BullsFr

Chicago Bulls vs Philadelphie 76ers (13/04/16)

holiday2_0

C’est la der ! Les Bulls reçoivent Philadelphie pour conclure leur saison et profiter de longues vacances qui vont rapidement déboucher sur un été qui s’annonce agité, ou en tout cas qui aurait tout intérêt de l’être, sur les bords du Lac Michigan. Avant ça, un dernier match parce qu’il le faut bien, contre le plus mauvais bilan de la NBA avec seulement 10 petites victoires.

Dans une soirée ou les Warriors peuvent battre le record historique de 72 victoires des Bulls 1996, éviter de perdre contre les 76ers ne serait même pas le début d’une bonne idée. C’est tout simplement le minimum syndical. GO BULLS !

BLAST FROM THE PAST : Scottie Pippen se fait plaisir en contre attaque face aux 76ers …

Starting 5 Philadelphie : Smith – Marshall – Covington – Grant – Noel
Coach : Brett Brown
Absent(s) : Joel Embiid – Carl Landry – Richaun Holmes – Isaiah Cannan – Christian Wood

Starting 5 Chicago : Holiday – Butler – Snell – Mirotic – Felicio
Coach : Fred Hoiberg (41-40)
Absent(s) : Joakim Noah – Pau Gasol – Derrick Rose – E’Twaun Moore – Taj Gibson – Cameron Bairstow – Mike Dunleavy –

1er Quart :

L’adresse est totalement absente de ce début de rencontre, avec 2 équipes qui précipitent des THREES comme s’ils n’avaient que 8 secondes pour shooter ! Si bien que Chicago affiche un vilain 1/10 aux tirs, un THREE d’Holiday, et se retrouve déjà derrière des 76ers pas géniaux mais qui courent un peu plus, le tout dans une salle silencieuse au possible, comme dépitée par le niveau de jeu affiché … Mirotic et Holiday sont les seuls à mettre quelques points mais Philadelphie fait mieux que résister avec de bonnes passes et 3 THREES consécutifs de Grant, McConnell et Thompson pour faire 21-11 ! Et à part un And One de McDermott sur un bon cut, rien ne permet à Chicago de revenir, battu sur chaque pénétration, ce qui offre de nombreux lay-ups aux 76ers qui en profitent allègrement. Au point d’inscrire 32pts en 12 minutes et de mener aisément 32-16.

2ème Quart :

Une passe loupée à 10cm de Snell entraîne une contre attaque et un THREE de Covington qui fait 37-18 Philly … Et il récidive après une nouvelle perte de balle de Chicago, qui entend le United Center gronder devant un score absolument affligeant de 42-18 pour les 76ers ! Un And One de Butler et un THREE de Portis réduisent vite l’écart mais les visiteurs restent autour des 20pts d’avance avec plus de rythme offensif et une bonne présence aux rebonds. Les Bulls brisent quelque peu leur rythme en provoquant des lancés mais Covington rentre un nouveau THREE, son 5ème du soir ! On voit quelques bons moves offensivement mais la défense est tellement lente pour couvrir les tirs extérieur qu’Ish Smith claque encore un THREE. Il faudra 2 THREES de Mirotic et 2 lay-ups d’Holiday dans les 90 dernières secondes pour bien réduire l’écart à la pause : 60-51 après un 12-0.

mirotic_4

3ème Quart :

Il ne faudra qu’une minute 40 aux Bulls pour revenir à une possession (60-58), sur un Dunk de Butler qui conclu un 19-0 violent et rapide ! Philadelphie est en panique totale et 2 nouveaux THREES d’Holiday et Snell mettent Chicago devant pour la 1ère fois du match (64-61). La circulation de balle et le rythme sont bien plus important et Mirotic puis Holiday ajoutent un nouveau THREE chacun ! Le frère de Jrue rentre ensuite un FadeAway pour déjà afficher un Career High de 24pts, à 8/11 aux tirs ! Pendant ce temps les 76ers ont totalement perdu le contrôle de la rencontre et n’arrivent plus à rien. Les Bulls contestent les tirs et maîtrisent les rebonds et ce sont maintenant eux qui se promènent, avec un THREE de plus d’Holiday. Portis fait ses stats aux rebonds, tout comme Butler qui frôle le Triple Double pendant que Chicago mène désormais 86 à 73 après 36mins.

4ème Quart :

2 nouveaux THREES de Mirotic et Snell confortent l’avance et se sont eux désormais qui flirtent avec les 20pts d’avance (94-75). Mais pas pour bien longtemps car les visiteurs retrouvent un peu d’adresse extérieure et on retrouve Covington en artificier, permettant aux siens de revenir à 12 pts (99-87) avec un nouveau THREE … Mais à croire que cette soirée est un 3pts contest grandeur nature, avec Mirotic qui en claque un nouveau dans la foulée ! Philadelphie ne lâche pas le morceau et tente de revenir mais peine à trouver de bons tirs, précipitant souvent ses actions. Thompson inscrit quelques bons paniers mais Mirotic et Holiday, encore eux, répliquent efficacement pour assurer le 42ème succès de la saison, sur le score de 115-105.

holiday_0

BoxScore

Impressions : C’est pas une sorte de concours à 3pts géant que cette saison cauchemardesque prend fin ! 59 tentatives from Downtown en cumulé pour les 2 équipes dans une rencontre sans grand rythme, ni grand intérêt mais ou certains auront fait leurs stats et montrer des choses en vue de négociations cet été (Justin Holiday) ! Pas grand chose à retenir de ce match, Chicago a démarré lentement et a attendu d’être sifflé par la foule pour se bouger et les 76ers se sont considérablement relâchés. Au final y’a les Big Macs gratuits, une maigre consolation, si je puis me permettre. Voilà, c’est fini, 42-40, des cauchemars à n’en plus finir et des perspectives d’avenirs qui promettent de nouvelles nuits agitées. Quelques articles arriveront bientôt pour faire le point sur tout ça, on va prendre le temps, on n’a plus que ça à faire. GO BULLS !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *