reste et pour une fois Hoiberg les a maintenu sur le parquet en fin de match et ça a porté ses fruits, ils ont répondu en signant un run important et offert une belle avance à leur équipe, que seuls les nombreux THREE de Cleveland ont mis à mal. Les Starters n’ont pratiquement jamais su se mettre au niveau de leur banc, pas dans l’intensité défensive en tout cas. Comme un symbole, c’est un contre d’Holiday sur Smith qui clôt ce match !

Chicago est à 3-1 contre les Cavs cette saison et 7-1 contre Cavs + Raptors, les 2 premiers de l’Est ! De quoi avoir de nombreux regrets quand on pense qu’Indiana n’a qu’un match à gagner sur les 3 qu’il lui reste pour que notre saison prenne fin … On repousse l’échéance mais peut être qu’au moment de se déplacer à New Orleans lundi soir, notre sort sera fixé de manière officielle … A suivre. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *