BullsFr

Chicago Sky vs Los Angeles Sparks, 1/2 finals G3 (02/10/16)

Récap : WIN OR GO HOME ! Difficile de faire plus clair pour le Sky, qui a néanmoins surmonté un début de match catastrophique (17-4 après 5mins) pour s’offrir un succès précieux et s’offrir un Game 4 mardi soir ! Face aux Sparks qui campent Inside, Pokey Chatman sort rapidement Boyette, trop tendre, pour tenter un trio de « big » avec Breland et les 2 Brésiliennes De Souza et Dos Santos … et ça marche, avec de bons rebonds, des box outs et de l’énergie défensive ! Los Angeles garde malgré tout une avance assez confortable grâce à la versatilité de Candace Parker qui enchaîne les plays gagnants. Il faudra une belle fin de 2ème quart et un 6-0 rapide pour atteindre la pause sous les 10 pts de retard (39-30).

Chicago a pris confiance et fait fondre son retard petit à petit, avec une défense solide qui alterne la zone et le un contre un, puis des situations de contre attaques bien gérées et une adresse près du cercle qui avait fait défaut au Game 2. Un lay-up de Vandersloot les met devant pour la 1ère fois à 2mins de la fin du 3ème quart (47-46) ! Avec seulement 8pts encaissés dans ce quart, le Sky est sur la bonne voie et ne compte pas s’arrêter là, surtout avec la 4ème faute d’Ogwumike dés le début du 4ème quart ! Los Angeles reste en tête de peu mais la défense de plus en plus étouffante du Sky les oblige à prendre des tirs difficiles de loin, si bien que les Sparks n’inscriront que 2pts dans la raquette en 2ème mi-temps ! Une stat qui suffit à expliquer la performance titanesque du Sky, qui arrache un succès précieux dans les derniers instants grâce à l’énorme prestation de Boyette sous les 2 cercles et la maîtrise de Vandersloot.

Score final : Chicago 70 – Los Angeles 66

BoxScore : http://www.wnba.com/game/20161002/LASCHI/

MVP du match (Sky) : – Courtney Vandersloot (31:48mins, 17pts à 6/13 aux tirs, 1rb, 5asts) – 15 de ses 17pts en 2èm mi-temps dont 11 dans les 10 dernières minutes, le Jumper de la gagne à 15 secondes du terme … encore une fois la meneuse a été sensationnelle dans les moments chauds et a largement contribué à ce succès important, son calme et sa sérénité auront fait la différence sur les derniers instants. A n’en pas douter, sans Delle Donne, la boss du Sky, c’est bien Courtney !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *