BullsFr

Chicago Sky vs New York Liberty (08/07/16)

Récap : Affiche de prestige à la All State Arena entre Chicago et une équipe du Liberty en t^te de l’Est (13-6) dans le sillage d’une Tina Charles en feu (22.8pts, 9.6rbs). Les défenses ont la parole dans les premières minutes avec 2 équipes qui se heurtent à des défenses regroupées qui protègent efficacement leur cercle pour obliger l’adversaire à s’écarter. Les entrées de Quigley pour son adresse et de Boyette pour son activité font du bien côté Sky mais en face Tina Charles est déjà bien active pour permettre à NY de mener 24-22 après 10 mins bien rythmées. Le Liberty va rapidement prendre les rebonds dans le 2ème quart avec plus d’énergie, des rebonds offensifs en pagaille et une équipe de Chicago qui ne pose pas le jeu et ou la solution individuelle est trop recherchée. Il y a trop de secondes chances concédées pour que New York s’inquiète même si ce sont encore Quigley et Boyette qui permettent d’atteindre la pause avec seulement 6pts de retard (50-44).

Il faudra attendre 3:15 avant un panier du Sky au 3ème quart, avec un THREE de Quigley, mais le Liberty a eu le temps de passer un 9-0 tout en agressivité près du cercle et en profitant d’une attaque de Chicago très brouillonne ou la balle continue de circuler péniblement. Puis débute un duel à distance entre Sugar Rodgers et Allie Quigley qui échange des 3pts comme dans un concours ! Faulkner place quelques bons plays qui permettent de revenir à -5 à l’entame du dernier quart (71-66) et c’est encore elle qui réveille les siennes ensuite avec des interceptions et accélérations supersoniques pour attaquer le cercle et empiler lay-ups et lancés. NY réplique en continuant d’aller attaquer le cercle et en profitant d’un jeu désorganisé et hésitant côté Sky, ce qui crée beaucoup de déchet, mais les visiteuses aussi se mettent à gâcher de nombreuses opportunités sur des passes mal ajustées, des 3 secondes en défense ou des remises en jeu ridicules … Faulkner égalise à 83 partout d’un And One plein de malice puis le Liberty ne rentre plus un tir malgré de nombreuses bonnes positions et des secondes chances mais un terrible oubli défensif sur Tanisha Wright près du cercle sera celui de trop, NY vient chercher une courte mais précieuse victoire à Chicago, qui aura résisté mais aura manqué d’options offensives pour aider le duo Quigley (29pts) et Faulkner (18pts). Nouvelle défaite cruelle mais qui met une nouvelle fois en lumière les carences de ce groupe …

Score final : Chicago 85 – New York 88

BoxScore : http://www.wnba.com/game/20160708/NYLCHI/

MVP du match (Sky) : – Allie Quigley (30:22 mins, 29pts à 10/17 dont 6/9 à 3pts, 3asts, 1stl) – La légende raconte que c’est en voyant Allie Quigley shooter à 3pts qu’Alicia Keys a commencée à chanter « THIS GIRL IS ON FIRE » ! Un Career High de 6 bombes from Downtown pour 29pts au total (Career High également) et l’espoir de recoller au score dans ce match indécis mais la dernière minute aura été fatale.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *