BullsFr

Indiana Fever vs Chicago Sky (09/09/16)

Récap : La tâche s’annonçait compliquée pour le Sky sans Tamera Young et surtout Elena Delle Donne, d’autant qu’Indiana est leur bête noire attitrée, et la soirée a en effet été difficile pour les filles de Pokey Chatman. Rapidement gênées par les multiples prises à 2 du Fever, les visiteuses n’ont pas été en mesure de trouver leurs marques et imposer leur rythme, subissant les assauts à répétition d’Indiana et dune January bien en jambe, qui démarre 2 7-0 runs pour rapidement mettre les siennes devant dés le 1er quart. Le 5 « Small Ball » du Sky avec Faulkner, Vandersloot et Pondexter prend rapidement l’eau et peine à réagir, personne n’arrivant vraiment à combler l’absence de Delle Donne en attaque. C’est presque miraculeux que l’écart ne soit que de 8pts à la pause (52-44).

Par la suite Chicago va revenir à plusieurs reprises à 2 possessions mais à chaque fois le Fever va reprendre son avance sur 2 accélérations. Le Sky ne s’offre pas les meilleures chances en multipliant les 3pts précipités au lieu de poser le jeu, mais les nombreuses pertes de balle du Fever vont laisser ce match relativement serré, surtout dans le dernier quart ou Chicago parvient enfin à en profiter pour revenir puis égaliser à 84-84, sous l’impulsion de Pondexter et Faulkner qui mettent plus de rythme sur les contre attaques. Mais cette fois c’est Chicago qui se tire une balle dans le pied, avec Cheyenne Parker qui enchaîne les erreurs entre tirs ridicules et fautes stupides qui offrent des lancés précieux aux locales. Ces dernières n’en demandaient pas tant pour s’imposer sur le fil et obtenir le tie-breaker sur Chicago en cas de bilan similaire en fin de saison, comme c’est désormais le cas actuellement : 15-15 ! Delle Donne et Young devraient manquer le déplacement à Connecticut dimanche, cette fois il faudra vraiment que quelqu’un hausse son niveau pour combler ces absences …

Score final : Indiana 95 – Chicago 88

BoxScore : http://www.wnba.com/game/20160909/CHIIND/

MVP du match (Sky) : – Cappie Pondexter (38:18mins, 22pts à 8/18 aux tirs, 3rbs, 4stls) – Elle aura bien tenté tout ce qu’elle pouvait, signant son Season High avec de bonnes pénétrations et beaucoup d’énergie pour gêner un maximum en défense, mais il n’y avait pas grand monde pour l’épauler dans sa tâche …

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *